Ventilateur : sur quels critères choisir ?

460
Ventilateur silencieux

Durant les chaudes journées d’été, il est préférable de bien s’aérer. En effet, subir les effets de la chaleur peut nous exposer à des évanouissements ou à des risques de déshydratation. Dans ce cadre, le ventilateur est l’accessoire le plus adéquat pour se rafraîchir. Aujourd’hui, nous allons voir comment bien choisir le ventilateur à acheter.

Le type de ventilateur

Il existe plusieurs types de ventilateurs, il est alors utile de les connaître pour avoir une idée plus précise de ce que l’on souhaite. Pour la décoration de sa maison, chaque modèle apporte un plus grâce à son design, comme le cas du lampadaire en bois dans un living.

A lire également : Faire le choix d'un matelas en latex 100 % naturel pour des nuits tout en douceur

Le modèle le plus classique est le ventilateur à pales. On retrouve une hélice connectée à l’axe du moteur.

Le ventilateur à pales peut être sur pied ou sur socle pour les petits espaces. Comme ceux-ci sont en général très légers, on peut les emmener partout assez facilement.

A découvrir également : Le nettoyeur vapeur est-il efficace ?

D’autres ventilateurs à pales peuvent aussi être reliés au plafond pour aérer une chambre. Il suffit de les fixer et à les connecter sur un réseau électrique. La production d’air en hauteur apporte un vent de fraîcheur très agréable.

Au niveau de la puissance, il existe des modèles de tous types qui peuvent atteindre les 200 Watts pour ceux destinés à des pièces de grande surface.

Quant à la taille des hélices, elle n’est pas figée puisqu’on peut trouver une multitude de modèles avec des tailles différentes.

Ensuite, on a le ventilateur centrifuge que l’on peut aussi appeler ventilateur à colonnes. De la forme d’une tour, le ventilateur aspire l’air par la partie arrière et l’expulse sur le côté.

En moyenne, les ventilateurs sont assez petits, il est alors plus facile de les ranger. Au niveau de la consommation d’énergie, on peut dire qu’un ventilateur à colonnes est assez économique.

Pourtant, ils n’ont pas grand-chose à envier aux ventilateurs à pales en ce qui concerne la puissance.

Par ailleurs, un ventilateur centrifuge est aussi un modèle assez silencieux.

Ce type de ventilateur couvre des angles assez importants, ce qui lui donne la possibilité d’aérer l’ensemble d’une pièce et de rafraîchir toutes les personnes présentes.

Cependant, il faut préciser que la pièce doit être de petite taille pour assurer un maximum d’aération.

La taille de la pièce

Pour résumer le fonctionnement d’un ventilateur, l’appareil brasse de l’air. C’est cet air produit qui va apporter de la fraîcheur à une pièce donnée, comme pour un climatiseur mobile.

C’est donc la surface de la pièce qui va déterminer quel type de ventilateur choisir.

Dans le cas d’une pièce assez étroite, un petit ventilateur peut convenir parfaitement. Pour une surface située entre 5 et 20 m², on peut utiliser un ventilateur à socle.

Ce genre de modèle que l’on pose sur une table génère un débit d’air d’environ 40 m³/minute, ce qui est largement suffisant pour rafraîchir une personne.

Pour une grande pièce, il est préférable d’opter pour un ventilateur sur pied. En effet, les modèles de ce type sont capables de brasser de l’air à hauteur d’au moins 100 m³/minute.

C’est l’idéal pour les chambres spacieuses, les salles de séjour, les cuisines ou même un garage.

Ventilateur silencieux

Le bruit du ventilateur

Il est un facteur à ne surtout pas négliger avant l’achat, c’est le niveau sonore du ventilateur. En effet, quand on est entouré par d’autres personnes, il faut veiller à ne pas les déranger avec des bruits désagréables.

Même lorsqu’on est tout seul dans un petit bureau par exemple, on a toujours besoin d’un minimum de tranquillité.

Dans cette optique, il est fondamental de choisir un ventilateur qui fait peu de bruit. Pour se faire une petite idée, un bruit de 60 décibels est insupportable, même si on se trouve dans une pièce assez grande.

L’idéal est de prendre un modèle qui fait 25 à 35 décibels. L’appareil ne dérangera personne et l’air produit réussira à couvrir toute une salle.

En dessous de 15 décibels, le niveau sonore est faible, mais la puissance du ventilateur également, ce qui fait qu’il ne sera adapté que pour les petites pièces.

Il faut donc savoir si c’est le besoin de puissance ou celui de niveau sonore qui prime pour savoir quel modèle choisir.

Il est aussi important de noter qu’il n’existe pas de ventilateur complètement silencieux. Quand une marque évoque un modèle silencieux, cela signifie tout simplement que le bruit est minime et qu’en s’habituant, on l’oublie rapidement.

Les autres fonctionnalités

Personne ne pourrait contredire le fait qu’un ventilateur est fait pour aérer un espace.

Toutefois, pour choisir le bon modèle, il faut voir celui qui est capable de répondre à d’autres besoins supplémentaires.

Une télécommande peut être très utile. Elle donne la possibilité d’allumer et d’éteindre le ventilateur sans avoir à se déplacer.

Avec cet outil, on peut aussi contrôler la vitesse de soufflerie de l’appareil. Un ventilateur avec un outil de programmation est également très intéressant.

De cette manière, on peut choisir les heures de marche et d’arrêt. C’est très pratique pour aérer une pièce quand il n’y a personne.

Ainsi quand des gens arrivent, la pièce sera déjà très agréable. Un autre avantage de la programmation est que l’on peut décider de stopper le ventilateur à partir d’une certaine heure de la nuit.