Facture, devis, acompte…, comment facturer en toute tranquillité ?

177

Une fois les premières factures rédigées et encaissées, on a tendance à penser que l’on est devenu des pros en la matière. Cependant, l’expérience de la multiplication des contrats peut parfois apporter leur lot de surprise, de doutes et de remise en question. Ainsi, en fonction des projets vous n’aurez sans doute pas à rédiger un devis, un acompte ou encore un reçu. De quoi vous perdre rapidement dans la paperasse quand vous débutez. Alors, voici quelques astuces qui devraient vous permettre de facturer en toute tranquillité.

Pourquoi faire un devis ?

Même si vous êtes un auto entrepreneur, un client vous demandera le plus souvent un devis avant de débuter une prestation. Il s’agit de la première démarche d’engagement entre un entrepreneur et son client. Il permet surtout de renseigner le client sur le prix que vous pratiquez et ceci lui permet d’effectuer une comparaison avec la concurrence. Dès lors, un devis signe, donc accepté, est perçu comme un contrat vous liant avec le client. Vous pourrez alors commencer à travailler sereinement. En cas de défaut de paiement, vous pourrez l’invoquer afin de faire valoir vos droits.

Le bon réflexe : établir un devis détaillé

Dans un devis, comme pour tout un exemple de facture pour autoentrepreneur, le plus important est de détailler toutes les prestations proposées. Ceci permet au client d’avoir une idée claire sur votre travail et surtout mieux comprendre le tarif final que vous lui demandez. Par exemple, pour la réalisation d’une vidéo, le fait d’afficher un tarif de 800 euros rapidement faire fuir un petit client. Un devis détaillé est alors l’occasion de lui faire comprendre les différents éléments qui interviennent dans le prix : la location de matériel, la post-production, l’exportation sur DVD, les journées ou demi-journées de montage, les repérages, etc. Pour l’auto entrepreneur, c’est aussi l’occasion de visualiser ce qu’on lui demande de faire.

La facturation d’un acompte

Lorsqu’on devient auto entrepreneur, on n’évalue pas souvent tous les déboires financiers qui pourraient suivre. C’est après quelques sueurs froides et difficultés de paiement que l’on comprend vraiment la nécessité de facturer un acompte, surtout lorsqu’on se rend compte que le client peut prendre jusqu’à 60 jours avant de régler une facture après son émission. De quoi mettre en difficulté un entrepreneur qui n’aurait pas vraiment anticipé ces paiements différés. L’acompte que vous allez réaliser permet alors de régler une partie de la prestation et de payer le reste plus tard.