Comment se servir d’un otoscope ?

258

Un otoscope est un instrument médical qui sert à scruter l’oreille. Il permet d’élargir l’orifice des oreilles pour permettre au médecin de détecter les problèmes internes de vos oreilles. Telle que l’otite externe, l’accumulation de cérumen. Le médecin peut s’en servir pour examiner la gorge et les voies nasales. Découvrez dans cet article, comment se servir d’un otoscope.

Le comportement du médecin post-analyse d’otoscopie

L’analyse de l’oreille à l’aide d’un otoscope est subdivisée en plusieurs étapes. En tant que médecins, certains comportements sont indispensables à adopter. Avant l’examen, il est important de bien se laver les mains et de stériliser le matériel. Il faut également que vous portiez des gants pour garantir une parfaite hygiène. Il est important de savoir que la manipulation de l’otoscope est très déterminante. La bonne manipulation est la clé de la réussite d’un examen de l’oreille. Pour commencer, il faut allumer l’appareil et la tenir avec la tête tournée vers le bas entre le pouce et l’index. Il faut par la suite stabiliser l’appareil en le plaçant sur la joue du patient. Il faut maintenant redresser le conduit auditif. Généralement, il est conseillé de tirer vers le bas pour les bébés de moins de trois ans et il faut tenir l’oreille dans la position de dix heures pour l’oreille droite. Ensuite dans la position de deux heures pour l’oreille gauche

Lire également : Les secrets d’une alimentation équilibrée avec Happybiote

L’examen proprement dit de l’oreille à l’aide de l’otoscope

Tout commence par le choix de la bonne taille du spéculum. La taille du spéculum varie en fonction de l’âge. Pour les bébés la taille est de 2 mm. Les adolescents le spéculum doivent avoir de 3 à 4 mm. Pour les adultes, la taille du spéculum est de 4 à 6 mm. Après ce choix, il faut examiner d’abord l’oreille externe sans l’otoscope. Ce qui vous permet d’identifier les rougeurs au niveau de l’oreille externe.

Ensuite, il vous faut insérer lentement l’otoscope dans le conduit auditif. Pour cela, placer le dispositif sur l’oreille du patient. Cependant, il est important d’éviter, d’exercer une pression excessive sur l’otoscope, qui pourra heurter la paroi de la conduite interne et créer un malaise chez le patient. Il n’est pas conseillé de trop enfoncer le dispositif dans le conduit auditif. Penser à pousser le spéculum d’un à deux centimètres seulement. Incliner par la suite l’otoscope de façon à le pencher vers le nez. Cela vous permet de voir le tympan du patient ainsi que les parois. Après une observation attention de l’oreille interne retirer l’otoscope et jeter le spéculum.

Lire également : Des compléments pour combler une alimentation carencée

L’identification des potentiels problèmes

Cette phase consiste d’abord à reconnaitre les signes d’une oreille en bonne santé. La reconnaissance de ces traits peut vous aider à examiner rapidement le patient afin d’identifier les potentiels risques. Les signes d’une oreille en bonne santé sont observés au niveau du conduit auditif et du tympan. Ensuite l’identification d’une anomalie dans l’oreille vous permet d’avoir un traitement rapide et adapté. Enfin, vous avez la possibilité de vous faire assister par un médecin.

L’utilisation d’un otoscope repose essentiellement sur le médecin. L’examen d’une oreille à l’aide d’un otoscope est subdivisé en plusieurs étapes et nécessite une application rigoureuse.