Comment traiter les hémorroïdes naturellement ?

4968

Les hémorroïdes sont  constituées  de veines situées au niveau du canal anal, elles proviennent d’une dilatation anormale des veines au niveau de l’anus. La crise hémorroïdaire peut se traduire cliniquement par trois types de signes. Tout d’abord, on peut remarquer des saignements ou rectorragies. Ensuite, il est possible de sentir une boule dans l’anus suivie d’une douleur anale ou encore des démangeaisons.

Les maux sont provoqués par la dilatation des veines hémorroïdaires, des douleurs vives sont ressenties, la pathologie déclenche parfois des démangeaisons voire même des hémorragies lors de la défécation. Les hémorroïdes  peuvent survenir à tout âge, mais elles touchent plus particulièrement les personnes plus jeunes et  les femmes enceintes. Mais alors, comment traiter les hémorroïdes ?

A lire également : Quels sont les avantages de la cigarette électronique ?

Les différents types d’hémorroïdes existants

Les hémorroïdes varient en fonction de leur emplacement et de l’importance des douleurs ou de l’inconfort qu’elles provoquent. On distingue deux structures vasculaires hémorroïdes externes et hémorroïdes interne.

A lire en complément : Les signes précurseurs du syndrome d’épuisement professionnel ou burn-out

Les hémorroïdes externes sont visibles au-dessous de l’anus. Elles se forment sous la peau, immédiatement à l’intérieur de l’ouverture de l’anus. Elles peuvent être fermes et douloureuses et prendre une coloration bleue ou pourpre lorsqu’elles sont thromboses.

Une hémorroïde thrombose est une hémorroïde à l’intérieur de laquelle s’est formé un caillot. Ce caillot n’est pas dangereux et ne se déplacera pas dans le corps, mails il est douloureux et doit être drainé.

Les hémorroïdes externes peuvent provoquer des démangeaisons et être très douloureuses, plus particulièrement pendant le passage des selles. Les hémorroïdes internes sont situées à l’intérieur du rectum. Elles ne provoquent généralement pas de douleur, étant donné que ce tissu ne comporte pas de nerf sensoriel. La gravité de ces hémorroïdes est évaluée en fonction de l’importance et de la fréquence de leur protrusion dans le canal anal ou hors de l’anus ne sont visibles qu’au cours d’une anuscopie. Elles peuvent ne donner aucun symptôme, ou faire saillie, en permanence ou à la poussée ou à l’effort, dans le canal anal.

Des remèdes simples mais efficaces

Avant de traiter les hémorroïdes, il faut commencer par adopter une alimentation saine. Optez pour les aliments à forte teneur en fibres (légumes verts et secs, fruits, céréales complètes). Consommez également de grandes quantités d’eau, car c’est déjà un traitement efficace pour éliminer les hémorroïdes. On recommande souvent d’éviter les plats épicés : contrairement à ce que l’on pense, ils ne sont pas en cause dans la maladie hémorroïdaire, mais peuvent en revanche accentuer les symptômes et  les brûlures.

Une cure de marron d’Inde, de vigne rouge, de petit houx en tisane peut s’avérer efficace. Ces plantes sont réputées pour améliorer la circulation du sang et pour leur effet protecteur sur les vaisseaux. Utilisez l’une ou l’autre, ou associez-en plusieurs. Et buvez deux à trois tasses de tisane par jour.

L’hamamélis est une plante qui possède des vertus anti hémorroïdaires. Elle renforce la paroi des vaisseaux. Mais elle a aussi une action apaisante et peut diminuer les sensations de brûlure et les démangeaisons. En tisane, vous pourrez l’utiliser pour traiter les hémorroïdes à l’aide d’une compresse (2 g de feuilles pour 1 tasse d’eau bouillante, à laisser infuser 10 minutes). Placez au frais. Une application bien froide répétée soulage encore mieux.

Les causes fréquentes des hémorroïdes

Les hémorroïdes, bien que souvent considérées comme un sujet tabou, sont une affection courante qui touche de nombreuses personnes. Pour comprendre comment les traiter naturellement, vous devez connaître les causes fréquentes des hémorroïdes.

