Carte grise : ce qu’il faut savoir pour l’obtenir en 2022

324

Lorsque l’on vient d’acquérir un nouveau véhicule, la question de la carte grise vient rapidement. Avec l’assurance automobile, c’est l’un des documents obligatoires pour pouvoir circuler en toute légalité avec son véhicule. Aujourd’hui les règles sont différentes d’il y a quelques années et on peut se procurer une carte grise auprès de différents partenaires. 

Pourquoi obtenir une carte grise ? 

Pour ceux qui ne l’ont pas compris, la carte grise est obligatoire. Pour l’achat d’un véhicule, on dispose d’un mois pour faire les démarches et obtenir sa carte grise. C’est un document administratif qui doit être en votre possession si vous voulez circuler avec votre véhicule. Il permet d’identifier le véhicule et apporte un certain nombre d’informations techniques sur celui-ci. Ce document est à transmettre impérativement au nouveau propriétaire en cas de vente du véhicule de particulier à particulier. 

Lire également : Quelle différence entre un Mi-temps et un temps partiel ?

La carte grise, désormais appelée certificat d’immatriculation, est nécessaire lorsque l’on se déplace dans son véhicule. En cas de contrôle par les forces de l’ordre, ce document peut être demandé. On risque jusqu’à 750 € d’amende et une immobilisation du véhicule si l’on ne présente pas le document. Heureusement pour les têtes en l’air, en général on dispose d’un délai de 48 à 72 h pour présenter le document en commissariat ou en gendarmerie si l’on ne l’avait pas sur soi lors du contrôle. 

Obtenir sa carte grise

Depuis 2017, la carte grise ne s’obtient plus auprès de la préfecture. Le plan préfectures nouvelle génération a changé plusieurs démarches administratives afin de les simplifier et surtout de les dématérialiser. Aujourd’hui, on peut l’obtenir par différents moyens, directement en garage, en concession, ou via des plateformes en ligne comme guichetcartegrise.com. Les services sont tout à fait agréés par les services de l’État et la carte obtenue est exactement la même. L’avantage est de se simplifier la tâche en déléguant la démarche à un prestataire. Même si l’on n’a pas internet ou d’accès simple, on peut se rendre dans différents endroits qui mettent à disposition des terminaux, comme parfois en mairie, en préfecture ou chez des buralistes. 

A lire également : Comment réagir quand on est interdit bancaire ?

Afin d’obtenir le précieux document, il faut se munir de plusieurs choses. Une pièce d’identité, un justificatif de domicile, une demande de certificat d’immatriculation, votre permis de conduire et l’attestation d’assurance évidemment. 

Le prix des cartes grises

Il faut savoir que le prix d’une carte grise va varier en fonction du lieu de résidence du demandeur. Selon la région, il va y avoir un prix différent, indexé selon la puissance fiscale ou le carburant du véhicule. Chaque région peut désormais fixer son prix en fonction du cheval fiscal. Ainsi, on multiplie le prix indiqué par la région selon la puissance du véhicule pour obtenir le prix de la carte grise. Ainsi, les prix peuvent relativement varier, par exemple, ce sera seulement de 27 € par cheval fiscal en Corse, contre 51 € en Bretagne. En revanche, si l’on souhaite acquérir un véhicule dit propre, c’est-à-dire un véhicule électrique ou hybride avec une consommation très faible en émission de gaz à effet de serre, on peut bénéficier d’une exonération du prix de la carte grise. Cela dépend aussi de la région qui décide ou non de mettre en place cette aide.