Alcool : comment aider un proche à s’en sortir ?

128

Les alcooliques sont souvent des personnes qui n’ont pas conscience des répercussions de leur addiction. De fait, l’alcoolisme constitue une maladie qui touche la personne atteinte, mais aussi ses proches. Toutefois, il est important de noter qu’il existe plusieurs signes qui peuvent aider à reconnaitre un individu qui présente une dépendance à l’alcool. Cela, puisque la personne aura besoin de quantité de plus en plus importante pour obtenir l’effet désiré. Aussi, la consommation d’alcool deviendra petit à petit l’occupation principale du concerné.

Dans ce genre de situation, les répercussions se feront ressentir sur la majorité de ses activités qui deviendront secondaires. Aussi, même si la personne a conscience des conséquences néfastes sur sa vie, elle ne peut pas arrêter en raison de la dépendance. Heureusement, il est possible pour un proche d’intervenir. Pour davantage d’informations à ce sujet, lisez cet article.

A voir aussi : Travailler les abdos facilement à la maison

Mieux cerner la situation

En principe, la première démarche à effectuer pour aider une personne alcoolique est d’essayer de mieux comprendre la situation en entamant un dialogue. Toutefois, puisque vous êtes à l’origine de cette initiative, il est préconisé d’aborder le sujet selon vos propres ressentis, les tensions qui pèsent et vos inquiétudes.

Pour ce faire, il est important de mettre en place un climat de confiance qui permettra à votre proche de s’ouvrir à vous. Aussi, vous devez adopter une attitude qui invite à la confidence. De ce fait, vous devez éviter l’expression de reproches ou la communication évoquant un rapport de force ou d’autorité. Cela ne fera que braquer votre interlocuteur. En réalité, vous devez laisser à ce dernier l’occasion de vous expliquer son point de vue sur la situation et accepter ce qu’il a à dire sans contester. Vous pouvez juste vous contenter de répondre que votre vision des choses est différente.

A voir aussi : 3 raisons pour lesquelles vous avez besoin d’un comparateur mutuelle santé

Restez à votre place et accompagnez votre proche à chaque étape

Dans le cadre d’une dépendance à l’alcool, aider un proche vous met dans une position sensible. En réalité, vous serez à ses côtés pour lui proposer votre aide et votre soutien, mais serez également conscient qu’il sera le seul à pouvoir agir réellement sur la situation. Dans cette optique, certaines démarches seront à votre portée, et d’autres vous seront inaccessibles.

Par conséquent, vous ne pourrez pas prendre toutes les initiatives à sa place, à l’instar de la prise de rendez-vous. Aussi, la seule démarche à faire est de vous renseigner au maximum et d’aider votre proche en lui indiquant la voie à suivre. L’essentiel est qu’il s’implique volontairement dans la démarche de soin.

Soutenir votre proche dans toutes les circonstances

Soutenir votre proche dépendant de l’alcool consiste à ne pas le brusquer, le dévaloriser ou en lui faisant du chantage émotionnel pour accélérer les démarches. En général, ces comportements bloquent instantanément le dialogue et fragilisent la confiance qu’il a en vous.

Dans cette optique, vous devez respecter son rythme et être à l’écoute de ce qu’il est disposé à entreprendre au fur et à mesure. Vous pourrez ainsi lui proposer un autre soutien que le vôtre, notamment celui d’un professionnel de santé, sans aborder les questions relatives au soin.