Architecture et construction, comment accroître sa productivité ?

531
formation revit

Les secteurs de l’architecture, de l’ingénierie et de la construction ont connu une rapide progression en termes de perfectionnement de la conception. Parallèlement, beaucoup d’entreprises de ces secteurs en sont encore à se débattre avec des préoccupations traditionnelles sur la manière d’accroître la productivité, face à la complexité galopante des projets et la densité des calendriers. Si on ajoute à cela une prolifération des méthodes de livraison de projets alternatifs et un nombre croissant de parties prenantes, sans parler des problèmes de maintenance et d’amélioration, on peut comprendre que la productivité puisse devenir un objectif ambitieux.

Se former aux outils et logiciels de demain

Une entreprise telle que REFSA, spécialiste en formation revit propose des sessions de formation portant sur les logiciels et outils Autodesk.

A découvrir également : Fontaine à eau, oui je boirais de ton eau

Les formations peuvent aussi bien être effectuées dans les locaux de REFSA que sur le lieu de travail du stagiaire.

Toutes les personnes assistant à la formation sont seul face à un ordinateur (de référence le sien) pour assurer au maximum les meilleurs conditions nécessaires à son apprentissage, et enfin devenir spécialisé dans la CAO et l’imagerie de synthèse et ainsi gagner en productivité.

A voir aussi : Un agencement efficace dans une pharmacie

La collaboration, un facteur clé de réussite

Toutefois, lorsque l’accent est constamment mis sur une collaboration efficace, les entreprises se rendent compte que cet objectif peut être atteint. En effet, un certain nombre de développements dans ces secteurs impliquent la nécessité d’une meilleure collaboration au sein et entre les différentes entreprises concernées. Au premier rang de ces développements on trouve la compression des calendriers. Comme la méthode de livraison clé-en-main (conception-construction) devient de plus en plus répandue, nombre de projets sont lancés avant même que la conception ne soit finalisée, mettant ainsi la pression sur tous les intervenants. Cette forme de calendrier abrégé soulève des problèmes de main-d’œuvre et de logistique et crée des tensions dans les processus de communication.

Améliorer l’efficacité organisationnelle

Il y a donc un besoin constant d’améliorer l’efficacité organisationnelle face à la concurrence en cours. Dans le passé, des outils qui améliorent la productivité à une échelle individuelle ont généralement fourni aux entreprises un avantage concurrentiel. Par exemple, les directeurs des travaux ont amélioré leur efficacité en utilisant un logiciel spécialisé conçu pour l’estimation, la planification, le suivi et la comptabilité du projet. De même, les professionnels de l’architecture et de l’ingénierie ont amélioré leur productivité en utilisant les outils de la CAO, bénéficiant d’un usage plus important de la visualisation, de la modélisation de haut niveau, et du calcul électronique. Comme ces outils sont devenus la norme, cependant, les entreprises qui les utilisent sont quasiment à pied d’égalité, en termes de résultats individuels. Par conséquent, les avantages à acquérir en matière de productivité ont évolué ailleurs, précisément vers les gains d’efficacité obtenus par l’amélioration de la production collective.

Grâce à des outils qui facilitent le partage contrôlé des informations et des dessins, y compris la communication de documents, ainsi que par la surveillance de l’activité et l’automatisation des processus opérationnels, les entreprises peuvent améliorer l’efficacité et la rentabilité tout en réduisant les risques.