Comment tester le bon fonctionnement d’un moteur de portail?

98

Une maison aspirant au bien-être de ses habitants se doit d’être équipée de nombreuses fonctionnalités. Certaines d’entre elles jouent un rôle important au niveau du confort alors que d’autres sont très importants dans le cadre sécuritaire. C’est notamment le cas de la porte automatique de sécurité. Celle-ci est très utile et peut vous rendre de gros services. C’est la raison pour laquelle il est assez recommandé d’en faire l’entretien en le testant. Toutefois, ce test répond à une certaine méthodologie qui se fait étape par étape. Vous devez vous assurer que le moteur marche de la meilleure des manières.

Première étape : la préparation des outils

Pour tester le bon fonctionnement de votre moteur de portail automatique à Marseille, il vous faut avoir à vos côtés tout le matériel qu’il faut avant de commencer quoi que ce soit. Cela vous évitera aussi de perdre du temps ou de faire des allées et venues pendant le travail. Ainsi, il vous faudra tout d’abord un tournevis. Il vous permettra de visser et dévisser certaines parties du moteur. Assurez-vous de son efficacité, car vous en aurez besoin tout au long du processus. Ensuite, il vous faudra une batterie comprise entre 12 et 24 volts. Il faudra éviter tout de même d’utiliser une batterie à forte intensité. Elle risquerait de nuire ou endommager le moteur. Enfin, il vous faudra un multimètre avec testeur de continuité. Ce sont les seuls éléments dont vous aurez besoin avant de commencer les différents tests.

la coupure de l’alimentation en courant et l’ouverture du capot du moteur

Dans cette deuxième étape, vous devrez en premier lieu couper la source d’alimentation en électricité du moteur. Cette action vous permet de garantir votre sécurité dans ce cas de figure. En second lieu, avec votre tournevis, dévissez toutes les vis et enlevez délicatement le capot. Vous aurez en face de vous tout le moteur.

 la phase de test

La phase de test est l’étape la plus importante. Ainsi vous aurez à faire face à deux cas possibles.

· 1er cas :

Lorsque vous débrancherez les fils du premier moteur à tester, vous les mettrez en contact avec les bornes + et — de la batterie que vous utilisez. Dès que vous verrez des étincelles, dites-vous que c’est un court-circuit.

· 2e cas :

Dans le deuxième cas, utilisez le testeur de continuité afin de savoir si vos câbles marchent. Si vous entendez un bruit aigu, c’est que le câble marche, si ce n’est pas le cas il vous faut le remplacer.