Résilier son assurance auto : quel impact sur son bonus-malus ?

145

Plusieurs critères déterminent le montant de la prime d’une assurance auto. Parmi ces critères, il y a le coefficient du bonus-malus. Un conducteur est évalué en effet sur la fiabilité de sa conduite. Son bonus malus va ainsi augmenter ou diminuer chaque année selon son historique de conduite. Mais une résiliation a-t-elle un impact sur ce bonus malus ? C’est une question que de nombreux conducteurs se posent. Étudions ensemble ce que peut causer un changement d’assurance auto.

Bonus-malus : définition

On parle beaucoup du bonus-malus mais si vous venez d’avoir votre permis de conduire, il est possible que vous vous interrogiez encore sur ce point. Le bonus-malus consiste simplement en un système de d’augmentation et de diminution du montant de la prime d’assurance. Quelle que soit la compagnie d’assurance que vous choisirez, vous serez soumis à ce système de notation.

A lire aussi : Comment trouver une location de voiture pas cher ?

Selon la qualité de la conduite d’un automobiliste, des bonus sont accordés dans le meilleur cas et des malus sont donnés en pénalité dans le pire des cas. Plus un conducteur subit des dommages, plus il aura des malus qui augmenteront sa prime d’assurance l’année suivante. Le bonus-malus est donc propre à chaque conducteur.

L’impact d’une résiliation assurance auto sur le bonus-malus

Il peut arriver de vouloir changer d’assurance auto. Dans ce cas il faut procéder à une résiliation du contrat. Il faut savoir que changer d’assurance auto n’a pas d’effet sur votre bonus-malus. En changeant d’assurance auto, vous conservez donc vos bonus mais également vos malus. Vous ne pouvez donc pas espérer repartir de zéro en cas de malus trop important. Les majorations sont maintenues et peuvent par ailleurs rendre plus compliquée votre recherche de nouvel assureur.

A lire en complément : Assurance auto : quels sont les avantages d'y souscrire ?

Que faire en cas de malus ?

Vous avez un accident dont vous êtes responsable qui conduira à un malus ? Ce malus est assez important pour aboutir à une résiliation de la part de votre assurance auto. Si vous ne pouvez pas empêcher d’avoir ce malus, vous pouvez en revanche anticiper une possible résiliation en partant de vous-même. En faisant cela, vous éviterez de figurer dans les dossiers de l’Agira pour une durée de 5 ans. Cette inscription a lieu en effet lorsqu’une assurance auto prend la décision de résilier un contrat qu’elle a passé avec un conducteur.

Dans tous les cas, sachez que vous êtes libre de résilier votre contrat à son échéance ou dès que vous le souhaitez après un an de durée de contrat. Vous trouvez votre prime d’assurance trop élevée ? N’hésitez pas à faire quelques recherches, comparez les assurances automobile en ligne.

Comment transférer son bonus malus ?

Lorsqu’une assurance auto a un nouveau contrat avec un conducteur, elle prend connaissance des informations inscrites quant à son bonus-malus. Cela lui permet d’établir et de calculer le bon coefficient selon les tarifs de l’assureur afin de fixer le montant de la prime d’assurance. La nouvelle assurance prend aussi en considération les accidents qui ont pu survenir entre la résiliation du dernier contrat et le nouveau.

Si vous souhaitez avoir connaissance de votre bonus-malus, c’est très simple. Vous pouvez l’obtenir en le demandant à votre assurance auto qui vous enverra le relevé d’information. Vous pouvez également le connaitre en consultant le dernier avis d’échéance annuel.

Les exceptions du bonus malus

Nous avons parlé plus tôt du fait que l’assureur peut lui-même résilier un contrat avec un conducteur. Y compris dans ce cas, le bonus-malus reste inchangé.

Concernant le bonus à vie, les meilleurs clients peuvent se voir garder leur bonus 50 à vie et ce, même s’il y a eu des dommages. Cependant, ces sinistres sont malgré tout notés dans le relevé d’information. Toute notification affecte le coefficient de l’assuré, le bonus-malus dans cette situation sera donc aussi impacté. Le bonus à vie est lié au contrat auquel vous avez souscrit avec une assurance auto. En changeant d’assureur, vous perdez par conséquent ce bonus à vie pour ne garder que le relevé d’information.

Pour finir, le transfert de contrat en cas de changement de véhicule s’opère facilement. Prenons l’exemple d’un automobiliste qui souhaiterait changer de contrat car il a décidé de conduire une moto. Le bonus-malus est simplement reporté sur la nouvelle souscription. La seule condition pour ce transfert est que l’identité du conducteur ne change pas.