Comment investir dans l’immobilier ?

72

Investir dans l’immobilier est un placement plutôt intéressant si en plus il s’agit d’un immeuble en construction ou neuf. Cette forme d’investissement renferme plusieurs formules permettant de constituer un patrimoine, mais il faut éviter de tomber dans les pièges de la gestion.

Que vous investissiez dans l’immobilier locatif ou que vous soyez actionnaire dans une société civile, il est important de bien connaitre le marché local. Notre guide pour réussir à merveille votre investissement immobilier.  

A lire également : Investir dans l’immobilier à Caen : nos conseils

 Quel type d’investissement immobilier choisir ? 

L’investissement immobilier se présente sous plusieurs formules aussi alléchantes les unes que les autres. Pour tirer le maximum de profit, il faut bien analyser la situation de marché avant de vous lancer. Les différentes formes d’investissement immobilier sont : 

  • L’achat d’une résidence principale ; 
  • L’immobilier pierre papier ; 
  • L’investissement locatif. 

 Investir dans l’immobilier locatif 

Ceci est un cas très classique de l’investissement immobilier. Cet investissement fait de vous un bailleur avec toutes les responsabilités y afférentes. Vous devenez responsable d’une propriété personnelle et avez des devoirs vis-à-vis de vos locataires.

A voir aussi : Que réserve la loi Pinel aux investisseurs en 2018 ?

Vous devrez ainsi vous charger de l’entretien et de la gestion locative de votre bien, effectuer toutes les déclarations fiscales et les travaux de réfection. L’investissement locatif présente par ailleurs plusieurs formules qu’il vaut la peine d’étudier avant de se poser.  

 La location meublée ou nue ? 

La location nue est la formule par défaut de l’investissement locatif, mais n’est pas forcément la plus avantageuse. Lorsque vous louez un bien nu, votre fiscalité peut s’avérer très lourde, soit une assiette de 70 % des revenus fonciers avec un abattement forfaitaire de 30 %. Vous pouvez également être imposé sur la base des revenus fonciers minorés de frais réels. Dans ce cas, votre tranche d’imposition influencera le taux qui peut atteindre les 45 %. Il apparait clairement que la location à nue est une fortement imposée, pouvant atteindre les 0 % si votre fiscalité n’est pas optimisée. 

Si vous décidez de louer un bien meublé, les frais fiscaux seront nettement moins élevés. La location meublée présente un avantage fiscal dans la mesure où vos revenus locatifs représentent des bénéfices industriels et commerciaux. Ici vous pouvez opter pour l’abattement forfaitaire qui est de 50 % ou choisir d’être imposé sur le revenu réel avec la possibilité d’obtenir un taux d’imposition de 0 %. Cette formule est très adaptée pour les studios et les maisons en métropoles.  

 Défiscaliser son investissement immobilier grâce à la loi Pinel 

Beaucoup d’investisseurs font recours au dispositif Pinel applicable dans le cadre des logements neufs. Elle offre de nombreux avantages :  

  • Elle permet de réduire les frais d’impôts ; 
  • Elle permet de réaliser un investissement sans apport initial ; 
  • Elle offre la possibilité d’une allocation familiale ; 
  • Elle permet de constituer un patrimoine immobilier ; 
  • Elle permet de préparer la retraite. 

Certes la rentabilité d’un investissement immobilier dépend de plusieurs facteurs, mais une optimisation de la fiscalité pourrait vous permettre de réaliser d’énormes profits. Le régime fiscal doit donc être choisi avec beaucoup de minutie.  

 L’achat d’une résidence principale 

Cette formule peut s’avérer plus contraignante dans la mesure qu’elle demande une forte préparation. Pour réussir votre investissement lorsque vous optez pour cette formule, il est préférable d’avoir une stabilité professionnelle. Le choix d’acheter un appartement neuf est plus un choix confortable, car cela permet de se projeter dans la maison de ses rêves. Étroitement liée à l’achat d’une résidence principale, la résidence secondaire est aussi une formule qui pourrait s’avérer intéressante en basculant sur l’option location saisonnière.  

 Investir dans l’immobilier pierre papier 

Plusieurs formes d’investissement entrent dans cette formule qui est très accessible en plus d’être confortable. Elle présente les avantages suivants : 

  • La possibilité d’investir à moindre coût ; 
  • Une gestion flexible et à coût réduit ; 
  • La possibilité de diversifier ses activités. 

L’investissement pierre papier regroupe les SCPI et les SIIC. 

 Les SCPI : sociétés civiles de placement immobilier  

Lorsque vous rejoignez une SCPI, vous devenez propriétaire associé d’une SCI et en tant que tel, vous percevez des loyers. Cette forme d’investissement immobilier a vu le jour il y a 40 ans. Elle permet d’investir son argent sans toutefois devenir gérant d’une affaire. La société civile immobilière se charge du volet gestion et administration et vous ne percevez que vos revenus. L’investissement étant un évier du crédit, il est possible de souscrire un crédit immobilier pour réaliser ce type de placement immobilier.  

 Les SIIC : sociétés d’investissement immobilier cotées 

Les SIIC vous donnent également droit à un statut d’actionnaire dans une société foncière avec perception de dividendes. Ces sociétés sont cotées en bourse et doivent reverser au moins 95 % des loyers aux actionnaires. Les SIIC doivent également reverser 70 % des plus-values aux actionnaires. Au total, cet investissement immobilier vous permet de bénéficier d’un rendement de 5 à 10 %.  

Comment réussir votre investissement locatif ? 

Étant donné que devenir bailleur comporte plusieurs formalités et contraintes, il ne serait pas surprenant que vous soyez débordé par tout cela. Il faut avoir l’esprit d’un entrepreneur et s’impliquer profondément dans la gestion de votre affaire. Bien choisir le bien est la base de la réussite de votre investissement locatif. Pour gagner gros, vous êtes obligé de prendre des risques, car il faudra gérer le cas échéant les réfections, les loyers impayés, ou encore la fluctuation des coûts sur le marché immobilier. Pour trouver une bonne stabilité financière, il serait souhaitable de faire appel à un conseiller en gestion immobilière.  

Réaliser un investissement immobilier exige beaucoup de subtilité. Ceci dit, il faut éviter de se ruer vers les investissements populaires qui peuvent regorger des pièges. Il est essentiel de connaitre le marché local et savoir anticiper sur les éventuelles charges. 

Découvrez sur ce lien, les avantages d’un investissement à long terme pour l’optimisation de votre patrimoine économique.