Rachat de crédit et assurance emprunteur

464

Que ce soit pour financer l’achat d’une voiture, un voyage, ou des travaux, recourir à un emprunt est une pratique dont on peut rarement se passer. Mais à force de cumuler les emprunts, on se retrouve submergé par les dettes et le taux d’endettement devient trop élevé. Dans ce cas, pour diminuer son taux d’emprunt et faire baisser le montant des mensualités, on peut recourir à un rachat de crédit. Celle-ci peut être avec ou sans assurance emprunteur. Mais quel est le rapport entre un rachat de crédit et une assurance emprunteur ?

Le rachat de crédit pour diminuer son taux d’endettement

Le rachat de crédit encore appelé regroupement de prêts ou restructuration de dettes est une solution qui permet de racheter plusieurs dettes différentes. Lorsque par exemple on a des crédits auto, des crédits à la consommation, etc., on peut faire appel à un organisme de rachat de crédit qui paie la totalité des crédits. Dans ce cas, les différents crédits rachetés deviennent la propriété de l’organisme emprunteur et le montant dû pour les crédits rachetés devient une dette unique que l’on doit rembourser à l’organisme de rachat de crédit. Ainsi, le rachat de crédit est un nouvel emprunt qui permet de regrouper ses différents crédits.

L’avantage de cette pratique est la diminution du taux d’endettement de l’emprunteur. En effet, lorsque tous les crédits sont rassemblés, le montant des mensualités est diminué, mais la durée de remboursement devient plus longue et le montant des dettes est plus élevé. Le rachat de crédit permet d’obtenir un nouvel emprunt et d’assainir ses comptes. Le rachat de crédit peut aussi conserver des emprunts immobiliers. Dans ce cas, l’organisme de rachat de crédit peut prendre une hypothèque sur le bien immobilier concerné par l’emprunt.

L’assurance emprunteur pour obtenir un contrat de rachat de crédit

L’assurance emprunteur est une assurance qui sert à rassurer l’organisme de rachat de crédit et à garantir le remboursement du prêt. Lorsque la durée de remboursement devient plus longue, les risques pour que le paiement soit interrompu à un moment donné deviennent plus grands. Il peut arriver par exemple que l’on perde son travail, que l’on tombe malade, ou qu’une situation survienne et rende impossible le paiement du montant de la dette. Lorsqu’on a un contrat d’assurance emprunteur, le paiement est maintenu malgré la difficulté à payer les mensualités. C’est en effet l’assurance qui se charge du paiement des mensualités.

Ainsi, cette assurance est une garantie pour l’organisme de rachat de crédit, mais elle permet aussi à l’emprunteur d’avoir l’esprit tranquille quant au paiement de ses dettes. Lorsque par exemple une hypothèque est prise par l’organisme de rachat de crédit, avoir un contrat d’assurance emprunteur rassure l’emprunteur quant à la saisie de son bien immobilier par l’organisme de rachat de crédit. Le contrat d’assurance emprunteur n’est pas obligatoire pour obtenir un contrat de rachat de crédit.

Toutefois, il peut arriver que l’organisme de rachat de crédit demande à ce que l’emprunteur souscrive à une assurance. L’organisme de rachat de crédit peut même proposer un contrat d’assurance à l’emprunteur. Ce dernier est libre de refuser ou d’accepter. Dans le cas où il refuse ce contrat, il peut chercher une autre compagnie d’assurance ou se voir refuser l’obtention du contrat de rachat de crédit. Lorsqu’il accepte de recourir à un contrat d’assurance, il peut souscrire auprès de l’entreprise choisie par l’organisme de rachat de crédit ou choisir une autre entreprise d’assurance.

Pour signer un contrat de rachat de crédit, la souscription à un contrat d’assurance emprunteur peut être exigée. L’emprunteur pourra accepter ou refuser de satisfaire cette demande ou l’accepter.