Financer vos équipements professionnels : quelles solutions pour les entrepreneurs ?

424
professionnels entrepreneurs equipements solutions

La création d’une entreprise vous incite à organiser les différents aspects de son fonctionnement à venir. Vous avez déjà une idée du type d’activité que vous souhaitez mener, et une image assez précise de votre évolution sur les prochaines années. Avant la concrétisation de ces projets, il est indispensable d’avoir le matériel nécessaire à votre production. S’équiper engendre cependant d’importantes dépenses que votre trésorerie ne peut pas assumer seule. Trouver des sources de financement pour vos équipements et votre matériel est une solution pratique à cette problématique, à l’instar du crédit bail.

Le crédit bail mobilier

Le financement de votre matériel de travail peut se faire grâce à un crédit bail mobilier. Cette solution, réputée pour son efficacité, propose un mode de financement à moyen terme. Ce type de crédit s’effectue à la demande : il est couramment utilisé pour acquérir des biens et des équipements professionnels. Proposés à la location, les matériels accessibles grâce au crédit bail restent à votre disposition sur une durée définie. La durée du contrat dépend des conditions émises par le locataire et le propriétaire. En contrepartie, le contrat crédit bail assure loyers et redevances au propriétaire. Votre entreprise a la possibilité de choisir entre 2 solutions :

  • La fin de contrat du crédit bail implique la restitution des équipements à l’organisme financier. Vous pouvez également opter pour un renouvellement de l’accord.
  • L’achat des biens engagés est envisageable. Le prix auquel l’ensemble des équipements vous sera cédé sera évalué en fonction des versements réalisés.

crédit bail machine

Un avantage financier non négligeable

Opter pour le crédit bail entreprise vous permet de profiter de plusieurs avantages financiers :

  • Le crédit bail vous permet de financer intégralement vos équipements, sans qu’il soit nécessaire de disposer d’un apport personnel.
  • Les biens engagés par cette alternative ne sont pas intégrés dans le bilan de l’entreprise.
  • Le niveau d’endettement de votre entreprise est préservé pour vous permettre de vous développer sans charges supplémentaires.
  • Les loyers engagés au cours de votre contrat d’activité sont déduits de vos résultats imposables. Ils ne sont donc pas touchés par l’impôt sur les bénéfices.
  • Les termes établis dans le contrat crédit bail peuvent être négociés pour s’adapter aux conditions de l’entreprise locataire.
  • La solution peut aussi bien être adoptée pour la location de matériel informatique, que pour celle de logiciels professionnels, de machines industrielles, de véhicules de transport ou de matériel de chantier.

Dans quels cas choisir le crédit bail entreprise ?

Le crédit bail vous est conseillé si vous avez besoin d’un dispositif souple pour financer votre matériel. L’intégration d’une option d’achat en fin de contrat vous permet de régler vos achats à long ou à moyen terme. Cette solution simplifie votre gestion administrative et ne vous engage pas sur du matériel aux performances pouvant devenir obsolètes.

Les fonds propres de l’entreprise

Les capitaux propres d’une entreprise peuvent être utilisés pour financer du matériel professionnel. Ces fonds sont constitués d’apports en capitaux et en comptes courants provenant des associés. Ces capitaux peuvent également être obtenus grâce à des subventions d’investissement. D’abord destinés au fonds de roulement d’une organisation, ils sont sollicités lors des premières dépenses liées à votre activité. Leur disponibilité est un critère indispensable à la demande d’une subvention financière.

Des atouts intéressants pour bien démarrer

Si démarrer une entreprise coûte cher, utiliser vos fonds propres pour financer votre équipement vous permet de profiter de certains avantages pour démarrer :

  • L’usage des fonds disponibles revient moins cher sur le long terme. Cette solution vous permet d’acquérir du matériel qui correspond à vos attentes à des prix relativement accessibles.
  • Ce type de financement vous offre une indépendance grâce à laquelle vous pouvez gérer vos biens mobiliers sans rendre de comptes à un investisseur externe.
  • Votre entreprise est seule propriétaire du matériel dans lequel vous investissez.

Dans quels cas opter pour cette solution ?

Le financement grâce aux fonds propres vous sera recommandé si vous cherchez d’abord à préserver votre autonomie financière. Le financement par capitaux propres vous décharge de frais financiers annexes, mais rend l’amortissement comptable obligatoire. Il vous sera également conseillé si vous avez les moyens financiers d’assumer entièrement les mises à niveau régulières de vos équipements.

Le crédit professionnel

Le crédit bancaire professionnel est une solution envisageable si vous êtes à la recherche d’un plan de financement pour des équipements professionnels. Le prêt bancaire n’est pas un engagement à prendre à la légère : il requiert un engagement considérable pour votre entreprise. Aujourd’hui considéré comme l’alternative conventionnelle la plus sollicitée par les entrepreneurs, le crédit professionnel peut aussi être demandé auprès d’autres organismes financiers. Il est notamment accessible auprès des entreprises de microcrédit et des financeurs solidaires, à des conditions variables.

Une solution personnalisable

Ce type de financement a l’avantage d’être personnalisable. Les sommes que vous pouvez solliciter dépendent de votre projet, de la taille de votre entreprise, mais également de vos capacités d’endettement et de remboursement.

  • Le crédit bancaire s’étale du très court au long terme : la durée de l’emprunt classique va de 6 mois à 7 ans. Elle est définie en fonction de la valeur de votre équipement et de votre type d’activité.
  • Le montant de vos mensualités est estimé à l’avance : le crédit bancaire ne réserve pas de mauvaise surprise.
  • Son utilisation n’est pas limitée : le financement obtenu peut aussi bien servir à fournir votre trésorerie qu’à financer le rachat d’un fonds de commerce.
  • En fonction de vos projets et de vos capacités de règlement, vous avez la possibilité de cumuler les prêts professionnels. Le cumul est conseillé aux entrepreneurs ayant besoin d’importantes sommes d’argent.

Dans quels cas opter pour le crédit professionnel ?

Le crédit professionnel s’impose lorsque votre entreprise dispose de solides garanties et que votre projet vous assure un minimum de rentabilité. Il offre un coup de boost indispensable aux petites boîtes qui ont besoin de se développer rapidement, tout en préservant leur capital. Le prêt professionnel admet également deux modes de remboursement, dont un règlement anticipé avant échéance de la date de remboursement.