Optimiser le processus de votre transaction d’entreprise grâce à un accompagnement professionnel

354

Au cours de la vie d’une entreprise, il peut avoir des occasions où la cession ou l’implication d’un investisseur peut être intéressante. Cependant, la transaction d’entreprise ne peut être réalisée sur un coup de tête, car vous, que vous soyez investisseur ou cédant, risquez d’en sortir perdant.

Pour optimiser ce processus de transaction, il faudrait se faire accompagner par des professionnels. Dans cet article, nous allons vous présenter quelques points cruciaux pour la réussite de cette transaction.

A découvrir également : L'affacturage : le financement préféré des PME

Acheter ou vendre au bon moment

Les grands investisseurs et les experts vous le diront, mais on ne peut pas vraiment se permettre de céder ou d’acheter une entreprise à n’importe quel moment. Pour optimiser le processus de la transaction, vous devez également choisir le bon moment. 

En général, les bons moments sont :

A lire aussi : Comment développer une jeune entreprise ?

  • Pendant la phase de croissance de la société, notamment entre ses trois et cinq ans d’existence et si elle présente un chiffre d’affaires en évolution constante. Si vous êtes vendeur, vous pouvez vous permettre d’afficher un prix élevé. Si vous êtes acheteur de parts ou repreneur, il y a là une opportunité,
  • Pendant la phase de transmission. C’est entre la huitième et la douzième année de création. À cette phase, l’entreprise peut être encore rentable et son développement peut se poursuivre, mais à une vitesse plus lente. Pour un investisseur, c’est aussi un bon moment de faire l’acquisition des parts à un bon prix.

Si vous vous faites accompagner par des experts pour cette transaction, ils peuvent vous recommander de faire une transaction en dehors de ces périodes. Vous pouvez très bien acheter une entreprise à bas prix avant sa période de déclin, mais suite à l’achat, vous devez maintenir les efforts pour profiter des bons derniers résultats.

Acheter et vendre au bon prix

Il est difficile pour les deux parties, notamment pour le cédant et pour le repreneur ou l’investisseur, de trouver le juste prix pour cette transaction. Si vous êtes le cédant, le fait d’afficher un euro symbolique pour la cession n’est pas toujours très bien vu, que ce soit du côté des investisseurs que du côté des juges.

Pour déterminer ce prix juste, il faut faire une estimation. Dans la plupart des cas, on utilise la méthode économique en se basant sur le résultat net, le résultat d’exploitation ou la marge brute d’autofinancement de l’entreprise. Certains cédants peuvent également évaluer la valeur de leur société par la méthode empirique en s’appuyant sur le cash-flow des trois dernières années.

La transaction peut être conclue si les deux parties trouvent une entente sur le prix de vente. Seulement, la décision de vendre ou d’acheter une entreprise ne doit pas uniquement dépendre de ce prix. D’autres éléments doivent être pris en compte.

Les services d’accompagnement pour transactions d’entreprise peuvent comprendre un audit d’acquisition ou un audit avant cession. Vous pourrez ainsi prendre connaissance de tout ce qui se passe dans l’entreprise et éventuellement ses perspectives d’avenir afin de prendre la bonne décision.