Comment fonctionne la radiothérapie et quels sont ses effets secondaires

260
Radiotherapie

La radiothérapie est l’un des traitements utilisés dans l’arsenal thérapeutique contre le cancer. Elle est basée sur l’utilisation de radiations ionisantes visant à détruire les cellules cancéreuses. Elle empêche la multiplication des cellules malades tout en préservant les cellules saines. Ce traitement peut s’accompagner d’effets secondaires, car les rayonnements ionisants peuvent toucher les cellules des tissus sains avoisinants. Découvrez dans cet article le fonctionnement de la radiothérapie.

Le repérage et la dosimétrie

Avant de réaliser la radiothérapie, l’oncologue radiothérapeute réalise d’abord un repérage de la zone à traiter. Il s’appuie sur les images du scanner afin de déterminer précisément la cible et les organes voisins qui ne doivent pas être touchés. La durée de chaque séance est de 10 à 20 minutes. Vous devez reprendre la même position que lors de la première séance pour que les rayons X se projettent seulement sur les tumeurs concernées. 70 % des cas de cancers sont traités à l’aide de la radiothérapie. Cette intervention est souvent complétée avec d’autres traitements. La radiothérapie reste l’un des traitements de référence pour traiter le cancer du sein.

A lire également : Attention à cet arrêt de travail abusif

La radiothérapie peut être proposée en tant que traitement curatif, adjuvant ou palliatif. Pour qu’elle soit efficace, le radiothérapeute réalise une dosimétrie. Cette étape permet de déterminer la répartition de la dose idéale de rayons X pour traiter efficacement la zone concernée. La dosimétrie est importante pour définir le plan de traitement pour l’ensemble des séances. En radiothérapie, la dose de rayons est représentée en gray (Gy). Par exemple, une dose de 20 Gy fictionnée en plusieurs séances est nécessaire pour traiter les cancers de forme localisée.

Déroulement d’une séance de radiothérapie

La radiothérapie est réalisée dans une salle conçue spécifiquement à cet effet. La pièce respecte les normes de protection contre les rayonnements ionisants. Ce traitement fait appel au travail d’équipe pour garantir son bon déroulement. Le patient est d’abord pris en charge par un manipulateur qui le place dans la position définie lors de l’étape de repérage des cellules ciblées. Pour s’assurer que le patient est bien positionné, un contrôle radiologique est effectué.

A découvrir également : Santé : le marché des complémentaires en hausse en 2016

La radiothérapie reste quasi indolore pour le ou la patiente. On vous demandera de rester immobile pendant les séances. Pendant le traitement, le patient reste seul dans la pièce. La communication avec l’équipe médicale est maintenue à l’aide d’un interphone. Il ne faut pas s’étonner de la présence d’une caméra de surveillance. L’exposition aux rayons ionisants est de courte durée. Il faut savoir que la radiothérapie n’entraine pas d’effet radioactif. Ainsi, il n’est pas nécessaire de prendre des mesures spécifiques comme votre radiologue le ferait lors d’une radio classique.

Effets secondaires de la radiothérapie

Les séances de radiothérapie occasionnent des effets indésirables. Il faut comprendre qu’il est compliqué d’éviter complètement les tissus voisins lors de l’application des rayons X. Par conséquent, les cellules saines avoisinantes sont irradiées. Mais, elles peuvent se régénérer naturellement, ce qui n’est pas le cas des tissus cancéreux. Les effets secondaires sont donc l’altération des cellules saines. Ils surviennent au cours du traitement ou quelques semaines après la séance. On parle d’effets secondaires immédiats, aigus ou précoces. Ils peuvent aussi se produire plusieurs mois après la dernière séance (tardifs ou séquelles). Les patients peuvent dans de nombreux cas retrouver une sexualité épanouie après un traitement de radiothérapie.

Les effets secondaires peuvent être différents en fonction du patient, de la zone concernée, de la dose des rayonnements ionisants, de l’état du patient, etc. L’équipe médicale informe les patients sur les effets secondaires qui peuvent apparaître et les solutions possibles en fonction des symptômes. En général, les séances de radiothérapie peuvent durer jusqu’à sept semaines. La date exacte de la dernière séance est définie en fonction des résultats obtenus avec votre oncologue.