Coronavirus : Comment fabriquer un masque

507

Depuis le début de l’épidémie, il est impossible pour le grand public, d’acheter des masques chirurgicaux de protection, pour aller dans la rue. Nous avons observé ce que les gens faisaient pendant ce confinement, et quelques activités sont revenues. Notamment la fabrique de masque.

Fabriquer son masque

Pour commencer il vous faudra une machine à coudre. Voici un simple comparatif de quelques machines, afin de fabriquer votre masque maison. Nous allons vous donner des astuces, qu’il est conseillé de bien apprendre avant de reproduire. En effet, inutile de fabriquer un masque si celui-ci ne vous protège pas. En plus de vous protéger vous, il doit aussi protéger chaque personne qui serait amenée à être en contact avec vous. Un simple passant à votre famille, faites attention.

A lire en complément : Une commission pour assouplir les règles de traduction liturgiques

De plus, lorsque vous sortez dehors, pensez à bien jeter votre masque fabriqué en rentrant. En effet, au bout de 3 heures, le masque n’est plus valide. N’emmenez pas votre téléphone avec vous. Beaucoup ont tendance à l’utiliser, et se toucher le visage sans même faire attention. Auquel cas, ce masque durement fabriqué ne servira à rien.

Choisir ses matériaux

Dans le cadre d’une recherche, Smart Air, une entreprise sociale certifiée B-Corp, a testé l’efficacité de plus d’une trentaine de matériaux. Il faut retenir que le foulard, malgré ce que l’on pourrait penser, est le matériel qui protège le moins de l’infection de l’air par le Coronavirus. En revanche, les serviettes en papier toutes simples sont bien plus efficaces, avec une couche de protection supplémentaire.

A lire également : Pour Noël offrez-lui un tracteur Manitou

À titre de référence, les particules de coronavirus COVID-19 mesurent entre 0,06 et 0,14 microns, mais entre 5 et 10 microns lorsqu’elles sont en gouttelettes. Il faut donc faire très attention à l’air, mais aussi aux passants.

Comment fabriquer le masque ?

Il n’y a rien de plus simple que de fabriquer un masque, même si cela nécessite un minimum de logique. Par exemple, vous n’allez pas mettre vos mains dans le côté intérieur de votre masque pendant la préparation. Il faudra donc veiller tout du long, là où vous posez vos effets personnels, là où vous posez vos mains, tout ! Munissez-vous d’un bout de ficelle ou d’un élastique (nous conseillons l’élastique, plus simple et plus approprié), d’une feuille de papier, et percez quelques trous. Nous vous invitons vivement à vous rendre sur YouTube, où de nombreux tutoriels créés par des particuliers sont disponibles.