Machines à laver en libre-service : bon ou mauvais modèle économique ?

30
laverie

Le libre-service : bon ou mauvais modèle économique ?

En 2018, il y a de nombreux services et entreprises qui se sont lancés dans le libre-service. Ce mot fait peur. Que signifie-t-il ? Selon le dictionnaire, Le Larousse, il consiste à une « méthode de vente où le client assure lui-même toutes les phases de l’acte de vente, jusqu’au transport de la marchandise vers les caisses de sortie, sans intervention d’un vendeur ». Tout est dit, tout est clair.

Aujourd’hui, nous nous interrogeons sur la fiabilité d’un tel modèle économique. Est-ce risqué ? Est-ce une garantie d’un succès immédiat ? Nous allons peser le pour et le contre :

  • Pour : c’est une méthode qui nécessite moins d’employés, puisqu’il n’y a pas d’intermédiaire pour effectuer une vente. C’est aussi un moyen pour le client de se sentir libre de ses mouvements et de ce qu’il fait. Nous allons prendre l’exemple du vélo en libre-service, parce que quasiment tout le monde connaît ce service. S’il veut aller prendre un vélo pour aller quelque part, il peut le faire. Il n’est pas contraint d’attendre. Cela est possible grâce à la technologie et au système de la géolocalisation. Le client sait où un vélo est disponible et il peut aller s’y rendre pour le prendre. L’autre avantage du libre-service est la suppression des contraintes horaires, pour la plupart des services.
  • Contre : les risques de vols et de vandalismes sont très importants. Il y a des personnes qui vont déposer un vélo à une borne, puisque c’est ainsi que le modèle économique de la start-up fonctionne. Mais certaines entreprises ont opté pour laisser des trottinettes ou des vélos en libre-service dans la rue. Pour s’en servir, il suffit d’avoir l’application dédiée et le moyen de transport se mettra en route. C’est tout de même génial pour le client, mais moins pour l’entreprise qui peut enregistrer des pertes colossales.

Alors, comment faire ? Nous allons vous présenter un concept qui fonctionne très bien dans le secteur de la blanchisserie et de la laverie en libre-service.

Wash’n’Dry : le concept qui a tout compris !

Wash’n’Dry est une société qui appartient au groupe Armstrong France. Cette entreprise est reconnue comme étant l’une des premières marques en France dans le secteur de la blanchisserie et de la machine en libre-service.

Wash’N Dry Laverie est un concept qui va accompagner l’intéressé à créer sa propre entreprise. Le but est d’arriver, pour les deux parties, à trouver un lien de confiance mutuel qui permet de gagner de l’argent. Pour l’entreprise, c’est surtout une question de notoriété qui est en jeu. Pour l’entrepreneur, une fois le système mis en place, tout va fonctionner.

Contrairement aux exemples de produits et services en libre-service dont on parle plus haut, la machine en accès libre risque beaucoup moins le vandalisme. Mais ce n’est pas tout : il est possible d’y installer des caméras de surveillance pour assurer une sécurité, tant aux utilisateurs, qu’au chef d’entreprise.

L’accompagnement de la société Wash’n’Dry va se faire dès le début, notamment pour trouver un terrain où installer la laverie. Selon les études de marché, une réflexion sera menée entre les deux parties pour installer l’équipement qu’il faut, élaborer un plan de financement et lancer l’entreprise. Un suivi est mis en place pour s’assurer que l’entreprise fonctionne.