Rénovation énergétique : la RT 2020

113

Si vous êtes en pleine construction de votre maison, vous devez absolument connaître la loi qui régit la thermique des bâtiments neufs. Cette loi a pour principal objectif de réduire la consommation d’énergie dans les logements. Pour en savoir plus sur le sujet, découvrez les différentes réglementations thermiques et leurs spécificités.

La réglementation thermique 2012 ou RT 2012

Que vous souhaitiez construire une nouvelle maison ou rénover un bâtiment existant, vous devez impérativement respecter la réglementation thermique qu’on appelle RT 2012. Il s’agit d’une loi fixée à la suite du Grenelle Environnement, et qui a pour but de réduire la consommation énergétique des logements.

A lire en complément : Agence immobilière : avantages et inconvénients

La RT 2012 s’applique à tous les bâtiments résidentiels neufs (et en rénovation), dont le permis de construire a été déposé depuis ou après le 1er janvier 2013. Les bâtiments tertiaires qui ont été construits après le 28 octobre 2011 sont également concernés par cette réglementation. Celle-ci exige que le seuil maximal de consommation d’énergie primaire des constructions neuves soit égal à 50 kWh/m²/an.

Les exigences de la RT 2012 concernent tous les usages énergétiques, à savoir : le chauffage, la climatisation, l’éclairage, la ventilation et la production d’eau chaude. Pour trouver les meilleures solutions énergétiques pour votre logement, rendez-vous sur un site spécialisé tel que https://www.hellio.com qui propose des solutions au service de l’efficacité énergétique et du confort thermique.

A découvrir également : Une maison en bois pour profiter d'une demeure originale et économique

réduction de la consommation énergétique

À quoi sert la RT 2012 ?

D’après les enquêtes, la consommation énergétique des anciens bâtiments est estimée à 240 kWh/m²/an. C’est pour réduire cette dépense exorbitante que la loi sur la réglementation thermique a été instaurée. Grâce à la RT 2012, les nouveaux logements consomment moins d’énergie (jusqu’à 5 fois de moins que les anciens). Au-delà de la réduction de consommation énergétique, la RT 2012 permet aussi de maintenir la température intérieure dans les logements, même en période hivernale. Elle limite les ponts thermiques et offre une meilleure étanchéité au bâtiment.

Qu’en est-il de la RT 2020 ?

Vous l’aurez compris, il s’agit de la nouvelle réglementation thermique. Elle est entrée en vigueur en 2021 et s’applique à tous les bâtiments qui ont été construits à partir de fin 2020. Cette nouvelle norme de la thermique a mis en place de nouveaux standards de la construction. Son objectif ? Créer des bâtiments plus performants et surtout, plus respectueux de l’environnement.

La RT 2020 prévoit donc des maisons positives qui seront en mesure de produire leur propre énergie. Tout comme la RT 2012, elle s’applique également aux chantiers en rénovation. Pour que les nouvelles maisons puissent produire plus d’énergie qu’elles n’en consomment, la RT 2020 exige qu’elles diminuent leurs besoins énergétiques : un radiateur électrique, un climatiseur, un chauffe-eau, etc. À la place, elles doivent renforcer l’isolation du sol, du toit et des murs grâce à l’isolation par l’extérieur.

La RT 2020 permet donc aux bâtiments de produire de l’énergie renouvelable en produisant autant d’énergie qu’ils n’en consomment. Il est à savoir que la première réglementation thermique a été instaurée en 1974 après le premier choc pétrolier de 1973. Les standards de la construction ont évolué au fil du temps.