Comprendre la légionellose : symptômes, causes et prévention

1423

L’utilisation d’une eau de mauvaise qualité présente de nombreux risques pour la santé, notamment à cause de la présence de bactéries telles que la légionelle « bactérie legionella ». Il s’agit d’une bactérie qu’on retrouve dans les réseaux d’eaux chaudes et dans les tours aéroréfrigérantes.

Elle va provoquer une maladie tristement connue qui porte le nom de légionellose qui est une infection respiratoire sévère. Pour se prémunir ou guérir de cette maladie, il est bon d’en connaître les causes et les symptômes. Parcourez à cet effet cet article pour avoir toutes les informations utiles sur cette infection respiratoire.

Présentation des symptômes de la maladie liées aux légionelles

La légionelle est la bactérie responsable de la légionellose qui est une infection respiratoire grave que l’on contracte à la suite d’une exposition à une eau contaminée par des souches de cette bactérie.

Cette maladie présente un temps d’incubation de 2 à 10 jours qui peut  s’avérer mortelle pour des personnes présentant une sensibilité respiratoire. Les personnes souffrant de cette maladie vont avoir une fièvre, des douleurs musculaires et des difficultés respiratoires.

Il est également possible que plusieurs personnes contractent la maladie au même moment si elles sont exposées à la même installation et ceci bien que la pathologie ne soit pas contagieuse.

C’est pourquoi, en tant que responsable hygiène d’une structure, vous devez constamment réaliser des analyses de légionelle pour la détection et la prévention efficace du risque de bactéries dans vos circuits de distribution sanitaires.

Aperçu des causes de la pathologie respiratoire due aux légionelles

Les conditions de développement de la bactérie dans les réseaux d’eau vont dépendre de plusieurs facteurs dont notamment la température de l’eau.

Comprendre la légionellose : symptômes, causes et prévention

En l’occurrence, la bactérie va connaître une croissance considérable entre 20oC et 50oC. En revanche, son développement est limité pour des températures au-delà de 50oC et elle est complètement détruite pour des températures supérieures à 60oC.

Plusieurs causes sont à l’origine de la prolifération de la bactérie, il s’agit entre autres de : la stagnation des eaux tièdes, la température de l’eau, la présence de biofilm, la présence de corrosion et des résidus métalliques, la présence de dépôt de tartre, la présence de certains matériaux polymères, la présence d’autres micro-organismes des milieux aquatiques.

Cependant, la présence de la bactérie legionella dans une eau n’est pas la seule cause pour provoquer la maladie. D’autres facteurs entrent en jeu pour qu’on parle de risque sanitaire. Ces facteurs sont notamment la contamination de l’eau par les bactéries, l’aérosolisation sous formes de gouttelettes et l’exposition des personnes dans un environnement contaminée.

Méthodes de prévention de l’infection respiratoire à légionelle

Les spas et les piscines à usage public sont des installations à risques. Pour éviter la contamination aux bactéries légionella, le gouvernement a mis en place des réglementations strictes en fonction du type d’installation et d’établissement.

Les méthodes de prévention incluent la qualité de la maintenance, le renouvellement, la désinfection de l’eau ainsi que la fréquence d’utilisation.

Les bâtiments d’habitation, les établissements de santé et d’autres locaux de travail doivent mettre en place des dispositifs de contrôle et de surveillance contre la prolifération des bactéries dans les installations de stockage, de distribution et de production d’eau chaude.