6 raisons pour lesquelles l’utilisation d’un VPN seul pour la sécurité n’est pas suffisante

374

La sécurité des données est un problème préoccupant. De plus en plus de personnes se tournent vers le VPN ou vers les réseaux privés virtuels pour mieux se protéger. Cependant, bien que le VPN soit très efficace, il ne suffit pas de l’utiliser seul pour assurer sa sécurité.

1. Le VPN gratuit

Choisir un VPN gratuit est tentant puisqu’il offre une certaine sécurité sans frais. Cependant, sa portée est limitée. L’entreprise qui offre un service gratuit doit faire des bénéfices et l’un des seuls moyens dont elle dispose est de vendre des données et des informations de navigation.

A lire en complément : Comment vendre sur Amazon et gagner de l’argent ?

Lorsque vous utilisez un VPN payant comme Surfshark, vous n’avez pas à vous préoccuper de ce problème. L’entreprise fait alors des bénéfices en vendant son service.

2. Les traces de données

L’une des caractéristiques importantes du VPN est la durée de conservation des données par les fournisseurs. Les données sont généralement conservées de 14 à 30 jours. Il faut fournir un certain nombre d’informations pour la création d’un compte avec l’utilisation du VPN. L’idéal est bien sûr de fournir le moins d’information possible pour mieux se protéger. Il est donc important de choisir un fournisseur qui demande le moins de données possible.

Lire également : Comment lancer sa propre chaîne YouTube ?

Avant de s’engager avec un fournisseur, il vaut mieux comparer les exigences de chacun et vérifier le type de données que chacun demande.

3. Les données de géolocalisation

Les données de géolocalisation vous rendent vulnérable. Dès que vous consultez un site Internet, il devient possible de vous localiser. Par exemple, si vous cherchez une quincaillerie, vous serez aussitôt dirigé vers le site le plus proche de votre maison. Que ce soit un smartphone avec GPS intégré ou un PC, vos appareils permettent généralement à n’importe qui de savoir où vous êtes.

De plus, il n’est pas rare que des applications demandent l’autorisation d’accéder à ces données. Généralement, tout le monde accorde cette autorisation pour avoir accès à une application ou à un service. Certaines applications demandent l’autorisation d’avoir accès aux données de géolocalisation sans que ce soit nécessaire. L’utilisateur accepte sans réfléchir aux conséquences.

Même si vous utilisez un VPN, ces données de déplacement seront accessibles. C’est pourquoi il est recommandé de ne fournir des données de géolocalisation que lorsque c’est absolument nécessaire.

4. Statistiques de navigation

Même avec un VPN très efficace, certaines données risquent d’être captées. Il est possible de dégager beaucoup d’informations vous concernant simplement à partir de l’analyse du volume des données et de leurs caractéristiques. Il n’est pas toujours nécessaire de rompre le chiffrement. On appelle ce type d’analyse d’informations canal latéral. Un FAI (fournisseur d’accès à Internet) peut avoir accès facilement à des données confidentielles.

De plus, les heures d’utilisation d’Internet servent à organiser des modèles d’utilisation de la toile qui sont souvent révélateurs. Des outils comme des analyseurs de trafic d’un routeur arrivent facilement à identifier le nombre de vidéos en streaming que l’utilisateur regarde, par exemple.

5. Les serveurs DNS

Les serveurs DNS traitent le processus de l’adresse Internet saisie par le navigateur en adresse IP numérique. On utilise celle-ci pour diriger les données vers votre ordinateur à partir des informations demandées. En général, le serveur DNS par défaut est votre fournisseur d’accès à Internet. Celui-ci dispose donc de l’historique complet des sites Internet que vous avez visités. Un VPN seul ne protège pas contre cet accès.

Plusieurs utilisateurs se servent du DNS public de Google, mais il ne protège pas davantage. Même lorsqu’un VPN est utilisé, le fournisseur d’accès peut arriver à retrouver des traces de navigation. En plus du VPN, plusieurs utilisateurs ont recours à des DNS publics gratuits qui n’enregistrent pas les demandes.

6. L’espionnage

Les entreprises ont développé plusieurs moyens d’espionnage de la navigation qui contournent les lois. Il est même question maintenant de super cookies utilisés par de grandes multinationales. On parle également d’une filière chinoise impliquée dans la cueillette des données de navigation.

L’utilisation d’un VPN est un bon début pour améliorer votre sécurité lors de l’utilisation d’internet, mais comme vous pouvez le constater, plusieurs autres facteurs sont en jeu. Ce n’est qu’en vous renseignant que vous pouvez créer l’expérience la plus sûre possible sur le net.