Les examens médicaux nécessaires pour l’assurance santé pour chat

436
chat

La prise en charge des frais de santé du chat peut être assurée par une mutuelle d’assurance. Des bilans de santé aux visites du vétérinaire, en passant par les frais d’hospitalisation, l’assurance peut couvrir tous les frais de consultation, de cure et de soin du chat. Cependant, avant de souscrire à une assurance santé pour chat sur un site spécialisé comme https://www.assurance-animaux.org/comparateur/chat/, un diagnostic de l’état de santé de votre félin doit être réalisé. Cette étape comprend de nombreux examens médicaux à réaliser.

Le bilan sanguin

Pour affiner les analyses médicaux du chat, le vétérinaire peut être amené à pratiquer une prise de sang. Les examens sanguins en hématologie, en sérologie et en biochimie permettent de déceler l’origine des troubles de l’animal s’il en existe. Ce bilan fait partie des dossiers d’examen médical du chat en vue de souscrire à une assurance santé pour chat.

Les examens d’imagerie médicale

L’imagerie médicale permet de faire un examen en profondeur de la santé physique du chat. C’est une méthode perfectionnée qui permet de détecter des tumeurs malignes et d’autres pathologies qui ne sauraient être détectées sans des équipements ergonomiques.

Pour compléter son bilan, le chat peut passer divers examens à savoir la radiographie, l’échographie, la scintigraphie, le scanner, l’IRM ou l’imagerie par résonnance magnétique.

La radiographie permet de détecter toutes les anomalies dans le corps du chat en y passant des rayons X. Tout comme la radiographie, le scanner fait également usage des rayons X, mais c’est une technique plus aboutie qui permet d’obtenir des coupes de haute résolution de l’abdomen, de la colonne vertébrale ou encore de la boite crânienne.

Contrairement à la radiographie, l’échographie utilise les ultrasons pour explorer les organes du chat, tels que l’abdomen et le cœur. Cette technique est courante chez le vétérinaire, car elle permet de déceler s’il y a des affections du cœur, du foie, des voies urinaires et même de l’appareil reproducteur.

La scintigraphie fonctionne différemment des deux précédentes techniques. Des molécules radioactives sont injectées dans l’organisme du chat qui va ensuite loger dans les organes. Leur présence permettra de reconnaître l’existence de nodules dans les organes du chat.

L’IRM ou Imagerie par Résonance Magnétique est souvent pratiqué pour visualiser les hémisphères cérébraux. Elle dure environ entre 45 et 90 minutes selon la complexité de l’analyse.

Imagerie médicale : faut-il anesthésier le chat ?

Lorsque le chat est trop remuant, les mouvements du félin peut flouter les images obtenues de la radiographie ou de l’échographie. En effet, parfois il faut recourir à l’anesthésie du chat pour l’immobiliser durant l’examen d’imagerie médicale.

Les examens médicaux sont-ils remboursés par l’assurance ?

Les frais de prise de sang, d’examen en imagerie médicale et d’anesthésie sont à la charge du propriétaire. Par contre, s’il s’avère que des maladies ont été décelées, l’assurance couvre tous les frais  médicaux une fois le délai de carence achevé.