Comment bien réussir l’installation de ses panneaux solaires ?

115

Les énergies renouvelables sont en pleine expansion. Il s’agit d’une forme d’énergie qui permet à la fois de préserver l’environnement et de faire d’importantes économies. Mais de nombreux particuliers sont encore réticents à adopter cette alternative à cause du coût de l’installation des panneaux solaires. Cet article vous prodigue des conseils utiles pour réussir l’installation des panneaux solaires.

Définissez l’emplacement idéal pour l’installation des panneaux solaires

Pour obtenir un rendement optimal, il faut au préalable choisir le bon emplacement pour l’installation de panneaux solaires. En effet, qu’ils soient photovoltaïques ou thermiques, les panneaux solaires fonctionnent grâce au rayonnement du soleil. Ainsi, il faut veiller à ce que la région où vous allez installer les panneaux soit bien ensoleillée.

Lire également : Les chaises d’Eames : comment distinguer les vraies des fausses ?

Bon à savoir : Il est tout de même possible d’installer des panneaux solaires dans les régions moins ensoleillées.

Pour cela, il est conseillé de se rapprocher des services de la météorologie. Ces dernières sont compétentes pour renseigner sur le nombre de jours ensoleillés de chaque année. D’autre part, il faut donner aux panneaux solaires la parfaite orientation pour qu’elles produisent suffisamment d’énergie. En effet, l’appareil doit être orienté vers le sud et être incliné idéalement de 30 degrés. Enfin, vérifier qu’aucune ombre due par exemple à une autre maison, un arbre… n’empêche l’exposition du panneau aux rayons solaires.

A lire en complément : Professionnels : ne sous-estimez pas l’importance d’une ventilation efficace

Définissez le budget de l’installation

Pour la réussite de votre projet d’installation de panneaux solaires, il faut établir un budget. Le budget doit prendre en compte trois principaux postes de dépenses. Il s’agit en premier du coût de l’étude à réaliser avant la pose des panneaux, de l’installation proprement dite puis du raccordement au réseau public d’électricité. L’étude préalable à l’installation est indispensable pour évaluer les besoins du logement en énergie renouvelable.

L’installation fait appel à l’achat de l’outillage nécessaire, mais également au coût de la main-d’œuvre si vous recourez à un professionnel. Quant au raccordement au réseau public d’électricité, il s’impose lorsqu’il est question de la pose de panneaux solaires photovoltaïques. Aux trois grands postes de dépenses, s’ajoutent quelques coûts annexes. En effet, pour le bon fonctionnement de vos panneaux solaires, il faut acheter un onduleur central. En plus, il faut prévoir les taxes générées par l’utilisation de panneaux solaires. Vous devez déclarer les revenus issus de la vente éventuelle de votre surplus d’énergie et régler la taxe à l’utilisation des réseaux publics d’électricité.

Équipez-vous du matériel nécessaire et procédez à l’installation

Après avoir établi votre budget, il faut passer à la phase pratique de votre projet. Cela consiste d’une part à vous équiper de l’outillage nécessaire. Pour acheter le matériel, il suffit de vous rendre dans une quincaillerie et de présenter la liste que vous aurez préalablement faite. D’autre part, la pose proprement dite se déroule en cinq grandes étapes. La première consiste à enlever les tuiles de la surface où seront installés les panneaux.

La deuxième est l’installation des pièces de liaison entre les matériaux de couverture du toit de votre bâtiment. La troisième phase de l’installation des panneaux solaires est la pose d’un système d’étanchéité. Enfin, les deux dernières étapes sont la pose des rails et des panneaux puis la connexion des panneaux à l’onduleur.