Des maison de plus en plus saines

229

Habiter une maison sûre et saine, tout le monde en rêve. Ne pas avoir peur, lorsque l'on part quelques jours, que quelqu'un s'introduise chez soi, voilà qui est rassurant. Cependant cela requiert des moyens financiers ainsi que l'intervention d'entreprises qualifiées, mais le coût est accessoire lorsque l'on se sent en sécurité. De même vivre dans une maison saine est l'assurance d'un avenir sans soucis médicaux. Les nuisibles sont nombreux pour les habitations, de même que les risques pour la santé quand on vit dans un logement ancien. Différents moyens existent pour se prémunir contre ces risques, qu'il s'agisse d'insectes ou d'animaux, ou encore de risques sanitaires.

Les nuisibles ne sont pas les bienvenus

Les habitants des zones rurales comme urbaines ont à vivre parfois avec des invités qu'ils n'ont pas désirés : fourmis, cafards, blattes, et autres bestioles qui nuisent considérablement à la vie d'une famille. Certains creusent des trous dans les parois, d'autres se nourrissent avec ce qu'ils trouvent dans les placards, d'autres encore sont porteurs de maladies transmissibles à l'homme et rongent les câbles électriques. Or si on acheté la maison dans laquelle on vit et que l'on doit rembourser un emprunt, cette situation devient vite stressante. Il existe des solutions à ces problèmes, mais celles-ci ne sont malheureusement pas toujours durables, en particulier pour ce qui concerne les cafards, qui ont tendance à revenir là où ils se sentent bien. En revanche il existe heureusement aujourd'hui des dispositions légales, lorsque l'on vend un logement, qui consistent à faire pratiquer une recherche de la présence de termites avant l'acte notarié.

Les matières néfastes pour petits et grands

Dans les habitations construites il y a plusieurs décennies, voire à la fin du dix-neuvième siècle, les matériaux utilisés n'étaient pas, à l'époque, analysés comme on le fait aujourd'hui, pour ce qui concerne leur impact sur la santé publique. On sait désormais, grâce à des recherches scientifiques en la matière, qu'il en existe de dangereuses, comme l'amiante que l'on trouve dans certaines toitures ou bien le plomb, l'un des composants de certaines peintures intérieures et extérieures. De même que pour les termites, un vendeur est obligé, avant de céder son bien immobilier, de faire établir un rapport concernant ces deux matières par une société spécialisée ou bien par un artisan. Le professionnel doit avoir suivi une formation professionnelle sur l'amiante dans un centre spécialisé accessible dans les grandes villes comme Lyon, Paris ou encore Marseille. Ces institutions garantissent l'enseignement de ce type d'analyses, comme dans de nombreuses autres métropoles. On trouver aussi partout en France des sociétés qui se sont spécialisées dans ce domaine très sensible.