Comment réussir son référencement Google en 2018 ?

14

Le domaine du référencement naturel est un univers qui évolue en permanence, à une vitesse et à rythme tels que l’on peut rapidement être en déphasage si on ne prend pas le soin d’actualiser ses connaissances régulièrement et de procéder à des mises à jour. Pour réussir son référencement naturel en 2018, plusieurs facteurs peuvent être pris en compte. Nous passons en revue quelques points saillants dans cet article, sans prétention d’exhaustivité.

Recherche vocale et longue traîne

La recherche vocale est une innovation qui a été lancée en 2002 par Google mais qui a tardé à décoller. Toutefois, elle fait un come-back retentissant notamment aux Etats-Unis où 20% des internautes utilisent cette approche pour effectuer leurs recherches. Avec l’explosion des Smartphones comme terminaux de connexion et de lancement des requêtes, la recherche vocale a de beaux jours devant elle et gagnerait à être intégrée dans les stratégies de référencement.

On ne peut parler de recherche vocale sans évoquer la longue traîne. Elle renvoie à une succession de mots-clés qui forme une expression plus ou moins longue. On le sait, plus la requête est longue, plus les résultats sont affinés et moins ils sont concurrentiels favorisant ainsi le positionnement. Avec la recherche vocale, le travail sémantique des recherches de mots clés doit davantage privilégier les recherches orales se rapprochant de la longue traîne plutôt que les recherches écrites qui sont généralement sommaires. Il existe des liens intéressants abordant ce sujet sur le web, vous pourrez en savoir davantage en suivant ce lien.

Référencement local

Le référencement local désigne les techniques déployées par le spécialiste SEO pour être bien positionné au niveau des requêtes locales lancées au niveau des moteurs de recherche. Il existe une part croissante de recherches locales effectuées sur Google, à peu près 80% des requêtes.

Si vous êtes une entreprise ayant un fort ancrage local et que vous souhaitez améliorer votre visibilité dans votre périmètre immédiat d’intervention, n’hésitez pas à recourir à l’outil Google My Business. Vous pourrez avoir une fiche d’entreprise au niveau de cette interface et pouvoir être aisément localisée.

Tenir compte des pénalités Google

Si votre trafic baisse de manière vertigineuse du jour au lendemain, c’est que vous êtes probablement sous le coup d’une pénalité Google. Surveillez l’algorithme Panda qui sanctionne les sites à faible qualité de contenu ou encore Penguin qui pénalise les sites aux backlinks douteux.