Comment choisir entre le gaz et l’électricité pour mon contrat d’énergie lors de mon emménagement ?

258

Emménager dans un nouveau logement implique forcément la souscription d’un contrat d’énergie. Cela peut concerner l’électricité, mais aussi le gaz selon le type de chauffage souhaité. On vous explique comment choisir entre ces deux énergies pour chauffer votre logement, ainsi que les démarches pour la souscription d’un contrat.

Chauffage électrique ou au gaz : quels critères critères prendre en compte ?

Les avantages et inconvénients du chauffage électrique

Le chauffage électrique peut être une option intéressante pour deux principales raisons. Tout d’abord, son installation est très simple puisqu’elle ne nécessite pas un réseau de tuyauterie pour fonctionner contrairement au gaz. Il n’y a pas non plus besoin d’être raccordé à un réseau de gaz naturel ou de stocker l’énergie. Ensuite, le chauffage électrique est très peu onéreux. Il s’agit certainement du système de chauffage le moins cher à l’achat. En revanche, le gros point faible du chauffage électrique est qu’il consomme énormément d’énergie et coûte généralement très cher à l’usage.

A lire en complément : Connaissez-vous les matelas Emma

Les avantages et inconvénients du chauffage au gaz

Le chauffage au gaz se démarque du chauffage électrique par sa consommation moins énergivore et son coût moins élevé à l’usage. Il est donc souvent plus économique sur le long terme, notamment pour les logements de taille moyenne ou grande. Le confort thermique est également supérieur grâce à une diffusion de la chaleur uniforme dans toutes les pièces de la maison. Cependant, l’installation d’un système de chauffage au gaz est plus complexe et plus cher. Si le logement n’est pas raccordé au gaz de ville, il faut aussi disposer d’un espace suffisant pour stocker du gaz propane ou du gaz butane.

Les travaux à effectuer pour changer le système de chauffage

Changer le système de chauffage dans votre nouveau logement est possible, mais les travaux nécessaires peuvent être plus ou moins contraignants et onéreux selon le cas de figure. Passer du gaz à l’électrique est la démarche la plus simple car l’installation ne coûte pas très cher et peut se faire facilement. De plus, tous les logements sont équipés d’un compteur électrique. Si vous souhaitez au contraire passer de l’électrique au gaz, les travaux seront moins évidents. Il faudra en effet mettre en place tout le réseau de tuyauterie, et potentiellement installer un compteur gaz si le logement n’en est pas équipé.

A lire en complément : Comment bien choisir son tapis d’entrée ?

Les démarches à effectuer pour alimenter un logement en électricité ou en gaz lors d’un emménagement

La souscription du contrat d’énergie

Un contrat d’énergie (électricité ou gaz) ne peut pas être transféré d’un logement à un autre. Par conséquent, vous devrez obligatoirement en souscrire un nouveau lors de votre emménagement. En fonction de vos besoins, il est possible de choisir un contrat d’électricité ou de gaz. Certains fournisseurs proposent des offres “Duo” combinant les deux énergies en un seul contrat. Pour la souscription, c’est très simple. Vous pouvez le faire en ligne via un simple formulaire sur le site du fournisseur ou par téléphone selon vos préférences. Après avoir fourni quelques informations sur votre compteur, vos coordonnées et votre logement, votre contrat sera officiellement souscrit.

La mise en service du compteur d’électricité

Dans le cadre d’un emménagement, il est nécessaire de mettre en service votre compteur électrique avant de pouvoir alimenter le logement en électricité. C’est ce qu’on appelle couramment une ouverture de compteur EDF, bien qu’il soit aujourd’hui possible de choisir un autre fournisseur qu’EDF et que la démarche soit effectuée par le gestionnaire du réseau d’électricité Enedis. Cette mise en service est en général gérée par l’intermédiaire du fournisseur d’énergie lors de la souscription. Elle est facturée 14,18 € avec une intervention à distance dans les 24h pour un compteur Linky ou une intervention physique dans les 5 jours ouvrés pour un ancien compteur. 

La mise en service du compteur gaz

Comme pour l’électricité, le compteur gaz doit lui aussi être mis en service à l’arrivée dans votre nouveau logement. La démarche est ici facturée par le gestionnaire du réseau de gaz GRDF à un prix de 19,57€ pour une ouverture d’un compteur gaz standard. Ce prix est le même pour les nouveaux compteurs Gazpar que pour les anciens compteurs, tout comme le délai d’intervention de 5 jours. Notez que dans le cas où le compteur de gaz doit être posé dans le logement avant d’être mis en service, les frais facturés par GRDF seront plus élevés. Il faudra également procéder au raccordement du compteur au réseau de gaz naturel si nécessaire.