Apprendre l’anglais

515

Do you speak English ? Are you fluent in English ? Where is Brian ? You are so kind. It’s so cute.

Se lancer dans l’apprentissage d’une langue étrangère comme l’anglais n’est pas forcément évident. Tout le monde n’a pas forcément d’affinité particulière pour cette langue et ce, même si elle est obligatoire dès l’âge de 6 ans. Et pourtant, c’est l’idiome le plus parlé à travers le monde. Langue internationale par excellence, c’est la langue qui permet de comprendre et de se faire comprendre où que l’on soit. De plus, faire l’impasse sur cette langue peut être rédhibitoire plus tard lorsque devenu grand, on recherche un emploi. Entre les verbes irréguliers, les mots de vocabulaire, la grammaire, l’apprentissage de la langue est finalement à la portée de tous. Et, pour s’en convaincre, voici quelques astuces.

S’immerger totalement dans un pays anglophone

Loin de son confort, rien de tel qu’une colonie de vacances, qu’un séjour linguistique ou encore un séjour comme fille ou garçon au pair dans un pays anglophone. Il n’y a rien de mieux que de côtoyer des natifs pour acquérir la musicalité de la langue anglaise et connaître les expressions de la vie quotidienne.

Dans le cas des colonies et des séjours linguistiques par exemple, les échanges au travers des exercices écrits et oraux, des conversations entre les participants et les discussions de la vie quotidienne permettent d’étudier la langue tout en progressant de manière ludique. D’autant plus, que les cours – certes intensifs – sont progressifs et sont surtout adaptés au niveau des participants. En effet, dès le début du séjour un test permet de positionner chacun des participants afin de déterminer sa ” classe ” pour que le “professeur” définisse le cours le mieux adapté. Un apprentissage entre les cours collectifs et particuliers en ne conservant que les avantages.

En parallèle, il n’est pas rare que les séjours linguistiques en Angleterre proposent des activités sportives – gymnastique, équitation par exemple – en marge des cours dédiés à l’apprentissage de la langue anglaise. De quoi s’adonner à sa passion tout en développement ses acquis dans une autre langue. Et oui, car l’ambiance reste bon enfant. 

Ce sont comme des vacances entre copains où l’on devient bilingue en fin de séjour !

Repenser ses habitudes mais en anglais

Bien sûr, il n’est pas toujours possible de s’expatrier même temporairement dans un pays anglophobe pour y apprendre la langue. Raison pour laquelle, rien ne tel que de regarder ses séries préférées, de visionner un film chez soi ou au cinéma en VO. Pour mêler l’utile à l’agréable, pour les mordus de lecture, les ouvrages peuvent être en anglais. La langue de Shakespeare peut dévoiler ses secrets lors de soirées spéciales internationales. Bref, vivre, penser, lire, regarder, écouter, écrire ou encore chanter en anglais permettent d’emmagasiner davantage de mots et d’avoir l’oreille.

Rabâcher, rabâcher sans cesse sans perdre son courage et sa détermination

Apprendre des mots par cœur n’est pas forcément judicieux. Mieux vaut apprendre des phrases pour les réutiliser dans leur contexte plus facilement. Ensuite, il est utile de se fixer un rythme d’apprentissage, des objectifs à sa portée, pour ne pas se décourager et surtout progresser au fil du temps. Et bien sûr, ne pas se baisser les bras. Nul n’est parfait en son royaume ! C’est en osant, en commettant des erreurs que l’on s’améliore.

Finalement, le secret de l’apprentissage de l’anglais est simple.
C’est comme tout, il faut pratiquer pour y arriver !
Le proverbe ne dit-il pas que c’est en forgeant que l’on devient forgeron ?!