Découvrir la Nouvelle Zélande en van

115

Située en plein cœur du sud-ouest de l’océan Pacifique sur les cartes à environ 2000 km de l’Australie, la Nouvelle-Zélande et ses paysages à couper le souffle tant sur l’île du sud que l’île du nord ont inspiré de nombreux cinéastes et notamment celui de la fameuse saga « Le Seigneur des anneaux ». Entre plages paradisiaques, lacs, parcs, faune et flore sauvages, glaciers et terres volcaniques, la terre des Néo-Zélandais fait partie des destinations les plus prisées au monde par les amoureux de la nature qui s’y rendent pour réaliser road-trip sur les routes ou y organiser un voyage qui se révèlera des plus atypiques jour après jour et nuit après nuit et revenir avec des photos et souvenirs plein la tête.

Pourquoi choisir la Nouvelle-Zélande pour organiser un road-trip en van ? 

Opter pour la Nouvelle-Zélande comme itinéraire de voyage, c’est choisir de découvrir en toute liberté, au gré des routes et des villes une multitude de paysages plus époustouflants les uns que les autres avec parmi eux quelques-uns des plus beaux du monde.

A lire également : Les voyages qui ont la cote cette année

Quel que soit le choix de l’île pour la découverte de la Nouvelle Zélande en van, les personnes qui s’y rendent privilégient dans leur programme d’itinéraires des destinations telles que les villes d’Auckland ou de Dunedin, Christchurch, Queenstown, Picton, Rotorua, Matamata, Kaikoura, Akaroa, Wanaka Wellington, Taranaki, le Doubtful Sound, le parc national du Tongariro, le Mont Cook, Coromandel, Wanaka, les glaciers Fox et Franz Joseph et encore bien d’autres endroits de la carte regorgeant d’histoire et de beauté naturelle.

A lire en complément : Partir en Espagne en amoureux : ce qu'il faut savoir

Pourquoi privilégier un road-trip en van ? 

Parmi les véhicules les plus réservés pour parcourir les routes de Nouvelle-Zélande, le choix se porte plus régulièrement sur le van self contained. Pouvant accueillir de 2 à 4 voyageurs, ils sont très répandus et plus appréciés que les voitures pour leur côté spacieux. Idéaux pour les sessions de camping nettement moins chères que les hôtels, les plus prisés d’entre eux sont ceux dotés de la certification « Self-Contained » qui permet de profiter gratuitement de très nombreux espaces de campings durant la nuit et qui sont équipés de toilettes et d’un apport suffisant en eau comme peut proposer le campervan.

Les formalités et réservations à envisager pour voyager en Nouvelle-Zélande

Passeport 

Côté formalités pour quitter la France et se rendre sur le territoire néo-zélandais, il faut disposer d’un passeport en cours de validité pour y entrer. Il est possible d’obtenir votre passeport en ligne très facilement. Il sera dès lors possible de rester 3 mois sur les terres de la Nouvelle-Zélande à condition d’être en mesure de justifier d’un billet de sortie du territoire quelle que soit la destination suivante (pas nécessairement la France).

Réservations 

Avant d’arpenter les routes et les villes de la Nouvelle-Zélande il faudra bien évidemment commencer par réserver les billets d’avion pour chaque personne participant au voyage. En fonction du budget, il est recommandé de s’y prendre 6 mois à l’avance afin de bénéficier de tarifs abordables en comparant les prix des différentes compagnies.

Pour ce qui est du choix de la location du van, il faudra également l’envisager bien avant la date du séjour suivant la saison choisie. Afin de profiter d’un large choix de modèles, il est recommandé ici encore de comparer les prix pratiqués par les différentes agences de location présents dans le pays afin de ne pas exploser le budget. Il sera aussi nécessaire de prêter attention aux différentes assurances et franchises liées au véhicule. Il peut également être utile avant de s’engager sur la route de repérer sur une carte les différentes stations essence ou encore les villes dans lesquelles il sera possible de déposer le van avant de prendre le ferry pour un récupérer un autre…

Enfin, bien qu’elle ne soit pas obligatoire, il est également conseillé de se renseigner sur les différents choix et de souscrire à une assurance voyage pour tous les participants au voyage afin d’éviter les mauvaises surprises.