Gagner du temps pour obtenir son permis : les astuces !

88

Il existe des astuces pour trouver le temps d’étudier et de préparer l’examen du permis en même temps. De même, si vous êtes déjà dans le monde professionnel, il n’est pas toujours évident de partager votre emploi du temps entre votre famille, votre travail et les heures de cours. Que vous soyez étudiant ou travailleur, nous avons compilé dans cet article divers conseils pour vous aider à préparer sereinement votre examen du permis de conduire.

Nous vous montrons également comment faire pour gagner du temps à l’inscription. Cela vous donnera encore plus de temps pour réviser votre Code de la route. Retour donc sur les techniques et astuces pour gagner du temps lors de la préparation de l’examen du permis de conduire.

A découvrir également : Le marché de l’automobile français recule à nouveau en octobre

Les modalités pour l’inscription à l’examen du permis de conduire

Le secret pour tout examen repose sur la préparation. L’examen du permis de conduire n’y déroge pas. Sachez que pour l’inscription, il existe deux manières de procéder. Dans la majorité des cas, les apprentis conducteurs passent par le biais d’une auto-école. Cependant, il est également possible de s’inscrire à l’examen du Code de la route en se présentant en tant que candidat libre. Chaque méthode possède ses avantages et inconvénients.

S’inscrire via une auto-école

Le principal avantage, c’est que l’auto-école prend en main toutes les démarches administratives. Elle s’occupe de vous inscrire sur la liste des candidats et planifie votre session d’examen à la date de votre choix. Le jour de l’examen, il vous reste à vous présenter, muni de votre convocation et d’une pièce d’identité.

Lire également : Le boom des voitures miniatures

Pour vous inscrire auprès d’une auto-école, vous devez avoir au minimum 16 ans. Toutefois, il est possible d’être candidat au permis de conduire dès 15 ans si vous avez opté pour l’apprentissage anticipé de la conduite.

Être candidat d’auto-école vous permet de bénéficier de supports de cours complets et d’explications détaillées concernant les thèmes du Code de la route. Chaque auto-école fait également passer à ses élèves des tests sur chaque thème.

À l’approche de la date d’examen, les évaluations laissent la place aux tests dans des conditions simulant une mise en situation réelle. Chaque candidat dispose d’un suivi et d’un encadrement lui permettant de s’améliorer au fur et à mesure des évaluations.

inscription examen Code de la route

Par contre, en tant que candidat d’auto-école, l’obligation d’assister aux cours constitue le revers de la médaille. Cela s’avère relativement contraignant surtout s’il s’agit de cours en salle. Aujourd’hui, plusieurs plateformes d’apprentissage en ligne existent pour résoudre ce problème de flexibilité. Le suivi de chaque candidat existe même s’il est loin d’être aussi complet que pour des cours en présentiel.

L’autre inconvénient potentiel se situe au niveau financier. En effet, l’inscription à l’examen lui-même coûte 30 euros que vous soyez candidat d’école ou candidat libre. Cependant, il faudra inclure dans votre budget les frais de cours. En général, les frais de cours incluent les cours théoriques d’apprentissage du Code de la route ainsi que les séances de conduite. À titre indicatif, il faut débourser 1300 euros en moyenne pour un cours incluant 20 heures de conduite. Cependant, pour un apprenti conducteur moyen, il faut prévoir au minimum 30 heures, voire plus pour devenir assez confiant.

S’inscrire en tant que candidat libre pour l’examen du permis

Être candidat libre vous fait économiser potentiellement sur les frais de cours. Encore faut-il que vous disposiez d’un accompagnement pour les séances de conduite si vous êtes encore novice. Pour cela, la réglementation fixe les points suivants :

  • le superviseur ou l’accompagnateur doit être titulaire du permis B depuis au moins 5 ans. Durant cette période, il ne doit avoir subi aucune annulation ou invalidation de son permis,
  • le véhicule doit disposer d’une double commande et de tout autre équipement pouvant sécuriser l’apprentissage. L’assurance doit obligatoirement être informée de l’utilisation du véhicule pour l’apprentissage.

La formule du candidat libre convient parfaitement aux conducteurs repassant le permis après une annulation ou une invalidation. Sinon pour les apprentis, l’âge minimum requis est de 16 ans ou 15 ans pour l’apprentissage anticipé.

apprentissage conduite inscription code de la route

S’inscrire à l’examen

Les frais d’inscription à l’examen s’élèvent également à 30 euros.

L’inscription et le paiement se font en ligne. Cela facilite les démarches pour les candidats étudiants ou travailleurs. Toutefois, à la différence des candidats d’auto-école, les candidats libres devront fournir un numéro NEPH ou Numéro d’enregistrement préfectoral harmonisé. Cette pièce obligatoire pour la demande du permis de conduire est disponible sur demande auprès du service en ligne de l’ANTS ou l’Agence Nationale des Titres Sécurisés. L’inscription doit de faire auprès de l’un des centres agréés à la date de votre choix.

Quelques astuces pour préparer l’examen du Code efficacement

Contrairement aux candidats des auto-écoles, les candidats libres doivent se procurer les cours. Bonne nouvelle de ce côté, vous n’avez pas à chercher loin, car de nombreux sites proposent des contenus gratuits de qualité convenable. Attention toutefois à choisir impérativement les cours contenant les dernières mises à jour du Code de la route. En effet, celui-ci a connu une réforme en 2016 assez globale. Aujourd’hui, l’examen porte sur divers sujets :

  • la signalisation, la visibilité et l’éclairage,
  • le croisement, les ronds-points, le dépassement,
  • l’équipement du véhicule, l’arrêt et le stationnement,
  • la responsabilité, la route, la circulation routière, l’environnement.

Pour maîtriser ces sujets, rien ne vaut les tests de mise en situation réelle. Avant l’examen, vous devez avoir réussi au moins 5 tests d’entraînement. Comprenez que le jour de l’examen, cela vous sera utile notamment pour la gestion du temps et déceler rapidement les questions pièges. Pour rappel, l’examen du Code comporte 40 questions à choix multiples à traiter en 30 minutes.

N’hésitez pas à télécharger les applications mobiles pour maîtriser le Code de la route. Vous pourrez ainsi apprendre à votre rythme, selon vos heures libres, entre deux rendez-vous par exemple.

Mais par-dessus tout, gardez à l’esprit que le but est de l’examen est de vous permettre de conduire en toute sécurité. Aussi, que vous soyez à pied ou en voiture, ne ratez aucune occasion de mettre en pratique vos cours. Entre autres, observez l’ordre de priorité, scrutez les panneaux sur votre itinéraire et devinez leur signification. Ainsi, vous verrez qu’un Code de la route vivant s’assimile mieux et surtout plus facilement que neuf volumes complets de cours manuscrits.