Comment protéger le droit des salariés en entreprise ?

228

L’employeur a l’obligation de veiller au respect des droits des salariés de son entreprise. Ces droits sont l’objet su Code de Travail qui a pour principal objectif la protection du travailleur. Mais dans la réalité, comment l’employeur doit-il protéger le droit de ses employés ? Voici les différents droits des salariés en entreprise et les dispositions à prendre pour les garantir.

Le droit au respect de la vie privée

La vie privée d’un individu englobe plusieurs paramètres. Ainsi, le droit au respect de la vie privée d’un salarié concerne ses données personnelles, la confidentialité de ses correspondances, le droit à la déconnexion, la liberté vestimentaire puis le respect du domicile. En effet, les données personnelles de l’employé constituent sa propriété. Avant d’exploiter ces données, l’employeur doit alors avoir l’accord du salarié. Quant aux correspondances, elles comprennent les courriels reçus sur sa messagerie professionnelle et ceux issus de sa messagerie personnelle. L’employeur n’a pas le droit d’accéder aux courriels reçus sur la messagerie professionnelle, lorsque l’employé leur confère la mention « personnel ».

Lire également : Comment organiser votre séminaire d'entreprise ?

Les courriels issus de la messagerie sont d’office confidentiels. Le droit à la déconnexion stipule que l’employé a le droit d’être injoignable lorsqu’il ne travaille pas. L’employé doit alors éviter de le contacter pour lui confier des tâches en dehors de son temps de travail. De même, l’employé est libre de se vêtir comme il l’entend pour venir au travail. Cependant, une tenue ou un code vestimentaire peut lui être imposé si la nature du travail le préconise. Dans ce cas, l’employé doit au préalable en informer son salarié. Enfin, il est interdit à l’employeur de demander à son employé de travailler à domicile, domicile qu’il choisit librement. Consultez « Osez vos droits » pour vous informer sur les démarches à suivre en cas de non-respect de vos droits.

Le droit à la liberté d’expression, d’opinion et de religion

Le travailleur a le droit de s’exprimer librement en dehors de son lieu de travail. Cependant, il doit éviter de porter atteinte à l’image de son employeur ou de l’entreprise pour laquelle il travaille. En revanche, dans l’entreprise, ses échanges de propos ne doivent pas constituer un obstacle au bon déroulement du travail. La liberté religieuse pour son compte, doit être respecté en considérant les dispositions du Code du Travail à cet effet.

A lire en complément : Certaines professions exigent le port de chaussures de sécurité

Le droit à la sécurité et à la protection de la santé physique et mentale

Un employé en parfaite santé a généralement une bonne productivité. L’employeur doit par conséquent assurer à ses salariés non seulement la sécurité au sein de l’entreprise, mais également la bonne santé physique et mentale. Les mesures à prendre sont de divers ordres. On distingue dans un premier temps l’aération des locaux de l’entreprise et leur équipement de matériel de premiers secours. Ensuite, il faut veiller de façon régulière du bruit et installer les postes de travail de manière à protéger l’employé de la chute d’objets et des nuisances de tous genres. En outre, le salarié doit avoir la possibilité de manger en dehors des locaux de l’entreprise.

Prenez en compte ces différentes dispositions afin de protéger le droit des salariés de votre entreprise.