Quels sont les effets de l’arsenic dans le riz sur l’homme ?

117

Généralement, chaque fois que l’homme consomme de la nourriture, ce dernier s’expose à des « poisons » contenus dans ce qu’il mange, sans qu’il ne le sache vraiment. L’arsenic est l’un de ces produits nocifs avec lesquels l’homme est souvent en contact. Si ce produit est un élément dont on fait sciemment usage dans les semi-conducteurs, il constitue néanmoins un risque que l’on court en consommant du riz dans lequel il est contenu. Ce qu’il convient alors de se demander, c’est ce que l’arsenic génère comme effet sur l’homme et son organisme. On en parle essentiellement dans cet article.

Qu’est-ce que l’arsenic ?

Si vous ne connaissez pas ce que c’est que l’arsenic, figurez-vous que c’est l’un des poisons des plus célèbres au monde. Un poisson aussi célèbre qu’on lui avait donné le surnom de « poudre de succession » à l’époque de Louis XIV. C’est un poison qui fait partie des pnictogènes et qui présente un caractère intermédiaire entre le caractère des métalloïdes et celui des métaux. Comme on le disait en introduction, c’est un produit qui est aujourd’hui utilisé dans les semi-conducteurs. Toutefois, on retrouve ce produit de plus en plus dans le riz. D’ailleurs, vous en saurez plus ici. Puis comme vous vous en doutez, l’arsenic peut-être à la base de plusieurs irrégularités sanitaires chez l’homme.

A lire aussi : Le maintien à domicile des personnes âgées

Les effets de l’arsenic contenu dans le riz sur l’homme

Lorsque l’on est sujet à la consommation régulière du riz et que dans ce riz il y a un fort taux d’arsenic, on peut être confronté à des conséquences sur sa santé. Ces conséquences peuvent être à très court terme ou à long terme. De ce fait, en matière d’effets immédiats, l’exposition à l’arsenic contenu dans le riz peut causer une intoxication aiguë chez l’homme, qui se manifestera par des douleurs au niveau de l’abdomen, des vomissements et de la diarrhée. En plus de cela, on peut ressentir des fourmillements, ainsi que de l’engourdissement au niveau des extrémités. À cela, on ajoute les crampes qui peuvent se ressentir au niveau des muscles. Le pire, c’est qu’aux cas extrêmes on peut succomber, aux effets de l’arsenic.

A découvrir également : Comment choisir sa cigarette électronique ?

À long terme, l’arsenic produit d’autres effets néfastes qui peuvent se ressentir notamment au-dessus de la peau. On remarque dès lors une modification des pigments, des lésions cutanées, en plus de plaques rugueuses au niveau des paumes des mains et des plantes des pieds. Cela est généralement appelé l’hyperkératose. En revanche, notez qu’il faut une exposition minimum de cinq années à l’arsenic présent dans le riz, pour que ces symptômes apparaissent. Pire, ils peuvent annoncer progressivement un cancer de la peau.

En plus de ce type de cancer, une telle exposition peut être à la base d’un cancer de la vessie ou encore d’un cancer du poumon. En gros, certaines entités telles que le CIRC, entendez, Centre international de recherche sur le cancer, définissent les composés de l’arsenic comme étant des produits cancérigènes pour l’organisme humain. En outre, l’arsenic peut être à la base du diabète, de la neurotoxicité, ainsi que des atteintes pulmonaires ou cardiovasculaires.