La principale cause des hémorroïdes est la pression excessive exercée sur les veines rectales et anales. Cette pression peut être due à différents facteurs tels que la constipation chronique, l’obésité ou encore la grossesse. Effectivement, pendant la grossesse, l’utérus en expansion exerce une pression supplémentaire sur les veines pelviennes, ce qui peut entraîner le développement d’hémorroïdes.

Une alimentation pauvre en fibres est aussi une cause fréquente des hémorroïdes. Les fibres jouent un rôle crucial dans le maintien d’une bonne santé digestive en favorisant le transit intestinal régulier et en évitant ainsi la constipation. Lorsque nous ne consommons pas suffisamment de fibres, nos selles deviennent plus dures et difficiles à évacuer, augmentant ainsi le risque de développer des hémorroïdes.

Le mode de vie sédentaire contribue aussi au développement des hémorroïdes. Passer de longues heures assis sans bouger peut entraîner une stagnation du sang dans la région anale et favoriser ainsi l’apparition d’hémorroïdes.

Certains facteurs génétiques peuvent rendre certaines personnes plus susceptibles aux problèmes d’hémorroïdes que d’autres. Si vous avez déjà eu un parent proche atteint d’hémorroïdes, vous êtes plus susceptible de développer cette affection.

Vous devez prendre en compte ces causes fréquentes des hémorroïdes afin d’adopter les mesures préventives appropriées et éviter leur apparition. En adoptant une alimentation riche en fibres, en pratiquant une activité physique régulière et en évitant la constipation, vous pouvez réduire considérablement le risque de développer des hémorroïdes.

Dans la prochaine section, nous aborderons les différentes méthodes naturelles pour soulager efficacement les symptômes des hémorroïdes.

Les conseils de prévention pour éviter les crises hémorroïdaires

Les hémorroïdes peuvent être douloureuses et gênantes, mais il est possible de les prévenir en adoptant quelques bons réflexes. Voici donc quelques conseils de prévention pour éviter les crises hémorroïdaires.

Maintenir une bonne hygiène anale est essentiel. Après chaque passage aux toilettes, nettoyez délicatement la zone avec du papier toilette doux ou avec des lingettes humides spécialement conçues pour l’hygiène intime. Évitez toutefois d’utiliser du papier toilette parfumé ou irritant qui pourrait aggraver les symptômes.

Une alimentation équilibrée et riche en fibres est aussi un élément clé dans la prévention des hémorroïdes. Les fibres aident à réguler le transit intestinal et à prévenir la constipation, ce qui réduit considérablement le risque de développer des crises hémorroïdaires. Assurez-vous donc d’inclure suffisamment de fruits, légumes et céréales complètes dans votre alimentation quotidienne.

L’hydratation joue aussi un rôle important dans la prévention des hémorroïdes. Il est recommandé de boire au moins 1,5 à 2 litres d’eau par jour afin de maintenir une bonne hydratation générale et de faciliter le transit intestinal.

En termes d’alimentation, évitez les aliments trop épicés ou gras qui peuvent irriter la muqueuse intestinale et favoriser l’apparition des crises hémorroïdaires. De même que certains aliments comme le café et l’alcool qui ont tendance à déshydrater et à aggraver les symptômes.

La pratique d’une activité physique régulière est aussi un moyen efficace de prévenir les hémorroïdes. L’exercice physique favorise la circulation sanguine, renforce les muscles du périnée et aide à maintenir un poids santé, ce qui réduit le risque de développer des crises hémorroïdaires. Alors n’hésitez pas à pratiquer une activité sportive qui vous plaît : la marche, la natation ou encore le yoga peuvent être particulièrement bénéfiques pour prévenir les hémorroïdes.

Évitez de rester assis ou debout pendant de longues périodes sans bouger. Si votre travail vous oblige à rester dans une position statique, essayez de vous lever et de faire quelques étirements toutes les heures afin de stimuler la circulation sanguine dans la région anale.

En suivant ces conseils simples mais essentiels, vous pouvez considérablement réduire le risque de développer des crises hémorroïdaires. N’oubliez pas que l’adoption d’un mode de vie sain et équilibré est souvent la meilleure façon d’éviter ces désagréments.