Entreprise en difficulté : comment motiver ses salariés en 4 étapes ?

121
team building

Ventes faibles, gestion de trésorerie trop approximative, difficulté à acquérir de nouveaux clients… Les raisons qui peuvent mettre une entreprise en difficulté sont multiples. Le moral baisse, les prévisions ne sont pas bonnes et les employés ont tendance à se démotiver. Pourtant, ce sont eux qui permettent à votre entreprise d’exister et de se développer. Alors si les obstacles font souvent partie du cycle de vie de toute entreprise, motiver vos employés peut être une initiative salvatrice ! Voici donc nos meilleurs conseils pour galvaniser le moral des troupes en temps de crise !

Écouter et communiquer pour redonner confiance

Avant toute chose, il faut impérativement couper court aux rumeurs infondées qui pourraient circuler dans l’entreprise : si elles se propagent, il est probable que des tensions apparaissent, basées sur des suppositions erronées. Pour y remédier, vous pouvez  mettre en place des temps d’échange avec les différentes personnes de votre entreprise pour mettre le choses au clair en ce qui concerne la situation actuelle. Tout n’a pas forcément besoin d’être dit, mais ce qui le sera doit être exact. Il faut baser la culture d’entreprise sur la confiance, et donc savoir admettre les difficultés réelles tout en balayant des bruits de couloir infondés.

Mais en échangeant avec vos différents employés, vous pouvez également en profiter pour leur demander quelles sont leurs craintes et attentes. En leur permettant de s’exprimer, ils auront plus tendance à voir en vous (manager ou dirigeant) une personne dotée d’une réelle empathie, et pas seulement un supérieur hiérarchique fermé et froid. De votre côté, il vous sera plus facile d’ajuster la manière de gérer l’entreprise puisque vous saurez quels sont les attentes du côté de votre personnel.

Dans la même optique, vous devez éviter de sombrer dans le “syndrôme du bunker” : il se caractérise par un dirigeant renfermé, ne sortant plus de son bureau et limitant au maximum toute forme d’interaction. Certes, la situation n’est pas non plus agréable de votre côté, mais si vous rompez la communication, il y a fort à parier que votre personnel, livré à lui-même, finisse pas ne plus avoir confiance en vous et abandonne le navire. Déplacez-vous dans les locaux pour vous enquérir de l’évolution des missions, recueillez les doléances s’il y en a et voyez si vous pouvez y faire quelque chose.

Enfin, pensez à valoriser le travail effectué par vos employés : “Merci pour ta persévérance” ou “Très bon travail, c’est super” sont déjà de puissants stimulants qui peuvent redonner le sourire à plus d’une personne !

Redéfinir les objectifs à atteindre

Si les temps sont durs et que la motivation est en chute libre, faire un point sur les objectifs et re-prioriser les missions peut aussi être une très bonne approche : les projets sur le long terme qui vous permettront d’engranger des bénéfices que dans plusieurs mois ou années sont peut-être à mettre en pause. Vous aurez ainsi plus de main d’oeuvre disponible pour accomplir les tâches prioritaires sur le court terme, indispensables pour maintenir l’entreprise à flots.

D’autre part, en plaçant vos employés sur des missions plus concrètes dont ils peuvent pleinement saisir les enjeux leur permettra de mieux se faire une idée de l’impact (positif) qu’aura leur travail sur la santé de la société. Ainsi, ils seront certainement plus réceptifs aux objectifs à atteindre avec une productivité bien supérieure à celle qu’il auraient pu développer au cours de missions n’étant pas en corrélation avec la situation de l’entreprise.

Stimuler la créativité

Si ce titre vous effraie, détendez-vous : motiver ses employés ne passe pas forcément par de la peinture sur les murs ou des concours de dessin !

En revanche, vous seriez surpris de voir à quel point vos collaborateurs peuvent avoir de bonnes idées pour redresser l’entreprise : ils ont une vision différente de la vôtre et leur perception de l’entreprise peut grandement différer. Alors, plutôt que de tout gérer par vous même et de porter l’intégralité du fardeau sur vos épaules, n’hésitez pas à organiser des réunions “informelles” avec le personnel pour échanger autour de la situation actuelle et du plan d’action que vous comptez mettre en oeuvre.

Mais plus que cela, encouragez la participation au débat et ne soyez pas fermé aux propositions émises. S’ils se sentent impliqués et au cœur du processus pour redresser l’entreprise, les salariés seront généralement plus en phase avec la trame générale du changement et aussi plus motivés à trouver des bonnes idées.

En parlant de bonnes idées, vous pouvez aussi installer une “boîte à idées” dans un lieu commun. Comme son nom l’indique, elle permettrait à tout le monde de déposer ses propositions. Puis, à la fréquence qui vous convient le mieux, à vous de dépouiller le tout et pourquoi pas de récompenser le meilleure idée de la semaine. Cela peut en effet être un excellent axe de motivation du personnel dans une entreprise mais faites attention à ce que ça n’entraîne pas un esprit de compétition malsain.

L’union fait la force

Quand tout ne se passe pas comme prévu, rester seul dans son coin est parfois assez anxiogène : peur de faire une erreur coûteuse, stress décuplé, pas de possibilité d’échanger sur la situation…
Puisqu’une entreprise est avant tout composée de personnes, les relations humaines ont une importance capitale, surtout en temps de crise. Comment motiver ses salariés par ce biais ?

Créer des groupes de travail est encore assez peu connu, mais c’est une excellente méthode pour motiver des salariés : unis autour d’un même but, ils seront bien plus réceptifs aux missions confiées.

Mais cela ne s’arrête pas nécessairement au monde de l’entreprise. Ce n’est pas parce qu’une entreprise fait face à des difficultés qu’il faut en oublier de se divertir : l’organisation de déjeuners d’entreprises, de sorties, ou même de tournois en tous genres peut permettre de souder votre équipe et de changer les idées de tout le monde afin de repartir au travail avec une ardeur décuplée !