Votre enfant est turbulent ? Mettez-le au sport !

463

Depuis quelques années déjà, on entend de nombreux professionnels de la santé des enfants évoquer le problème de l’hyperactivité chez les enfants. D’autres au contraire réfutent totalement cette théorie et refusent de mettre le nom d’une pathologie sur ce qu’ils considèrent faire partie de leur comportement habituel. Ils ont besoin de bouger, de se dépenser. Voici quelques explications et astuces pour régler ce problème.

Et si c’était un phénomène de société ?

Selon les statistiques, le trouble du déficit de l’attention avec ou sans hyperactivité au sens médical du terme ne concerne pas plus de 6 % des enfants actuellement. Or ces dernières années, de nombreux parents avaient tendance à définir leurs enfants comme tels. Il faut pourtant savoir distinguer la vraie pathologie d’un comportement turbulent ordinaire qui est généralement passager, et qui ne se manifeste pas dans tous les contextes. Par conséquent, avant de penser au traitement médical, il peut être intéressant de se demander si l’enfant n’a tout simplement pas besoin de se dépenser plus. 

Or, si votre enfant a besoin de s’évader, de se défouler, ce n’est pas sa console de jeu qui le lui permet. S’il est prouvé que les jeux vidéo aident à faire travailler certaines zones du cerveau, sa vision dans l’espace et sa dextérité, ils ne constituent en rien une activité physique.

Trouver une activité sportive pour votre enfant

Votre enfant aime bouger. C’est le moment de chercher l’activité qui lui convient. Sur Internet, vous pourrez trouver de précieux conseils qui vous aideront à choisir un sport avec votre enfant. Vous trouverez des listes exhaustives des disciplines, des tests et même les clubs qui existent près de chez vous. Ces sites mettent également à la disposition des parents de nombreuses fiches-conseils pour l’alimentation, la préservation de la santé de vos enfants ainsi que les activités recommandées en fonction de leurs âges et de leurs préférences.