Le saut à l’élastique : une expérience unique

39

Connu également sous le nom de bungy jumping ou bengee, le saut à l’élastique consiste à sauter dans le vide en étant attaché par un élastique au niveau du torse ou des chevilles. Si cette activité atypique se caractérise par sa dimension extraordinaire, elle n’est cependant pas considérée comme une activité sportive. Le saut à l’élastique demande en effet plus de courage que d’entrainement et de qualité technique. La corde n’a ici qu’un rôle unique de protection qui permet de diminuer et empêcher une chute mortelle.

Les amoureux du saut à l’élastique ont tous en point commun une chose : la quête d’adrénaline. La chute vertigineuse et les remontées donnent de fortes sensations dont certaines personnes deviennent même accros.

Lire également : YouTubers Adam22 et Lena le Plug attendent leur premier enfant

Le challenge du saut à l’élastique

Le saut à l’élastique est idéal en tant que première étape si vous souhaitez un jour vous essayer au parachute. La différence avec ce dernier est que vous n’avez pas à obtenir un certificat médical pour vivre l’expérience du saut à l’élastique. Il n’est toutefois pas recommandé aux personnes qui ont des problèmes cardiaques ou une santé fragile en générale de pratiquer cette activité. Pour les personnes handicapées qui ne sont pas concernées par de tels soucis, elles peuvent aussi s’essayer au saut à l’élastique.

Sauter à l’élastique est une expérience unique qui répond à des envies particulières pour de nombreux amateurs. Cette activité extrême est en effet pour beaucoup une façon de se sentir vivant et de vivre le moment présent. Nous sommes rapidement pris dans notre quotidien et dans l’aspect répétitif des tâches que nous devons effectuer. Le saut à l’élastique est une occasion de se couper de la monotonie et de se donner un défi de taille.

A lire en complément : The Witcher : L'actrice Yennefer a subi une blessure au dos dans la vie réelle pendant le tournage

Pour se jeter dans le vide, il faut pouvoir lâcher prise psychologiquement et avoir confiance. Les retours d’expérience des personnes ayant vécu l’expérience sont unanimes, le saut à l’élastique permet d’avoir plus confiance en soi et de vivre différemment son quotidien. Les problèmes sont alors vus sous un autre angle.

Sauter à l’élastique en toute sécurité

La confiance se gagne en l’accordant aussi au professionnel qui vous accompagne. Le saut à l’élastique est bien sûr une activité qui demande une bonne dose de détermination et de courage. Le professionnel est là pour vous aider à faire le grand saut et à vous mettre dans les meilleures conditions pour que vous puissiez profiter et vous sentir en sécurité.

Le saut à l’élastique est un excellent moyen de sortir de sa zone de confort. En franchissant ce cap, vous n’aurez plus froid aux yeux et affronterez vos peurs du quotidien plus facilement.

Pour vous faciliter la tâche, choisissez pour votre premier saut un endroit qui vous plait et qui ne soit pas trop haut. Un saut de 37 mètres comme il est possible d’en faire en Ardèche par exemple vous conviendra si vous souhaitez progresser par pallier.

Le premier saut à l’élastique fait, vous serez en confiance et sentirez que vous ne risquez rien. Vos prochains sauts seront alors encore plus plaisants et vous profiterez particulièrement des sensations, la découverte étant passée.