Comment habiller ses enfants sans se ruiner

1476

Les gardes robes de nos enfants sont souvent mieux garnies que les nôtres. Le besoin est bien réel, puisqu'il n'est pas rare de les changer plusieurs fois par jour, au gré des repas et de leurs activités. Il faut aussi prévoir des changes un peu partout où ils passent : chez les grands-parents, à la crèche ou chez la nounou. Malgré les étiquettes personnalisées cousues sur la moindre chaussette, de nombreux vêtements s'égarent aussi, entre le square et l'école. De toute façon, dès le changement de saison et à la prochaine poussée de croissance, tout sera devenu inutile et bon à donner ! 

Un budget conséquent pour les familles

Les cadeaux offerts par les proches et les achats groupés pendant les soldes ne suffisent pas toujours à combler les armoires. Il apparaît hasardeux et difficile de prédire trop à l'avance quel vêtement s'avérera indispensable à telle période et surtout, s'il sera plébiscité par l'enfant. Les body, T-shirts, pantalons et jupettes sont toujours mis à rudes épreuves, vu le rythme soutenu chaque jour par nos têtes blondes. Bref, il faut parfois se résoudre à un achat imprévu. Comment faire pour trouver son bonheur sans se ruiner, quand une simple blouse peut s'annoncer autour des 15€?

A lire aussi : Voyage en Inde : comment obtenir votre visa ?

Le marché de l'occasion

Ces derniers temps, les offres de vêtements d'occasion pour enfant se sont multipliées. De nombreuses villes organisent des bourses dédiées à la puériculture, où les particuliers proposent des vêtements à très bas prix (comptez 1€ pour un haut, 2 à 3€ pour un bas). Vous pourrez assurer l'essentiel à moindre coût. Ce type de vente existe aussi sur des sites professionnels. Vous aurez alors les frais d'envoi à votre charge. Si vous cherchez une belle pièce, vous pouvez pousser la porte d'une boutique de dépôt vente. Les prix sont plus élevés mais on peut y trouver des pièces de marque, comme un manteau ou une jolie robe. 

La tentation du fait main

Si vous possédez quelques talents manuels, pourquoi ne pas vous lancer dans la couture? Vous pouvez prendre des cours pour débutants (en mairie, ou grâce à des associations), ou suivre les explications de magazines ou de livres en général très bien conçus. Outre votre temps, la confection de vêtements ne vous coutera presque rien. Surtout si vous dénichez des coupons de tissus (cotons imprimés à 10€ les 3 mètres), comme ceux que l'on trouve au célèbre marché Saint Pierre, à Paris. A vous de vous montrer créatrice et de concevoir à l'envie des capes, robes, pantalons mais aussi des déguisements pour les grands jours.

A découvrir également : Que faut-il savoir sur la noyade sèche ?