Pourquoi certains enfants ont-ils des difficultés en mathématiques ?

133

Les mathématiques permettent de développer des capacités analytiques et d’améliorer l’esprit critique. Ces qualités sont très utiles dans la vie quotidienne et surtout dans le milieu professionnel. Les mathématiques sont donc très importantes pour tous les enfants scolarisés, car elles les aident à acquérir des compétences nécessaires à la vie d’adulte. Tous les apprenants n’arrivent toutefois pas à s’en sortir en maths, et ce, pour diverses raisons.

Difficultés en maths : envisagez les cours particuliers

Le manque de confiance en soi est l’une des principales raisons qui expliquent les difficultés de certains enfants en mathématiques. En effet, ces apprenants ont tendance à se sous-estimer chaque fois qu’ils sont face à une équation ou un problème qu’ils avaient déjà été incapables de résoudre par le passé. Pour remédier à cela et permettre aux élèves moins compétents de s’améliorer, les professeurs de maths devraient alors se pencher sur les lacunes de chacun de leurs apprenants.

A lire également : Comment éviter les douleurs liées à l’allaitement 

Cette prise à charge individuelle serait irréalisable sur le long terme dans un milieu scolaire classique, d’où l’importance d’inscrire les enfants concernés à des cours particuliers de mathématiques. Grâce à cet accompagnement personnalisé, l’apprenant pourra se concentrer facilement en travaillant à son propre rythme. Ce suivi lui offrira les armes nécessaires pour reprendre confiance dans le domaine des mathématiques et des matières connexes.

Avec ce système d’accompagnement individuel, l’enfant bénéficiera de toute l’attention dont il a besoin et aura nettement moins de mal à poser des questions. Il sera dans un cadre qui lui permettra d’exposer sans gêne ses incompréhensions afin d’obtenir un soutien supplémentaire. Contrairement aux enseignants à l’école qui n’ont pas toujours le temps d’interrompre leur cours pour réexpliquer des notions, les professeurs privés se font une joie de revenir sur les concepts déjà abordés autant de fois qu’il le faut. Ils ont également la possibilité d’essayer différentes méthodes pédagogiques et d’adapter leur technique d’enseignement à un seul apprenant si les difficultés de compréhension persistent.

A voir aussi : Comment préparer sereinement les fêtes de fin d’année

Les professeurs qui sont chargés de faire des cours particuliers de maths ont encore pour mission d’aider leurs apprenants avec les devoirs de maison. Ce soutien allégera la tâche à l’enfant et lui permettra d’avoir une longueur d’avance sur ses camarades à l’école.

Les notions abordées durant les cours particuliers sont variées pour convenir aux lacunes de n’importe quel élève. Ces sujets sont habituellement ceux du programme de l’Éducation nationale. Parmi eux, on peut notamment citer :

  • l’algèbre,
  • le calcul mental,
  • les nombres,
  • la géométrie,
  • les mesures,
  • les ratios,
  • les proportions et taux,
  • les conversions,
  • les probabilités,
  • les statistiques, etc.

Des sujets mathématiques beaucoup plus complexes enseignés au lycée ou à l’université peuvent toutefois être abordés par les professeurs privés. Pour trouver les cours particuliers adaptés aux difficultés de votre enfant, vous pouvez vous rapprocher des conseillers pédagogiques mis à votre disposition par les organismes ou établissements spécialisés dans ce type de prestation.

cours particuliers maths

Des cours de maths pas toujours très bien amenés en classe

Dans certains cas, le faible niveau de l’élève en mathématiques n’est pas obligatoirement dû à l’apprenant lui-même, mais plutôt à son professeur. En effet, il existe de nombreux enseignants de mathématiques qui n’ont pas une réelle affinité avec la matière. Ces professeurs, bien que passionnés par la discipline, n’ont pas tous eu un parcours académique adapté. Certains sont issus de filières purement littéraires.

Par conséquent, tous les enseignants de maths qui exercent dans les écoles n’ont pas nécessairement bénéficié d’une formation didactique ou pédagogique. Enseigner est aussi compliqué, et tous n’ont pas forcément la vocation d’apprendre aux autres. Ceux-ci n’arrivent donc pas à expliquer correctement des notions pourtant fondamentales à la compréhension globale du cours. Cela déteint naturellement sur le niveau en mathématiques de nombreux apprenants.

Des difficultés en mathématiques dues à des problèmes d’anxiété

L’anxiété fait partie des plus gros problèmes qui constituent un frein à la compréhension des mathématiques. Le succès dans cette matière est étroitement lié à certains facteurs psychologiques, comme le démontrent de nombreuses études. Si l’apprenant est régulièrement sujet à l’anxiété, cet état d’inquiétude constant provoquera dans son cerveau une réaction chimique qui peut contribuer à inhiber le traitement cognitif. Dans ces conditions, l’enfant aura tendance à se figer automatiquement lorsqu’il sera confronté à un problème mathématique quand il est envoyé au tableau ou pendant qu’il compose un examen scolaire.

L’anxiété liée aux mathématiques a pour effet de mettre sous verrou la vraie capacité de l’enfant. Les talents de ce dernier sont bloqués par le stress qu’il ressent sur le moment, ce qui embrouille ses pensées et l’empêche de réfléchir posément. À la longue, cette situation finit par faire naître chez l’élève une aversion pour les mathématiques. Il commencera à s’éloigner de la matière et de toutes les notions qui y sont rattachées, afin d’éviter toute sensation d’inconfort psychologique.

Dans la plupart des cas, l’anxiété liée aux mathématiques se développe chez l’apprenant dès le plus jeune âge, à cause du potentiel dégoût que l’un de ses parents ressent pour la matière. À force d’entendre un proche plus mature exprimer une aversion envers les mathématiques, l’enfant peut commencer inconsciemment à nourrir lui-même un dédain pour la matière. Pour déconstruire cette opinion qui est déjà profondément enracinée dans l’esprit de l’élève, il est conseillé de l’amener à redécouvrir les maths à travers des activités ludiques qui lui permettront d’apprendre en s’amusant.

La dyscalculie : un trouble d’apprentissage souvent négligé

Les difficultés en mathématiques sont parfois dues à la dyscalculie. Ce trouble peut se manifester chez n’importe quel enfant, quel que soit l’environnement familial et social dans lequel celui-ci a grandi. Habituellement assimilée aux troubles dys (dyspraxie, dyslexie, etc.), la dyscalculie est susceptible d’empêcher l’apprenant d’acquérir les capacités nécessaires à la résolution des problèmes mathématiques.

Ce dysfonctionnement peut se remarquer chez l’enfant à travers une inaptitude à effectuer des calculs simples ou une difficulté à lire les nombres. Les difficultés à lire l’heure ou à s’orienter dans l’espace sont aussi des signes à prendre en compte. Pour vérifier leurs soupçons, les parents de l’enfant supposément atteint peuvent l’emmener voir un orthophoniste pour un diagnostic approfondi. S’il s’avère que l’enfant souffre vraiment de dyscalculie, l’orthophoniste pourra l’assister jusqu’à son rétablissement complet. Les parents peuvent également aider leur bout de chou à vaincre ce trouble en insérant dans son quotidien des jeux d’arithmétique.