Personne à mobilité réduite : les installations pratiques dans la maison

31

Depuis plusieurs années, de nombreuses solutions fleurissent sur le marché pour simplifier l’exécution des actions quotidiennes. Si elles s’avèrent très utiles pour les personnes lambdas, elles le sont d’autant plus pour les personnes à mobilité réduite (PMR). Bien entendu, elles ne remplaceront jamais une assistance humaine, mais elles sont réellement d’une grande aide entre sécurité et confort de vie. Quelles sont les installations pratiques pour une personne à mobilité réduite ?

La télécommande pour réduire les déplacements dans la maison

Grâce à certains systèmes ingénieux, il est aujourd’hui possible de réduire au maximum les déplacements au sein d’un logement pour une personne à mobilité réduite. La télécommande domotique est l’une des plus prisées. Elle permet d’avoir le contrôle sur tout son environnement sans avoir à se déplacer pour effectuer une action précise. Il en existe plusieurs déclinaisons à savoir :

A découvrir également : Le crédit d'impôt transition énergétique a le vent en poupe

  • Les télécommandes standards ;
  • Les télécommandes munies de gros boutons ou avec des couleurs plus apparentes ;
  • Les télécommandes de pieds pour des handicaps particuliers.

Les télécommandes domotiques comme celles que vous pouvez trouver sur le site takfonster.fr sont avant tout conçues pour simplifier le quotidien. En effet, il peut être compliqué notamment pour les personnes à mobilité réduite de gérer l’ensemble des dispositifs électroniques d’une maison tels que l’ouverture du portail ou des volets ou l’ajustement du chauffage. Cela l’est d’autant plus lorsque ces appareils sont installés dans des pièces différentes et éloignées les unes des autres.

Un contrôle total des volets et Velux

Offrant confort et sérénité, la télécommande domotique apparaît comme une solution miracle pour une vie grandement simplifiée. Elle donne à son propriétaire un contrôle total sur l’ensemble des appareils domotiques du logement qu’il s’agisse des téléviseurs, du chauffage, du lecteur, des Velux et même de toute l’habitation si ce dernier est connecté. Il suffira donc d’appuyer sur un bouton pour exécuter une opération.

A lire en complément : Avoir un spa à domicile

Une plus grande sécurité

En dehors de son rôle de confort, la télécommande domotique peut être utilisée pour améliorer la sécurité d’une maison. Elle permet d’actionner tous les appareils électriques par le biais d’un seul outil et protège davantage contre les risques d’intrusion. Grâce à cet objet, le verrouillage des ouvertures, des volets et des Velux peut se faire à distance pour assurer la protection des personnes présentes dans la maison.

En cas d’absence, elle permet de simuler une présence pour dissuader d’éventuels intrus. Pour faire court, la télécommande assure la sécurité d’un logement, que les occupants y soient présents ou non.

télécommande volet personne à mobilité réduite

La motorisation des volets pour simplifier le quotidien

La motorisation des volets est une excellente solution pour réduire les difficultés quotidiennes des personnes à mobilité réduite. En effet, cela constitue un véritable atout pour l’accessibilité au sein d’une maison. Une fois cette installation faite, l’ouverture et la fermeture des volets ne sont qu’un jeu d’enfant. Il suffit d’une pression sur un bouton.

Cette installation domotique évite aux personnes à mobilité réduite les efforts inutiles tout en rendant bien plus agréable la vie des autres membres de la famille. Des télécommandes mobiles donnent le contrôle des volets sans que l’on ait à bouger. Cette technologie est très prisée pour son utilité, mais aussi pour la touche de modernité qu’elle apporte à un logement.

Des détecteurs pour protéger la vie des PMR

Les capteurs sont des équipements très utiles dans une maison, particulièrement lorsqu’on parle de personnes à mobilité réduite. Dans une habitation équipée de gaz pour la cuisine ou le chauffage, des détecteurs peuvent être installés dans les lieux de stockage ou d’usage. Ces derniers avec leurs alarmes permettront de prévenir d’éventuelles fuites et d’alerter l’occupant du logement. La détection d’une fuite de gaz combinée à l’accélération de la VMC peut être associée à un transmetteur téléphonique qui pourra avertir un voisin, un membre de la famille ou un service extérieur.

Dans le même ordre d’idée, les détecteurs de fuite d’eau peuvent aussi être mis en place. Ils permettent de prévenir les occupants en cas de fuite et d’arrêter l’arrivée d’eau concernée. Les détecteurs de fumée quant à eux sont très efficaces pour détecter un début de feu accidentel bien assez tôt, avant même de ressentir les effets des fumées toxiques. Mis en place dans des endroits stratégiques, principalement dans les pièces de nuit, ces appareils donnent l’alerte à n’importe quel moment pour prévenir les occupants, même durant leur sommeil. Ils peuvent être associés à un système d’ouverture des volets pour simplifier l’intervention des pompiers.

La serrure domotique pour diminuer le handicap

La serrure domotique présente un véritable avantage, celui de coupler la sécurité et l’automatisation. Il suffit de jeter un œil sur un smartphone ou tout autre écran pour identifier la personne à la porte et procéder à l’ouverture à distance. Cela facilite véritablement la vie des personnes à mobilité réduite. Par l’intermédiaire de leur téléphone, ces derniers seront automatiquement avertis de la présence d’un étranger devant leur portail.

Voici donc quelques-unes des installations qui permettent aux personnes à mobilité réduite de bénéficier d’un meilleur confort et d’une sécurité renforcée au sein de leur habitation. Il en existe bien d’autres, à l’instar des détecteurs de mouvement ou de la vidéophonie. Il ne vous reste plus qu’à sélectionner celles qui vous semblent les plus utiles pour vous faciliter la vie chez vous.