Comment installer une chaudière ?

65

La chaudière gaz à condensation est l’un des équipements les plus performants qui se trouve sur le marché. Elle offre une solution de chauffage à la fois performante et économe en matière d’énergie.

De plus, c’est un équipement qui peut être mis en place dans n’importe quel logement, que ce soit un appartement ou une maison privée. Vous devez tout simplement vous reporter sur la notice de l’appareil afin de le positionner convenablement et en respectant les normes d’éloignement en vigueur.

A lire aussi : Le portail coulissant, une installation à privilégier

Les étapes à suivre avant l’installation d’une chaudière gaz à condensation

Le montage de la chaudière gaz à condensation requiert quelques étapes de préparation en amont. De préférence, engagez un professionnel qualifié dans ce métier pour que votre appareil puisse fonctionner normalement.

A lire en complément : Quelques conseils pour améliorer la luminosité de votre maison

Ainsi, votre sécurité sera entièrement garantie. Voici les étapes à mettre en œuvre :

  • Effectuer un désembouage du réseau de chauffage. Cette intervention est nécessaire pour nettoyer tous les tuyaux du système.
  • Évacuer et traiter les condensats acides. Ces éléments peuvent à la longue avoir un effet corrosif sur les canalisations. Il serait donc plus judicieux de prévoir leur évacuation et leur traitement.
  • Prévoir à l’avance l’évacuation des fumées de combustion. Vous avez deux alternatives au choix : l’évacuation par le biais d’une cheminée, soit l’évacuation en ventouse. Dans certaines situations, le retubage du conduit au niveau de la cheminée déjà existante serait une option favorable.

Comme n’importe quel nouvel appareil électroménager, l’installation d’une chaudière à condensation demande certaines réflexions, notamment lorsqu’il s’agit de choisir le modèle adéquat.

Pour cela, faites confiance aux primes pour une chaudière à condensation, un professionnel dans ce domaine. Ce spécialiste dans les matériels de chauffages propose différentes chaudières adaptées à vos besoins en eau chaude et en chauffage.

La chaudière gaz à condensation : un appareil facile à mettre en place

La mise en place d’une chaudière gaz à condensation est identique à celle d’une chaudière classique, mais il y a quelques ajustements à faire. Pour l’installation destinée à fournir de l’eau chaude sanitaire, par exemple, vous pourrez placer un ballon de stockage en complément de l’appareil proprement dit.

En ce qui concerne l’alimentation en combustible de la chaudière, elle est généralement assurée par un réseau de gaz existant. Mais, vous pouvez aussi utiliser une citerne de gaz propane individuelle au cas où votre appartement n’est pas alimenté en gaz naturel.

Bien évidemment, la chaudière gaz à condensation doit avoir un circuit de chauffage central. C’est un système d’eau chaude destiné à alimenter le plancher chauffant ou les radiateurs présents dans la maison.

Si vous voulez avoir une meilleure efficacité, misez sur un plancher chauffant ou sur des radiateurs à basse température. Oubliez les radiateurs classiques en fonte qui nécessitent une température trop élevée pour pouvoir fonctionner correctement.

Comment se passe la mise en place d’une chaudière gaz condensation ?

Après avoir réalisé un diagnostic de votre conduit d’évacuation par un professionnel, vous pouvez commencer les travaux. Cet examen préalable permet de valider la faisabilité d’installation de l’appareil que vous avez choisi, ainsi que de connaître le budget à prévoir pour les travaux à réaliser.

Cependant, les contraintes d’installation dépendent de votre foyer en question :

  • Pour une maison individuelle, vous rencontrerez certainement des contraintes budgétaires. Ces difficultés sont reliées à la rénovation technique de votre conduit.
  • Pour un immeuble collectif, la modernisation du système d’évacuation devra être votée lors d’une assemblée générale. Dans ce cas, la solution la plus pratique c’est d’installer une évacuation individuelle dans chaque logement. Cela demande tout de même un carottage des murs et n’est pas adapté aux façades classées.

En outre, il y a également des modèles de fumisterie de type 3CEP sur le marché. Ces appareils peuvent relier 20 chaudières individuelles à l’aide d’une seule évacuation. Ainsi, vous aurez une intégration harmonieuse. Néanmoins, cette alternative avantageuse coûte cher.

Qui peut installer une chaudière à condensation ?

Pour effectuer les travaux de rénovation, il faudra plus économique de se tourner vers un artisan-installateur disposant du label RGE (Reconnu Garant de l’Environnement). Or, cette solution est valable si vous êtes éligibles aux aides de l’État ou si vous souhaitez en bénéficier.

Sachez que ce genre d’aide est conditionné à la facture de réalisation des travaux par un artisan disposant de ce label qualité.

Quel est le prix pour l’installation d’une chaudière gaz à condensation ?

Généralement, le prix d’une chaudière à condensation dépend de la surface à chauffer. Mais, le tarif s’élève encore plus si vous souhaitez l’utiliser pour chauffer votre eau chaude sanitaire.

Pour une chaudière murale pour un appartement, il faudra compter entre 1 000 euros et 3 500 euros en fonction de votre surface à chauffer. Vous devez rajouter entre 800 euros et 1 200 euros de frais d’installation.

Pour les maisons individuelles, une chaudière au sol est le plus adaptée. Réservez entre 3 500 euros et 6 000 euros pour une chaudière au sol classique en fonction de la puissance désirée et entre 1 200 euros et 2 000 euros d’installation.