Comment les entreprises de transport ont-elles réagi pendant la pandémie ?

423
bateau container

Alors que la pandémie de COVID-19 continue de transformer leur environnement opérationnel, les entreprises de transport routier doivent rapidement adapter leurs stratégies en conséquence. En 2020, le secteur de la logistique a soudainement été confronté à une multitude de défis jamais vus auparavant. Les camions avec chariot embarqué ou sans qui enchaînaient des allers-retours pour satisfaire la demande de beaucoup de clients partout dans le monde ont soudainement arrêté, et les résultats étaient dramatiques

D’un seul coup, les chaînes d’approvisionnement et les flux de marchandises tels que nous les connaissons se sont arrêtés. Cela s’explique notamment par la fermeture des usines en Chine et l’arrêt de la production. De nombreuses industries ont eu du mal à se procurer des matières premières et des pièces fournisseurs comme elles le faisaient habituellement. L’industrie automobile, qui dépend des livraisons en flux tendu, a été particulièrement touchée par la perturbation de la chaîne d’approvisionnement, ce qui l’a obligée à revoir sa production. Dans la plupart des pays européens, les contrôles aux frontières ont entraîné des embouteillages et des retards afin de respecter les restrictions mises en place par chaque pays.

A lire en complément : Des logiciels de caisse obligatoires pour éviter les fraudes

Quel impact a eu le covid sur le secteur du transport ?

Voici comment chaque type de transport de marchandise a été touché.

Fret maritime

Les volumes totaux de conteneurs manutentionnés dans les ports chinois ont chuté de 10 % au cours des premiers mois de 2020. Cela a entraîné des conséquences considérables sur le fret maritime dans le monde entier, impactant à la fois les principaux exportateurs, comme le Brésil, la Chine et  l’Inde, et les importateurs comme l’Union européenne.

Lire également : Comment organiser un événement professionnel ?

Transport aérien

Les volumes ont chuté de 19 % en mars 2020 en raison d’une forte réduction des vols de passagers et de la baisse de l’activité manufacturière en Chine. Cependant, les expéditeurs et les gouvernements se tournant vers le fret aérien pour les marchandises essentielles, les taux de fret aérien ont augmenté – certains transporteurs constatent des retards avec une plus grande saturation des aéroports.

Transport routier de marchandises

Contrairement au fret maritime et aérien, le transport routier a généralement été maintenu partiellement disponible à l’échelle mondiale, car les routes sont restées en service, à l’exception des pays soumis à de graves fermetures. La capacité de camionnage est mise à rude épreuve en raison de la demande supplémentaire pour leurs services – en particulier le transport de nourriture et de matériel médical.

Solutions mises en place

Les entreprises de transport et de logistique ont adopté une série de mesures pour faire face à ces difficultés, notamment :

De nouveaux protocoles de sécurité

Pour protéger la santé de leur personnel, certaines entreprises ont introduit de nouveaux

protocoles sur la distance sociale dans les entrepôts, la désinfection des zones de travail ou la fourniture d’équipements de protection, tout en accordant au personnel des congés illimités sans solde.

Modes de transport alternatifs

De nombreuses entreprises utilisent des alternatives originales à leurs modes de transport habituels. La réduction du nombre de vols de passagers ayant réduit la capacité de chargement des avions, des compagnies telles que DHL ont utilisé des vols affrétés pour transporter des expéditions vers des destinations plus lointaines. Les compagnies aériennes ont également affecté des avions de passagers au transport de marchandises.

Technologie et e-commerce

Le secteur de la logistique et du transport est au cœur d’une révolution technologique, surtout après les faits et challenges connus lors de cette crise mondiale. Cependant, cette révolution technologique n’est pas à la portée de toutes les entreprises.

Les grandes entreprises disposant de solides capacités numériques ont pu ajouter certaines fonctionnalités dans leur processus afin de le fluidifier.