Start-up : faut-il rejoindre un incubateur ou un accélérateur ?

273
start-up

À la tête d’une jeune entreprise, vous cherchez activement à étendre votre réseau. Justement, l’un de vos proches vous a parlé d’un incubateur de start-ups situé pas très loin… Après une rapide visite, vous êtes sur le point d’adhérer à cette communauté. Sur votre chemin, vous découvrez une structure presque similaire mais qui rejette la dénomination d’incubateur pour celle d’accélérateur de start-ups. Étrange…

Même si cela ne saute pas à l’œil nu du novice, incubateur et accélérateur sont deux structures d’accompagnement radicalement différentes. En fonction de votre entreprise, mieux vaut choisir l’une plutôt que l’autre. Sur quels éléments se baser  toujours pour faire votre choix ? La réponse se trouve dans les lignes qui suivent. N’hésitez pas à y jeter un coup d’œil !.

Lire également : Comment se lancer dans l’évènementiel ?

Qu’est-ce qu’un incubateur de start-ups ?

Si votre entreprise n’existe encore que sur le papier, l’incubateur de start-up est la solution la plus appropriée. Son dessein est de faire de votre idée une compagnie performante et surtout rentable.

Pour y parvenir, l’incubateur de start-up fournit à ses adhérents un appui logistique, technique, technologique et financier taillé sur mesure.

Lire également : Comment faire une réclamation ?

Désirez-vous un espace calme pour travailler et peaufiner votre projet ? L’incubateur met à votre disposition des locaux tout équipés. Avez-vous besoin de personnels ressources ou de certains logiciels ? En quelques coups de fils, l’incubateur est capable de vous dénicher des perles rares.

Autre détail ayant toute son importance : les incubateurs d’entreprise sont des spécialistes de levée de fonds. Que ce soit pour faire de votre campagne de financement participatif un succès total ou convaincre des business angels d’investir dans votre boîte, l’incubateur de start-ups vous tient la main jusqu’à ce que vous puissiez voler de vos propres ailes.

Qu’est-ce qu’un accélérateur de start-ups ?

Pour prétendre rejoindre un accélérateur de start-ups, votre entreprise doit déjà être opérationnelle. C’est là toute la différence avec l’incubateur de start-ups. Alors que la première structure travaille avec des porteurs de projets, la seconde se concentre sur la capacitation des entrepreneurs en exercice.

L’objectif d’un accélérateur de start-ups est d’améliorer la performance de ses protégés. Au-travers de formations intensives et de mises en relation, l’accélérateur de start-ups permet aux jeunes pousses d’entrer dans la phase de maturation. Il est temps de faire du chiffre et de devenir une entreprise pérenne !

Dans les faits, les services proposés ne différent pas de ceux offerts par les incubateurs. Les soutiens technique, technologique, financier et logistique sont bel et bien présents. La dissimilitude fondamentale réside dans le stade de l’entreprise.

En fonction des organismes, la durée des programmes peut aller de deux à douze mois respectivement. Toujours très exigeant, ils peuvent se faire 100 % en ligne ou exiger une présence physique.

En quelques mots

Pour une entreprise déjà présente sur le marché, l’incubateur de start-ups ne présente que peu d’intérêt. En revanche, elle s’épanouira dans un accélérateur de start-ups et pourra aisément atteindre voire excéder son seuil de rentabilité.

Si par contre, vous n’en êtes qu’à vos débuts, ne cherchez pas plus loin : direction l’incubateur de start-ups !