Investir dans l’automobile électrique alors que Tesla lance la Model 3

123
tesla

Tesla annonçait en mars dernier le lancement de son tout nouveau modèle de voiture électrique : la Tesla Model 3. Moins chère que son ancêtre la Tesla Model S, la Model 3 est proposée à partir de 35 000 $. Si des économies ont été faites sur le moteur et l’autonomie afin d’élargir le marché ciblé, la grande nouveauté de la Model 3 réside dans sa grande vitesse de chargement : grâce aux chargeurs V3 de 150 kW proposés par la marque, le temps de charge serait réduit à 30 minutes pour récupérer 270 km.

Devant ces ambitieux développements, les tradeurs ne manqueront pas de remarquer la croissance exponentielle affichée par Tesla dont la valeur prenait encore 4% à l’ouverture de la bourse de New York cette semaine. Le moment serait-il parfaitement choisi pour acheter des actions Tesla ?

Un peu d’histoire

Fondée en 2003 au cœur de la Silicon Valley, célèbre pour favoriser les start-ups axées sur la technologie, Tesla Motors s’est donné pour mission « d’accélérer la transition mondiale vers un schéma écologique durable ». Nul doute que l’entreprise, aujourd’hui entre les mains de l’investisseur Elon Musk, envisage par ailleurs de s’octroyer des profits non négligeables. En 2012, Tesla lançait la Tesla Model S qui devait devenir la berline familiale électrique la plus vendue au monde.

Des voitures adaptées au tuning

Grande mode des années 90, le tuning fait référence à la personnalisation à outrance d’une voiture. En ajoutant des éléments de carrosserie, d’intérieur et même de moteur, on créait un véhicule complètement original. La Model S et la plus récente Model 3 ont su tirer parti du phénomène : faciles à transformer, elles sont devenues les favorites des amateurs de tuning, qu’ils se contentent de changer les jantes ou d’ajouter un revêtement multicolore ou pailleté, ou qu’ils s’attaquent directement à la ligne. On a ainsi vu une Tesla S version corbillard, et une Model 3 version pick-up. Le PDG de Tesla, quant à lui, envisage de faire de sa Model 3 un véhicule amphibie.

Des chiffres prometteurs

Les tradeurs, en mal d’investissement prometteur, peuvent se tourner vers le constructeur automobile californien. Au mépris de la guerre commerciale entre les États-Unis et la Chine, Tesla, dont l’usine Model 3 est pourtant implantée à Shanghai, affiche des records de vente et promet d’atteindre, voire même de dépasser ses objectifs 2019. Une politique de réduction des dépenses complète le tableau confiant peint par le leader du véhicule électrique.

Un avenir optimiste

Fort des progrès technologiques exponentiels de ses équipes, le constructeur californien entend bien mener de front le marché de l’automobile. Lors d’une présentation au siège de la société, en Avril, Elon Musk annonçait son ambition de créer des taxi-robots, sans conducteurs, d’ici 2020. Tout en reconnaissant qu’il a tendance à ne pas respecter ses échéances, le PDG de Tesla rappelle aussi que Tesla reste le leader mondial en termes d’innovation automobile. S’il existe au monde une entreprise capable de mettre enfin au point un véhicule complètement autonome, c’est probablement Tesla.