Assurez votre sécurité et celle de l’environnement, avec un kit absorbant anti-pollution

463

Si votre domaine de travail vous amène à manipuler et/ou stocker des substances chimiques potentiellement polluantes, il va sans dire qu’il vaut mieux se parer à toute éventualité. Autant pour travailler en toute sécurité que pour préserver l’environnement, il est primordial de s’équiper du matériel de stockage et de protection adéquat. Mais pour ne pas se parer de toute la panoplie, ce qui peut revenir cher, il est tout de même recommandé de s’équiper au minimum d’un kit absorbant anti-pollution. Celui-ci s’avèrera pratique pour prévenir les accidents, mais aussi pour intervenir lors d’une fuite de liquides polluants.

L’environnement, un élément à ne pas négliger

L’impact néfaste de la pollution en général sur l’environnement n’est plus à démontrer. Entre la qualité dégradée de l’air, l’assimilation de substances toxiques dans l’eau et la corruption des sols, les dangers pour la santé des êtres vivants sont alors nombreux. D’ailleurs, l’Assemblée pour l’environnement de l’ONU, qui s’est réuni du 04 au 06 décembre, a rappelé l’importance de lutter contre la pollution. Elle a notamment mis en avant que celle-ci était la cause de près de 9 000 000 de morts par an, dans le monde.

Outre les gaz toxiques et les insecticides qui se retrouvent dans l’eau potable, les produits chimiques cancérigènes rencontrés dans le cadre du travail sont mis en cause. Et en effet, pour les entreprises dont le domaine d’expertise requiert le stockage et le transport de substances chimiques, d’huiles ou autres liquides toxiques, le risque d’exposition est grand. Un conteneur mal fermé, une fuite, une mauvaise manipulation, et la substance quelle qu’elle soit aura tôt fait de se répandre. Même si elle n’est pas dangereuse pour la santé, elle peut également créer des accidents, si elle n’est pas nettoyée au plus vite. En effet, un liquide visqueux ou de l’huile ne manquera pas d’augmenter les risques de chutes des travailleurs.

kit anti pollution

Même si l’intoxication n’est pas directe, la pollution des sols est un danger latent pour l’environnement en général. En effet, les substances toxiques sont susceptibles de contaminer les nappes phréatiques, s’immisçant possiblement dans l’eau potable de la région.

La lutte contre la pollution a également une valeur éthique pour votre entreprise. Celle-ci pourra notamment bénéficier d’une meilleure opinion du grand public si elle adopte des mesures plus strictes concernant la préservation de l’environnement.

Le principe du kit absorbant anti-pollution

Les kits absorbants anti-pollution, à l’instar de ceux proposés par le site http://www.e-retention.fr/36-kit-absorbant-anti-pollution, permettent généralement de limiter les dégâts, lors d’une fuite. Que ce soit sur un chantier, dans un atelier ou bien dans un véhicule, il est question d’intervenir au plus vite et le plus efficacement possible pour éviter la pollution du sol par les substances chimiques. Il peut aussi être question de limiter les effets de la pollution lors d’une utilisation répétée de la substance toxique en question dans une zone donnée. En effet, il est important de nettoyer régulièrement pour garder la zone saine.

C’est un matériel indispensable à avoir dans toutes les zones à risques. D’autant plus que les modèles proposés par le site peuvent absorber une large gamme de liquides. En effet, l’enseigne propose des kits absorbants pour hydrocarbures, des kits spéciaux pour produits chimiques et des kits pour tous liquides.

Ces derniers peuvent être très pratiques dans le sens où vous n’aurez pas à investir dans un matériel spécifique pour chaque substance, comme par exemple un kit spécial hydrocarbures. Qui plus est, ça fait gagner du temps, car l’utilisation est la même peu importe le type de polluant, ce qui évite la confusion au moment de l’urgence.

Si un liquide polluant est déversé par mégarde, le kit est alors à utiliser pour contenir sa propagation, que ce soit sur le sol ou dans le sol. Il sert également à nettoyer la substance répandue, de sorte à laisser un minimum de traces.

Composition d’un kit

Le kit est généralement présenté dans un sac étanche, en partie transparent et disposant d’une poignée de transport, pour une utilisation rapide et un rangement plus facile. Il contient notamment : des feuilles absorbantes, des boudins absorbants, des essuyeurs, une paire de gants et des sacs de récupération.

  • Les gants sont la protection individuelle obligatoire pour manipuler les substances chimiques quelles qu’elles soient. Ils vous permettront d’opérer en toute sécurité, en protégeant votre peau durant toute la durée du nettoyage d’urgence.
  • Les boudins permettent d’établir un périmètre autour du déversement pour éviter qu’il ne se propage sur une surface trop étendue. Leur structure flexible permet d’adapter la zone de confinement à votre guise, tandis que le matériau en fibres de propylène permet une absorption optimale. Qui plus est, les boudins sont hautement résistants aux éléments chimiques.
  • Les feuilles absorbantes sont quant à elles à utiliser pour récupérer le liquide étalé en flaque. Elles sont résistantes aux déchirures et peuvent être réutilisées plusieurs fois, dépendant de la quantité de liquide absorbé, grâce à une structure double épaisseur avec une densité allant jusqu’à 300 g/m2.
  • Les essuyeurs permettent de s’occuper des dernières traces des substances après utilisation des feuilles.
  • Le sac de récupération permet de ranger les déchets une fois l’opération terminée. Il vous suffira d’y ranger les feuilles et les essuyeurs usés, pour les jeter dans une poubelle ensuite.

Pour les plus méticuleux, le kit pourra souvent être complété par:

  • une paire de lunettes, pour éviter les éclaboussures qui pourraient blesser les yeux
  • un masque ou des obturateurs, pour éviter d’inhaler les substances toxiques

L’ensemble peut absorber jusqu’à 20 ou 90 litres, selon le modèle. Les déchets peuvent être incinérés par la suite, sans qu’ils ne produisent de gaz toxiques ensuite. Qui plus est, l’incinération ne laisse qu’un taux de résidu inférieur à 0,02% des cendres ensuite. Toutefois, que vous vous occupiez vous-même de les incinérer ou que vous les confiez à une tierce personne pour le faire, il faut prendre soin d’éviter tout contact avec les absorbants usés. En effet, autant que les substances dangereuses qu’ils ont absorbées, les déchets doivent toujours être considérés comme dangereux.