L’efficacité énergétique, une véritable solution aux économies d’énergie

734

Aujourd’hui, la loi relative à la transition énergétique pour une croissance verte est un véritable levier essentiel pour une croissance verte. Cependant, selon plusieurs études, la consommation des Français ne s’oriente pas du tout à la baisse. Au contraire, les appels répétés du gouvernement et les mesures d’isolation thermiques ne semblent pas avoir une incidence sur les habitudes de consommation. De plus, la position très ambiguë de la commission européenne tend à compliquer les choses.

Les ambitions des professionnels du secteur

Durant le mois de décembre, le salon Smart Industries a regroupé à Paris plus de 200 exposants autour d’un mot d’ordre : oser l’industrie du futur. Lors d’une visite effectuée sur place, le Président François Hollande a affiché son enthousiasme pour un secteur qui est l’une des principales préoccupations du gouvernement. L’objectif, c’est d’apporter une réponse efficace et durable au réchauffement climatique. Selon le groupe Rexel, l’énergie est un élément incontournable dans la réalisation des objectifs climatiques. Un récent rapport publié par l’Economist Intelligence Unit et parrainé par Rexel dresse un constat plutôt encourageant : l’apparition de compteurs intelligents, l’utilisation croissante des applications pour smartphones de même que les médias sociaux sont de solides indicateurs du passage à une économie de faible consommation énergétique.

A lire aussi : Start-up : faut-il rejoindre un incubateur ou un accélérateur ?

Quel est l’état de la consommation énergétique en France ?

Bien qu’étant très enthousiastes, ces différentes perspectives ne peuvent toutefois pas occulter la réalité malgré les différentes mesures prises par les gouvernements : la consommation énergétique continue de croitre fortement en France. Avec l’essor du numérique et le développement de l’électro mobilité, cette tendance pourrait sensiblement augmenter. Ce qui est assez contradictoire avec les objectifs de transition énergétique fixés. D’ailleurs, le Ministère du Développement durable et l’Agence de l’environnement et de la maitrise de l’énergie multiplient les tentatives de sensibilisation de la population à grand renfort de campagnes de sensibilisation.

La loi de finances 2017 et l’Union européenne à la rescousse

Selon l’observatoire de l’industrie électrique, les aides fiscales qui sont octroyées pour les travaux de rénovation thermique Marseille seront prolongées dans la loi de finances de 2017. Mieux, à travers l’article 23 de sa note pédagogique publiée début janvier 2017, le document budgétaire prévoit la suppression la condition des ressources permettant de bénéficier du cumul de crédit d’impôt. Pour cause, grâce à cette disposition, le nombre de prêts distribué est passé de 80.000 0 environ 240.000 en 2015. Pour le prochain gouvernement, la mission sera de démontrer l’efficacité de ce dispositif au niveau du Parlement.

A voir aussi : La gestion de projet d’hier à aujourd’hui