Tout ce qu’il faut savoir sur le thé noir

143
thé noir

Le thé est une boisson très répandue partout dans le monde. Pourtant, certains types de thé sont moins connus que d’autres, comme le thé noir par exemple. En fait, il aurait un goût beaucoup plus fort et plus robuste par rapport à celui du thé vert. Mais qu’est-ce que le thé noir ? Comment a-t-il été fabriqué et quelles en sont les vertus ? Ci-dessous tout ce qu’il faut savoir sur le thé noir.

thé noir

A lire en complément : Comment se déplacer lorsque l'on a du mal à marcher ?

Quelle est l’histoire de ce thé ?

Historiquement parlant, le thé noir aurait vu le jour dans une cargaison de thé vert. En fait, cette dernière provenait de Chine et devait rejoindre l’Angleterre par voie maritime.

Toutefois, une fois arrivé à destination, le thé vert n’était plus aussi vert, mais aurait été noirci. Cela à cause de la chaleur et du soleil du long voyage. Le thé noir aurait donc été obtenu après fermentation du thé vert.

Lire également : Ehpad ou maison de retraite : comment choisir

Mais en réalité, sa fabrication prend une direction tout opposée de la fermentation. Dans un sens plus pratique, les Anglais n’auraient donc pas découvert un thé noir, mais tout simplement un thé fermenté.

En vrai, le thé noir a été introduit en Angleterre par les grands navigateurs portugais. Il fut ensuite devenu une boisson à boire tous les après-midis. Cela se passait sous le règne de Charles II, époux de la princesse portugaise Catherine Henriette.

thé noir

Comment est fabriqué le thé noir ?

D’un point de vue plus pratique et scientifiquement prouvé, le thé noir a été conçu par le biais d’une oxydation. Vous pouvez d’ailleurs consulter un guide pratique sur le thé noir sur le site Machinethe.fr.

Néanmoins, avant cette grande étape d’oxydation, il doit passer par d’autres phases tout aussi importantes pour devenir noir.

Le flétrissage et le roulage

Après être récoltées, les feuilles devront être séchées jusqu’à ce qu’elles atteignent un taux d’environ 50 % en humidité. C’est ce qu’on appelle le flétrissage.

Cette étape est généralement effectuée à l’aide de grilles horizontales. Ces dernières laisseront passer en dessous d’elles un courant d’air chaud d’une température de 25 °C environ.

Pendant 24 heures donc, les feuilles seront remuées et retournées autant de fois que possible. Une fois le taux d’humidité atteint, les huiles essentielles des feuilles de thé seront extraites, et ce en les enroulant.

Cette phase est connue sous le nom de roulage. Ce roulage peut être réalisé tant manuellement qu’à la machine en fonction du pays et des équipements.

L’oxydation et le fixage

Cette étape doit être contrôlée, car, même juste après la récolte des feuilles, ces dernières peuvent subir une oxydation.

Toutefois, l’oxydation est accélérée lorsque le roulage est effectué. Lors d’une oxydation, certains composants du thé sont donc transformés. Les catéchines par exemple, seront transformés en théarubigine et en théaflavine.

Durant ce temps, la chlorophylle présente dans les feuilles va également se transformer en phéopytine. Ce dernier ingrédient sera alors responsable de la pigmentation en noir du thé.

Et enfin, ce dernier sera exposé à une chaleur brève afin de stopper l’oxydation. Ceci étant pour attaquer les enzymes qui en sont responsables.

Cette dernière étape est le fixage. Une fois cela fait, le thé noir est alors prêt à être emballé.

thé noir

Quelles sont les vertus du thé noir ?

Préservation contre les maladies cardiovasculaires

Le thé noir est principalement connu pour sa propriété à réduire les variations de la pression artérielle.

Scientifiquement parlant, ce serait les flavonoïdes présents dedans qui contribueraient à la santé du cœur et celle des vaisseaux sanguins.

Ainsi, en boire 2 à 3 tasses quotidiennement pourrait prévenir tout risque de maladie cardiovasculaire.

Réduction des risques de cancer

En outre, le thé est également considéré comme une plante médicinale pouvant prévenir, voire traiter le cancer.

Cela peut s’expliquer par le fait qu’il possède différents composants antioxydants qui empêcheraient les cellules cancéreuses de se proliférer.

Les composants du thé tels que le théaflavine et les flavonoïdes en sont les principaux responsables.

Contribution à l’hygiène des dents

Le thé noir possède un composé appelé polyphénol. Ce dernier est connu pour ses propriétés pouvant éliminer les bactéries qui sont responsables des caries.

Ce composant empêcherait aussi le développement des enzymes qui favorisent la fixation des plaques dentaires aux dents.

Ainsi, boire du thé noir, de façon journalière, pourrait donc réduire la formation de plaque dentaire. Mais aussi, en boire quotidiennement permet de limiter le développement des bactéries.

 

Voilà alors tout ce qu’il y a à savoir sur le thé noir. Outre son goût plus prononcé et plus fort, il a également de nombreuses vertus, notamment sur notre santé.

En effet, il peut éliminer certaines bactéries comme celles responsables des caries dentaires. De plus, il est capable de stopper la fixation des plaques dentaires.

Et en parallèle, il est capable de prévenir et lutter contre certaines maladies que nous pensions être incurables.

Alors, maintenant que vous connaissez toutes ces propriétés, pourquoi ne pas en consommer régulièrement ?