Michelin envisage de recycler 100% des pneumatiques d’ici 2048

486

Lors du Sommet mondial de la mobilité durable à Montréal, Michelin a annoncé qu’elle s’est fixé un défi très ambitieux pour assurer un avenir durable. La marque française prévoit de fabriquer des pneus à partir de matériaux renouvelables et de recycler 100 % ses pneumatiques.

Le concept du projet Michelin

Lors du Movin’On 2018, la marque Michelin a déclaré qu’elle allait se consacrer à un projet de recyclage de ses pneumatiques d’ici 2048. Le concept est de fabriquer des pneus grâce à des matériaux renouvelables et de recycler les pneus usagés.

Pour ce faire, Michelin compte utiliser 80 % de matériaux durables ainsi que des technologies d’impression 3D pour la fabrication de la bande de roulement des pneus. De cette manière, tous les produits Michelin seront 100 % recyclables.

Il faut savoir qu’actuellement, la majorité des pneus dans le monde ne sont recyclables qu’à 50 %. En ce qui concerne la marque française, elle utilise déjà de nos jours 28 % de matériaux durables. Et pour le bien-être de la planète, elle s’est lancé un défi d’investir dans les hautes technologies de recyclage pour pouvoir augmenter ce pourcentage jusqu’à 80 %.

Les gains potentiels engendrés par le projet

Lorsque le projet verra le jour, Michelin a annoncé que 33 millions de barils de pétrole seront économisés au cours d’une année. Il s’agit d’un chiffre important, car 54 000 GWh seront épargnés, soit l’équivalent d’une consommation d’énergie mensuelle en France. Ce projet très ambitieux au profit du développement durable est donc très attendu.

recyclage pneu

Les matériaux durables utilisés

Pour concrétiser son projet, Michelin utilisera des programmes de recherche sur des matériaux durables tout comme Biobutterfly. L’enseigne est aussi en partenariat avec des partenaires de haut niveau comme Axens et IFP Énergies Nouvelles. Concernant Biobutterfly, c’est un programme qui a débuté en 2012 et qui a pour but de fabriquer des élastomères de synthèse. Ces derniers sont faits à base d’éléments comme du bois, de la paille ou aussi de la betterave. Et pour pouvoir combiner ces matériaux recyclables aux pneus, Michelin crée actuellement des solutions innovantes.

C’est également dans cette vision de créer des pneus 100 % recyclables que Michelin a intégré à sa Ligne Business Matériaux de Haute Technologie, le spécialiste des micro-poudrettes Lehigh. Celui-ci fabrique des poudres de caoutchouc micronisées durables qui vise à diminuer de 50 % les charges d’alimentation. Cette matière première est donc une substitution des charges d’alimentation qui sont faites à partir de pétrole et de caoutchouc. Notons que Michelin ne favorise pas seulement la fabrication de pneus à partir de matériaux durables, mais il œuvre également dans des domaines industriels qui sont hors pneumatiques.

Recyclage pneumatique

D’après le World Business Council for Sustainable Development, il y a environ 1 milliard de pneus usagés dans le monde. Ce chiffre important est l’équivalent de 25 millions de tonnes de pneus. Chaque année, en moyenne 70 % de ces pneus sont réutilisés. Les 50 % sont ensuite récupérés et servent à fabriquer d’autre matière comme l’asphalte. Quant aux 20 %, ils sont destinés à l’énergie.

C’est aussi le cas des emballages et des objets en plastiques, seuls 14 % de ces déchets sont recyclés chaque année. Étant donné que l’industrie automobile est très impliquée dans le recyclage, elle s’est fixé pour but de recycler 3,5 % de ces déchets. À part créer des pneus 100 % recyclables, Michelin s’investit aussi dans un programme de recyclage de haute technologie afin de trouver de nouveaux débouchés pour les pneus usagés.