Investissement en SCPI : de quoi s’agit-il ?

137

Le marché des SCPI est aujourd’hui devenu l’un des plus populaires en matière d’immobilier. La raison de ce succès est due à la simplicité et aux nombreux avantages qu’offre ce mode d’investissement. Voulez-vous faire un placement pierre-papier ? Découvrez les atouts d’une société civile de placement immobilier.

Découvrez l’investissement immobilier en SCPI

La SCPI (société civile de placement immobilier) est un placement investi à 100 % dans l’immobilier et dont l’objectif est de garantir sur le long terme un revenu régulier. Mis en place vers la fin des années 60, ce produit d’épargne collecte des fonds auprès d’investisseurs, afin de leur constituer un patrimoine entièrement composé de biens immobiliers physiques.

A lire en complément : Isoler son logement : tous les types d'isolation

Les SCPI se spécialisent dans différentes classes d’actifs immobiliers (logements, bureaux, murs de magasins et entrepôts, etc.). Ces biens sont répartis sur l’ensemble du territoire national (voire à l’étranger) ou sur des zones géographiques bien ciblées. Leur gestion est assurée par des sociétés spécialisées agréées par l’AMF (Autorité des marchés financiers) qui se chargent de l’entretien des locaux, des formalités administratives et locales, etc. Ces structures de gestion sont composées de professionnels que l’on peut trouver sur un site de gestion de patrimoine tel que Gotoinvest.com, qui afin d’investir dans la SCPI adaptée à son projet immobilier.

On peut classer les SCPI en deux grandes familles : les SCPI de rendement et les SCPI fiscales. Les premières assurent un revenu locatif régulier ainsi qu’une revalorisation progressive du patrimoine. Les secondes, quant à elles, génèrent des avantages fiscaux en plus des avantages déjà cités.

A lire en complément : Pourquoi faire appel à un conseiller immobilier ?

Comment fonctionnent les SCPI ?

Le secteur des SCPI est régi par l’AMF. Il s’agit d’un organe de gestion qui délivre des agréments aux sociétés de gestion et définit les règles auxquelles elles sont soumises. Il veille également à la bonne information des investisseurs. Le mécanisme de fonctionnement des SCPI est simple : les investisseurs achètent des parts d’une SCPI donnée et perçoivent des loyers.

Une SCPI est créée à l’initiative d’une société de gestion. Pour collecter les fonds, cette dernière met en place un cahier des charges permettant d’attirer un grand nombre d’investisseurs. Avec les sommes investies, des immeubles sont ensuite acquis et mis en location, afin de générer des loyers reversés trimestriellement aux propriétaires.

Tous les aspects touchant à la vie de la SCPI sont du ressort de la société de gestion : mise en location des actifs immobiliers, revente des lots peu rentables, etc. Elle est toutefois contrôlée par une assemblée générale des associés et un conseil de surveillance qui approuvent les comptes et vérifient les actes de gestion.

investissement SCPI, placement immobilier, société de gestion

Pourquoi investir dans une SCPI ?

Si les SCPI connaissent un tel succès, c’est bien en raison de leurs nombreux avantages. En premier lieu, on note une simplicité de gestion proposée par ces sociétés civiles. En effet, la gérance de la SCPI étant entièrement prise en charge par les professionnels d’une société de gestion, l’investisseur n’a pas à s’en préoccuper. Leur expertise et leur professionnalisme sont suffisants pour assurer la rentabilité de la SCPI.

Le placement dans les opportunités pierre-papier est également très intéressant du point de vue de la diversification et du rendement. Les fonds collectés par les SCPI étant très élevés (des millions d’euros), ils offrent une grande surface financière. La rentabilité de l’investissement en est donc boostée et se situe entre 4,5 % et 6 %.

Parmi les avantages des SCPI, il faut aussi souligner l’accessibilité de l’investissement. En effet, la valeur d’une part de SCPI oscillant autour de 5 000 €, chaque investisseur peut les acquérir en fonction de son budget. Il peut également financer ses achats par un emprunt immobilier en fonction du type de SCPI choisi.

Pour finir, il faut aussi noter la mutualisation des risques avec les SCPI, en raison du nombre élevé de locataires. Le revenu étant dépendant de plusieurs lots, le risque de vacance est réparti sur l’ensemble des biens de la société civile et entre tous les investisseurs. On peut donc noter une légère variation du rendement selon les années, mais on ne sera jamais confronté à une absence de revenus locatifs.

Quelles sont les limites d’un placement en SCPI ?

Comme tout mode d’investissement, les SCPI ont également leur part d’inconvénients. Les frais associés des SCPI ne sont pas négligeables : environ 10 % pour les frais de souscription et entre 0,6 et 1 % par an pour ceux relatifs à la gestion. Cela s’explique par l’importance des coûts propres à l’immobilier. Aussi, pour être avantageux, un investissement en SCPI doit se faire sur le moyen ou le long terme. C’est cela qui permet l’amortissement des frais inhérents à la gestion de la SCPI. Néanmoins, ces quelques limites n’entament pas réellement les performances financières des SCPI.

Si vous souhaitez vous constituer progressivement un patrimoine immobilier ou préparer votre retraite, les SCPI peuvent être une excellente solution. L’idéal est de vous tourner vers des professionnels du secteur qui pourront vous conseiller sur les options les plus avantageuses pour vous.