Déshumidificateur Silencieux : Mythe Ou Réalité ?

29
déshumidificateur

L’humidité est un gros problème dans les appartements dans les maisons. Cet ennemi, même s’il est invisible, provoque de véritables dégâts. Traces noirâtres sur vos murs et sur vos plafonds, prolifération de moisissures et de champignons dans les coins isolés de votre habitation, vos papiers peints qui se décollent, dégagement d’une odeur désagréable, voire même écaillement de vos peintures sont autant de conséquences qui peuvent ruiner votre bien-être au quotidien. Si vous constatez tout cela, c’est le signe que votre logement est malheureusement victime de l’humidité. Et il convient de réagir au plus vite car l’insalubrité peut finir par s’installer et votre habitation peut véritablement se détériorer et il sera alors très difficile de lui refaire gagner de la valeur. Il devient très désagréable alors de recevoir des gens chez soi dans ces conditions. Heureusement, des solutions peuvent être envisagées pour lutter contre ce fléau, comme l’installation d’un déshumidificateur d’air, de préférence silencieux, dans les pièces les plus touchées de votre maison.

Des effets néfastes sur votre habitation et sur votre santé

L’humidité d’une pièce se mesure concrètement par le taux hygrométrique. Ce curseur vous indique la part d’eau présente dans l’air ambiant et il doit être absolument maintenu aux environs de 50%, même si on peut supporter une variation entre 40 et 60% sans grande gravité.. En-dessous ou au-dessus de ce taux, on peut nécessairement parler d’un problème qu’il faut impérativement de solutionner. Votre propre santé est en jeu ! Un air trop sec peut en effet entraîner de graves troubles physiques pouvant atteindre vos muqueuses, qui vont s’assécher, ou votre tête avec l’apparition de sévères migraines. Au contraire, lorsque la quantité d’eau dans l’air est trop importante, vous risquez de développer des problèmes articulaires et aussi de contracter des allergies aux moisissures, aux champignons et aux acariens. Ces méfaits peuvent conduire à des ce qui peut entraîner de graves problèmes pour vos poumons et vos voies respiratoires. Chez les enfants, un air trop humide peut entraîner des maladies chroniques sur le long terme.

A découvrir également : Installer des portes coulissantes chez soi : 3 choses à savoir

déshumidificateur silencieux

Corriger le taux d’humidité à la source

On l’a évoqué plus haut : des solutions existent pour corriger ce problème d’humidité. Cela passe tout d’abord par identifier l’origine de celui-ci. Si vous vivez, par exemple, à proximité d’une étendue d’eau ou d’une rivière, votre maison évidemment sera bien plus exposée. Par ailleurs, dans la grande majorité des cas, c’est une ventilation déficiente de votre logement qui provoque un taux hygrométrique trop important. Il faut avoir en tête que chaque être humain peut générer 2,5 litres d’eau en moyenne chaque jour en raison des activités ménagères comme la cuisine et l’utilisation de la salle de bain, mais aussi à cause de la respiration naturelle de notre organisme. C’est pourquoi il est fortement recommandé d’aérer quotidiennement son habitation en ouvrant les fenêtres en grand pendant une dizaine de minutes. Le problème peut souvent être réglé par ce procédé simple à effectuer.  Si ce n’est pas suffisant, vous devez investir dans un appareil capable de corriger le taux hygrométrique : il s’agit du déshumidificateur d’air.

A voir aussi : Améliorer la qualité de son extérieur

Des déshumidificateurs silencieux, ça existe

Qu’on se le dise tout de suite : il s’agit plus d’une solution palliative que d’un réel moyen de traiter le problème à la source, mais le déshumidificateur peut néanmoins vous faciliter le quotidien en attendant de trouver une solution plus sérieuse. Grâce à un système de pompage électrique couplé à des matériaux qui vont chimiquement capter l’humidité pour la transformer en eau liquide, le déshumidificateur silencieux peut se montrer très efficace dans une salle de bain mal ventilée ou dans une cuisine. Malheureusement, cet appareil possède un défaut non négligeable : son niveau sonore lorsqu’il est en marche. Tout comme les climatiseurs, les déshumidificateurs d’air ont en effet mauvaise presse à cause du bruit qu’ils génèrent. Cela peut devenir rapidement pénible notamment lorsque vous le mettez en route la nuit ou dans votre chambre à coucher. Alors, aujourd’hui, fort heureusement, les constructeurs ont bien entendu cette problématique et ont, année après année, réussi à réduire le volume sonore émis par la machine. On peut plus ou moins le dire : à ce jour, un déshumidificateur silencieux n’est pas un mythe, bien au contraire !

 

Des niveaux sonores inférieurs à 40 dB

Les ingénieurs ont réussi à atténuer de moitié le bruit d’un appareil en comparant un modèle plutôt haut de gamme datant des années 1990 avec un modèle standard des années actuelles. Cela étant dit, il est quand même préférable de parler d’un déshumidificateur discret plutôt que silencieux car les débits sonores des modèles actuels sont à un niveau en-dessous de 40 dB, ce qui équivaut à une ambiance de bibliothèque ou à un lave-vaisselle qui tourne dans votre cuisine. Le principe de fonctionnement de ces appareils est, de toute manière, en captant de l’air. Et qui dit mouvements d’air dit forcément vibrations, lesquelles provoquent du bruit. Les principaux responsables sont les ventilateurs d’aspiration et d’extraction situés à l’avant et sur le dessus de l’appareil. Sur les modèles électriques, on peut craindre une perte de capacité d’absorption au profit d’un bruit moins important. Mais les dernières gammes prouvent qu’un compromis est très largement possible.

Des modèles associant puissance et discrétion

La marque italienne Delonghi a commercialisé en 2018 un modèle haut de gamme, le DNC 65, à plus de 250€, capable d’absorber jusqu’à 6 litres d’eau par jour dans des volumes de pièce n’excédant pas les 100 mètres cube. Il n’émet que 34 dB, ce qui est une fourchette basse sur le marché des déshumidificateurs silencieux. Cette même marque a aussi sorti un autre modèle, plus imposant, avec une capacité d’absorption journalière de 16 litres d’eau. Il fonctionne sur trois vitesses et la plus basse provoque une émission de 39 dB de bruit. Si vous ne souhaitez vraiment pas subir de bruits, alors orientez-vous vers un déshumidificateur chimique qui prend la simple forme d’une boîte en plastique. Une cartouche contenant du gel de silice va permettre l’absorption de l’eau naturellement. Il fonctionne sans moteur mais aura une capacité moindre que celle de ses congénères électriques. Toutefois, ces modèles prouvent très bien que les déshumidificateurs silencieux existent et ce, depuis toujours !