Comment offrir un environnement de travail optimal à un cuisinier ?

31

Les cuisiniers qui œuvrent dans les restaurants sont soumis à une énorme pression quotidienne. Avec des journées entre 12 et 13 heures, ils font presque 70 heures par semaine sans aucun supplément de salaire. Sans compter les heures de pause raccourcies, les accidents en cuisine comme les coupures et les brûlures. Pourtant, ces fidèles employés sont de grands passionnés qui aiment ce qu’ils font. Pour qu’ils réussissent à préparer au mieux les commandes des clients, il est nécessaire de leur offrir un environnement de travail optimal. Quels sont alors les points à considérer pour améliorer les conditions professionnelles d’un cuisinier ?

La tenue parfaite pour un cuisinier

Au sein des grands restaurants, les cuisiniers portent un ensemble de vêtements professionnels conçu spécialement pour leur travail. L’esthétique est le dernier critère à prendre en compte pour le choix de la tenue, sa fonction principale est de pouvoir protéger la personne qui la porte d’éventuelles brûlures, tout en étant confortable.

Lire également : Création et référencement d'un site d'E-commerce

Les chaussures de sécurité de cuisinier

Il est impératif de choisir des chaussures de cuisine confortables répondant aux normes européennes EN ISO 20345 S2, SRC, HRO. Elles doivent avant tout être assez robustes pour protéger les pieds du cuisinier dans son travail. Généralement dotées d’une coque en composite, elles sont surtout destinées à éviter les blessures suite aux chutes d’objets dangereux comme un couteau ou un marteau-hachoir. Il est aussi essentiel d’opter pour des modèles sécurisés avec une semelle antidérapante, capable d’adhérer au sol très glissant de la cuisine.

cuisinier

A découvrir également : Installation et raccordement de contrôle avec Fayat Energie de Daniel Duminy

Ces chaussures de sécurité sont également destinées à présenter une hygiène impeccable. Leur surface de couleur unie met en valeur la moindre tache. La détection d’une chaussure entachée peut faire perdre des points au restaurant suite à une inspection sanitaire.

Pour leur facilité d’utilisation, la plupart des restaurateurs optent pour les modèles sans lacets comme les sabots ou les crocs. Ce type de chaussures répond aux normes de sécurité, tout en offrant un confort inégalé. Vous pouvez les porter en étant debout toute la journée sans ressentir cet effet de congestion au niveau des pieds.

La veste de cuisinier

Quelle que soit votre fonction au cœur d’une cuisine, il est nécessaire de porter une veste spéciale. L’uniforme est généralement de couleur blanche, confectionné avec un tissu doux et confortable. Le col est conçu pour aspirer rapidement la sueur qui tombe le long de votre cou, libérant entièrement vos mains pour la préparation des plats.

La veste de cuisine se caractérise par un style de bouton à doubles rabats. Elle se porte aussi bien sur une face que sur l’autre, vous pouvez ainsi la retourner lorsqu’elle est salie par une éclaboussure ou par la suie. Le tissu avec lequel est confectionné cet uniforme a été sélectionné pour sa résistance. Il vous protégera efficacement contre l’huile de friture bouillante ou les vapeurs de cuisson. De plus, la veste se ferme à l’aide d’un nœud à cordon, afin de vous permettre de la retirer rapidement dans le cas où elle prendrait feu.

Le pantalon de cuisinier

Comme pour la veste, le confort est aussi le critère de choix principal pour le pantalon. Ce dernier est confectionné spécialement en respectant la corpulence du cuisinier qui le porte. Son travail nécessitant beaucoup de déplacements, il est important de lui laisser de la mobilité. Le pantalon de cuisine a également une fonction de protection. Il est assez épais pour réduire les effets de la chaleur des fourneaux, tout en étant respirant pour éviter tout sentiment d’étouffement à la personne qui le porte.

La découpe est aussi particulière, le pantalon de cuisine est muni de plusieurs poches. Grâce à cela, le cuisinier peut emporter les ingrédients sur lui sans avoir besoin de revenir régulièrement en chercher sur les étagères. Il peut aussi arriver qu’il doive utiliser le plan de travail d’un autre, d’où l’importance d’avoir ses condiments avec soi.

Le plan de travail de cuisine

Pour un cuisinier, les conditions professionnelles dépendent surtout de la qualité de son plan de travail. En effet, il passera toute la journée dans la cuisine à émincer, trancher et cuire des aliments par-dessus. Le plan doit être modelé avec des dimensions précises pour éviter la fatigue des épaules, du dos et des bras. En moyenne, il fait environ 85 cm de hauteur. Toutefois, il est possible de le personnaliser en fonction de la taille de la personne qui l’occupe.

Afin d’avoir assez d’espace pour la préparation et la cuisson, un plan de travail est doté d’une longueur, variant entre 180 et 320 cm. Cette dimension varie selon votre rôle, la taille des marmites ainsi que des ustensiles que vous utilisez.

Le dernier critère à prendre en compte est l’épaisseur de votre plan de travail, elle dépend du matériau avec lequel il a été conçu. Pour un plan en résine ou en composite, vous trouverez rarement une couche dépassant les 40 mm. Pour un modèle en bois massif, vous pouvez compter jusqu’à 70 mm d’épaisseur.

La disposition de la cuisine

Il est essentiel d’aménager votre cuisine en fonction du type de menu que propose votre restaurant. Si vous êtes mieux axé sur la viande et les grillades, pensez à installer un grill de grande dimension au centre de la cuisine. De cette manière, il pourra être utilisé par l’ensemble de vos employés sans qu’ils se gênent dans la cuisson de leurs ingrédients respectifs.

Il est aussi important de mettre à disposition de vos cuisiniers plusieurs appareils électriques qui s’occuperont des tâches les plus fatigantes comme le pétrissage ou le montage d’une chantilly. Les équipements dont nous parlons peuvent être un pétrin électrique, un mélangeur batteur et même le bain-marie. L’objectif est de réduire leurs efforts physiques tout en favorisant leur productivité.

De nos jours, les restaurants modernes utilisent un kitchen display system pour gérer les commandes. Installez le dispositif dans un endroit que l’ensemble des employés peut facilement accéder, près de l’entrée par exemple. Chacun pourra ainsi connaitre la tâche qui lui est attribuée sans dépendre des autres cuisiniers.

En bref, l’optimisation de l’environnement augmente largement la productivité de vos cuisiniers tout en rendant leur condition de travail plus confortable. Si vous prenez en compte les critères mentionnés dans cet article, vos employés se plairont à travailler au sein de votre restaurant.