Snowboard : les choses pratiques à savoir

199

Entre décembre et avril, de nombreux vacanciers préfèrent les froides pentes enneigées aux lointaines plages de sable chaud. Quatre saisons, autant en profiter ! L’hiver, c’est le ski. Et cette année, pourquoi ne pas en profiter pour tenter de nouvelles expériences et découvrir de nouvelles sensations de glisse avec le snowboard ? Voici quelques conseils pratiques.

Pour bien débuter

Lorsqu’on découvre une nouvelle discipline sportive, il est parfois essentiel de se référer aux conseils de professionnels expérimentés. Prendre des cours de snowboard est un bon moyen d’éviter les mauvaises habitudes et ainsi limiter les chutes. Lorsque les premières notions sont acquises et que vous vous sentez à l’aise sur votre planche, il ne vous reste plus qu’à vous entraîner pour maîtriser les descentes et pourquoi pas tenter quelques nouvelles figures.

A voir aussi : Les hommes ont besoin d’un rasoir électrique performant

Choisir son matériel

Lorsque vous êtes à l’aise sur la planche, c’est le moment d’investir !  Mais le snowboard est un outil complexe et les prix augmentent au fil des gammes. Il est donc essentiel lorsqu’on cherche à investir, de se poser les bonnes questions : êtes-vous plutôt à la recherche de la simple sensation de glisse en guise de promenade dans tel ou tel paysage ou êtes-vous plutôt porté sur le côté ludique de l’outil ? Car en effet, il existe plusieurs types de planches : les planches pour glisser qui sont souvent orientées (avec un avant plus long et plus large que l’arrière) et dont les fixations ne sont pas tout à fait au milieu de la planche et les planches pour jouer. Ces dernières sont symétriques, ce qui signifie que l’avant et l’arrière sont identiques et les fixations de snowboard sont centrées.

Entretenir son snowboard

Pour du matériel grand public, les planches de snowboard sont déjà fartées en sortie d’usine. Elles peuvent donc être utilisées immédiatement. Le fartage doit néanmoins être fait régulièrement (idéalement après 5 sorties). Comme c’est une opération qui peut être difficile, il est recommandé de se tourner vers un professionnel pour faire farter votre planche. Après chaque utilisation, pensez à vérifier votre matériel, notamment les carres qui peuvent être fragiles en fonction des modèles : peut-être êtes-vous passé sur des cailloux ? Si les carres sont abîmés, il faut les réaffuter pour assurer la bonne adhérence du snowboard. Après chaque utilisation et au moment du rangement, séchez vos carres avec un chiffon. Cela évitera l’apparition de rouille. Ne laissez pas votre planche au soleil. Le snowboard, s’il a été bien séché et bien stocké ne nécessite pas de nettoyage particulier. Enfin, lorsque la saison est terminée et qu’il est temps de le remiser, séchez-le bien et stockez-le plutôt dans un endroit sec, en intérieur et à l’abri du soleil pour éviter d’abîmer la planche et les différentes couches de matériaux qui la composent. Pour les fixations et les attaches métalliques, vous pouvez les laisser fixés sur la planche jusqu’à la saison prochaine. Cela évitera d’avoir à refaire les réglages au moment de la ressortir. Par contre, il est recommandé de faire vérifier sa planche par un spécialiste entre chaque saison pour conserver la bonne qualité de la glisse à la fin de la saison.

A découvrir également : Construire des écoles au Vietnam grâce aux baskets N’go Shoes