L’impact de ces 18 derniers mois sur le crédit immobilier

71

La crise sanitaire liée au Covid a eu un impact au niveau de la santé bien sûr mais également au niveau économique. Le marché de l’immobilier est touché et les critères pour obtenir un crédit sont plus exigeants. Par ailleurs, le virus apparait comme un élément supplémentaire à considérer pour les assurances. Etre malade du Covid peut donc rendre plus difficile l’accès à un crédit immobilier.

Après un taux d’intérêt très bas en mai dernier, celui-ci se maintient ce mois-ci au même niveau qu’au moins d’avril, à 1,15 %. Découvrons cela ensemble plus en détail dans cet article.

Lire également : Comment trouver un emprunt immobilier avantageux à Lyon ?

Un marché immobilier dynamique

On sait que le premier confinement a mis au ralenti une partie de l’économie en France. Le marché de l’immobilier a logiquement été impacté et a subi cette situation hors norme. Le point intéressant est que ce confinement a également provoqué un certain dynamisme dans la relance de celui-ci.

C’est en étant enfermés que les particuliers ont en effet eu le temps de réfléchir à un autre lieu de vie, à un logement qui leur correspondrait plus. L’enfermement conduit naturellement à un besoin d’espace extérieur. Nombreuses sont les personnes qui ont voulu par conséquent déménager dans des logements qui avaient un balcon, un jardin ou une terrasse.

A voir aussi : Comment choisir votre revêtement de toiture ?

Ce sont des crédits immobiliers plus longs qui ont été accordés avec une moyenne de 234 mois. Si les conditions pour obtenir un crédit immobilier sont plus exigeantes qu’auparavant, il faut comprendre qu’elles ne font qu’accentuer les difficultés d’un marché déjà en grande tension avant la pandémie.

Un taux d’intérêt avantageux

Le taux particulièrement bas du mois de mai a incité les Français à faire des demandes de crédits immobiliers. Il se stabilise aujourd’hui à 1,15% et favorise naturellement la continuité de ces demandes. En mai, ce n’est pas moins de 21 milliards d’euros d’alloué à des particuliers. Cela représente une augmentation de 5,8 % par rapport au mois d’avril.

Si les taux de prêt immobilier étaient attractifs en 2020, ils le sont encore, voire d’avantage, en 2021. Selon votre profil vous pouvez même bénéficiez d’un taux à 0.80 %.

Malgré un retour d’inflation et une précarité plus importante avec une incertitude grandissante quant à la situation économique, les particuliers ont souhaité profiter de ce taux d’intérêt très bas. L’Observatoire Crédit Logement CSA remarque aussi que les banques ont essayé de suivre le rythme des demandes en améliorant les critères d’accès aux crédits immobiliers.

Obtenez votre crédit immobilier grâce à Vousfinancer.com !

Un crédit immobilier plus difficile à obtenir

Force est de constater cependant que ces derniers mois ont vu ces conditions devenir plus contraignantes. Les taux sont très intéressants pour tout investisseur mais il est établi par le Haut Conseil de Stabilité Financière que le prêt contracté ne doit pas dépasser 25 ans. La limite de l’endettement pour l’emprunteur est fixée à 33 %.

Ces exigences augmentent par conséquent le nombre de crédit immobilier refusé. La ville de Paris est particulièrement concernée. Il est demandé 10 % d’apport personnel au minimum. Afin d’être certain de se voir accorder un prêt il convient d’avoir 20 % d’apport.

La crise sanitaire a également eu un impact sur le prix du mètre carré en 2020. Elle a en effet fait reculer la hausse annuelle tout au long de l’année. On comptait une hausse de 8 % et au deuxième trimestre elle s’élevait à 7,8 %.

Il faut aussi prendre en compte la baisse de pouvoir d’achat des particuliers qui ont dû remettre à plus tard leur projet d’investissement immobilier.

Cette année 2021 semble toutefois retrouver doucement une certaine stabilité avec un marché de l’immobilier qui retrouve une dynamique. Les délais de vente sont moins longs et le prix réajustés. Bien que les taux d’intérêt pour les crédits immobilier incitent les particuliers à investir, les conditions plus strictes temporisent cette lancée.

N’hésitez pas à consulter ce site ici pour avoir plus d’informations sur les prêts immobiliers.