Quel mode de chauffage choisir pour faire des économies ?

505

Le chauffage sert à conserver une bonne ambiance thermique dans une pièce. Il peut être à des fins domestiques ou dans un cadre industriel. Le chauffage domestique est le plus répandu dans les habitations pour se tenir au chaud en hiver.

Pourquoi faire de l’économie sur le chauffage ?

Il est important d’économiser l’énergie pour diminuer les factures et les coûts que cela implique. En effet, la majeure partie des foyers de la classe moyenne en France dépensent près de 10 % de leurs revenus pour régler des factures de chauffage. Un mode de chauffage économique aiderait tout simplement à faire des économies. Le gouvernement en est conscient, raison pour laquelle, il y a des exonérations fiscales pour l’installation de mode de chauffage plus économique.

En dehors de ce cadre, l’économie sur le chauffage contribue à une gestion rationnelle des ressources d’énergies fossiles et non renouvelables qui sont limitées. Par ailleurs dans un monde où les effets des changements climatiques se font de plus en plus ressentir, il serait bien d’œuvrer chacun en ce qui le concerne, a un meilleur environnement. Cela passe par une maîtrise des coûts de production et d’exploitation énergétiques.

Comment reconnaître un mode de chauffage économique ?

Le chauffage économique est un système qui donne un bon rendement à l’usage. En principe, pour bien fonctionner, un chauffage n’a pas besoin de consommer beaucoup d’énergie. C’est quand il est défaillant ou pas adapté à votre environnement qu’il peut devenir gourmand en énergie. En particulier, tout chauffage écologique est automatiquement économique puisque, outre la dépense d’installation, le coût est entièrement gratuit. Choisir un mode de chauffage revient à tenir compte de vos besoins, de la localisation de votre habitation et surtout des modes de chauffages économiques disponibles.

Les modes de chauffage économique disponibles.

Le chauffage électrique

Ce type de chauffage n’est pas du tout difficile à installer et est très pratique à l’usage. L’entretien ne pose pas vraiment de problème et il n’est pas encombrant. Toutefois, il peut coûter cher à l’exploitation avec les factures d’électricités. Pour faire de l’économie de courant, faites le choix d’un système adapté à la surface de votre appartement afin de contrôler votre utilisation.

Le chauffage aux énergies fossile

Pouvant être à base de fioul domestique, de gaz naturel ou de propane, ce type de chauffage donne droit au crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE)

  • Le gaz naturel est l’énergie fossile qui diffuse en continu une chaleur bien contrôlée. Pas trop chère, elle peut faire fonctionner les chaudières à condensation, les planchers chauffants et radiateurs.
  • Le propane est un gaz de pétrole liquéfié qui permet de faire en plus du chauffage, la production d’eau chaude. On peut améliorer ses performances en utilisant d’autres sources d’énergie.

Le chauffage au fioul domestique est un chauffage un peu encombrant qu’il faut installer chez soi avec une chaudière spécifique à ranger dans une cuve. C’est un bon moyen pour économiser de l’énergie non polluante.

Les énergies renouvelables : les modes de chauffage économique à prioriser.

Dans cette catégorie se retrouvent le chauffage par biomasse, la pompe à chaleur géothermique, la pompe à chaleur aérothermique et le chauffe-eau solaire individuel.

  • Le chauffage par biomasse : c’est un chauffage à base de bois qui apporte une chaleur optimale en combinaison avec des foyers, des poêles en bois, des chaudières manuelles ou automatiques. Les granulés de bois sont de très bons combustibles qui à eux seuls peuvent suffire à combler les besoins en chauffage.
  • La pompe à chaleur géothermique : elle puise sa chaleur dans le sol par le biais de capteurs enfouis de manière horizontale. À la verticale, elle va puiser la chaleur de l’eau chaude dans le sol, pour assurer la grande partie des besoins en chauffage.
  • La pompe à chaleur aérothermique : elle extrait la chaleur de l’air qu’elle diffuse via un système de chauffage central à basse température ou un plancher chauffant. Réversible, il peut aussi servir à la climatisation pour maintenir une température moyenne durant toute l’année. Ce mode de chauffage réduit considérablement vos dépenses énergétiques.

Les pompes à chaleur aérothermique et géothermique réduisent de 3 fois la consommation énergétique.

  • Le chauffage eau-solaire individuel : c’est largement suffisant pour chauffer amplement un studio. Pour l’utiliser dans un appartement, il faut le connecter avec une chaudière supplémentaire.