Troubles du comportement alimentaire : quels sont-ils ?

17

Les troubles du comportement alimentaire sont reconnus comme étant une maladie et nécessitent donc un suivi spécialisé afin de les identifier précisément sur le sujet, et bien sûr pour les traiter. Il y a des symptômes qu'il faut détecter le plus tôt possible…

Quels sont les symptômes des troubles du comportement alimentaire ?

Les symptômes d'un trouble alimentaire sont nombreux et pas forcément évidents à détecter :

  • l'hyperactivité
  • le manque d'estime de soi
  • la perte de confiance en soi
  • la restriction alimentaire
  • les crises de boulimie
  • le perfectionnisme
  • la culpabilité
  • la volonté de tout contrôler
  • l'instabilité émotionnelle

Parmi ces symptômes, celui qui est le plus fréquemment rencontré est le manque d'estime de soi. Cela revient à dire qu'un sujet a une mauvaise opinion quant à ses propres compétences, capacités, et par conséquent de ses qualités. Cela va plus loin avec la perception qu'une personne a de son corps et bien sûr dans le regard d'autrui.

Cette estime de soi peut en revanche être différente selon la sphère dans laquelle la personne évolue, que ce soit au sein de la famille ou de son lieu de travail par exemple.

3 principaux types de troubles du comportement alimentaire

L'anorexie

Il s'agit d'un état de mal être dont la personne atteinte ne se rend pas forcément compte. Elle se caractérise par une faible alimentation avec au contraire l'absorption de grandes quantités d'eau. L'anorexie atteint tous les organes et les fragilise.

La boulimie

La boulimie est visible par l'abondance des aliments ingurgités, souvent riches de graisses et de sucres. C'est l'anxiété, mais aussi l'ennui et la solitude qui est à l'origine de ce trouble. Mais ayant conscience de ses actes irraisonnés, la personne boulimique va se forcer à vomir, à jeûner, et à prendre des pilules d'amaigrissement.

L'hyperphagie

S'il s'agit d'un trouble alimentaire moins connu que les deux précédents, l'hyperphagie n'en reste pas moins un trouble dangereux pour la santé de la personne qui souffre de cette pathologie. Il s'agit d'une absorption déraisonnable d'aliments. Il s'accompagne souvent, étant la conséquence de l'anxiété et de la dépression, de consommation d'alcool et de tabac, voire de drogues illicites.

Ces troubles du comportement alimentaire ne sont pas à prendre à la légère car ils impactent directement sur la santé de la personne malade. Si la personne atteinte le sait mais ne se l'avouera pas forcément, c'est à son entourage proche de faire attention aux symptômes énoncés plus haut afin de détecter au plus tôt la maladie pour la guérir.